Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 12:10

CE QUE SUBISSENT LES ANIMAUX DE ZOOS ET DE « SPECTACLES » EN CHINE
English version below (merci à Maxine et à Flora)
Lettre à envoyer (vous la trouverez en bas de la publication)
Letter to be sent (found under the publication)

Aujourd’hui, il y a environ 600 zoos en Chine.
Environ 100 zoos sont publics et administrés par le Ministère du Logement.
Près de  500 zoos sont privés, les « aquatiques » (y compris les oceanariums) sont administrés par le Ministère de l’Agriculture, les « terrestres » sont administrés par le Ministère de la sylviculture.
En 2013, le Ministère du Logement a promulgué une loi interdisant les spectacles donnés par des animaux captifs dans les zoos…PUBLICS.

 

En réalité, environ 35% des zoos en question n’appliquent pas la loi.
 

Une enquête achevée en décembre 2016 montre que :
Sur 243 zoos enquêtés (oceanariums non compris), 95 zoos (soit 39,09%) font des spectacles avec des animaux, même chose pour 59 zoos en ville (soit 38,5%).

Sur les 31 provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l’autorité centrale de la Chine continentale, seuls le Tibet, Gansu et Ningxia n’ont pas de spectacles avec des animaux.


L’article 26 de la « Loi de la protection de la faune de la R.P.C. », entrée en vigueur le 01/01/2017, stipule explicitement que les animaux sauvages doivent bénéficier d’espace, de conditions sanitaires et de reproduction adéquates et qu’ « IL EST INTERDIT DE MALTRAITER LES ANIMAUX SAUVAGES ».

Voici la « vie » des animaux « de spectacle » :
 

Eléphant Binebine (滨滨):


1994 : naissance de Binebine à Harbin (note 1).
1995 : début de l’entraînement.
1998 : sa maman et sa sœur meurent.

2003 : à partir de cette année, Binebine était constamment prêté aux autres zoos pour faire des « tournées » à un rythme soutenu.


2009 : sa « femme » et son fils meurent. Binebine devient alors le seul éléphant du zoo de Harbin.
2012 : malgré un grave problème évolutif à une patte, il est prêté à la province de HENAN pour faire des « shows ».
Avril 2013 : extrêmement amaigri, éprouvant une grande difficulté à se déplacer, Binebine retourne à Harbin.

A travers de longs entraînements forcés, Binebine avait appris  à faire « tête basse » sur un pied, sur deux pieds, à marcher sur des pieux et à jouer au basket. 

Qu’il pleuve, qu’il vente, Binebine donnait toujours des « spectacles » en extérieur.

Depuis sa petite enfance, pour avoir une ligne svelte, Binebine n’aura jamais mangé à sa faim.

En 2009, l’une de ses dents s’est cassée.
En 2012, toute la racine dentaire est tombée.

Un volontaire qui l’a vu à plusieurs reprises écrit ceci :
Il ne pouvait plus marcher sans douleur.
Il ne pouvait plus rester debout sans changer en permanence de pieds.
Il portait une chaîne métallique au cou.
Il avait une blessure au front.

Binebine était très maigre, très fatigué, très malade.

Plusieurs experts étrangers auraient voulu soigner Binebine, même gratuitement, mais le zoo n’a jamais donné de réponse.

Juin 2013 : Binebine est mort, âgé de 19 ans seulement (note 2).

Note 1, Tout le monde sait que les éléphants vivent dans la zone tropicale ou subtropicale, alors que Harbin se trouve à 44°-46° de latitude nord (la grande ville chinoise la plus au nord du pays) où pendant de longs hivers, la température peut descendre jusqu’à-38 °C !!!

Note 2, L’âge moyen d’un éléphant est de 60 à 70 ans alors Binebine n’a vécu (si l’on peut appeler sa triste existence une « vie ») que 19 ans, soit à peine LE TIERS d’une existence normale.

Il y a beaucoup d’autres Binebine :

Frappés avec un crochet (note 3); les pieds enchaînées par une chaîne en fer ; sans famille, sans compagnon, les éléphants tournent en rond, errent désœuvrés comme des fous dans leurs « cellules-boîtes » en ciment avant de mourir misérablement dans un pays loin de leur terre natale.
 

Eléphant « travaillant » dans un cirque de Pékin. Enchaîné dans un parking de voitures, il ne peut pratiquement jamais se mouvoir:


Eléphant dans la Réserve de BADALING (Pékin). Photo prise en 2014
Il s’appelle Xinxin, est âgé de 16 ans. En 2014 (un an après son « entré en service » dans la réserve), des touristes découvrent que son pied est infecté et partiellement nécrosé. Des soins médicaux gratuits ont été alors proposés à la réserve. Ils ont été ignorés. Il continue de souffrir:


Photo prise à Changlong (Guangzhou), en 2013:


Les éléphants y effectuent un numéro d’équilibre extrêmement délétère, consistant à maintenir une patte sur un pieu et à garder tout le reste du corps en l’air.
Eléphant blessé jusqu’au sang, photo prise à Changlong (Guangzhou), en 2015:


Eléphants d’Asie. Photo prise à YUNNAN, en 2016:


Classés dans l’Annexe 1 de la CITES, leur exploitation commerciale est strictement interdite. Néanmoins…
Un éléphant malade. Photo prise à XINJIANG en 2016:


Il s’appelait Feifei. Il a commencé à travailler dès l’âge de 2 ans. Il est mort à l’âge de 14 ans (voir Note 2).
Enchaîné la plupart du temps, il a développé plusieurs maladies qu’il a traînées pendant plus de 500 jours. Sa peau notamment est recouverte d’abcès purulents.
En 2012, la même réserve a importé deux éléphants d’Afrique, tous les deux sont morts pendant la quarantaine.

 

Eléphants entravés par des crochets en fer. Photo prise dans le « Village des Peoples »
En 2014, des touristes ont filmé les « dompteurs » frappant violement les éléphanteaux avec des crochets en fer. Aujourd’hui, le front des éléphants de « Village des Peoples » à Kunming (province de YUNAN) est toujours couvert de blessures provenant des coups infligés aux animaux par des crochets en fer:


Photo prise dans un zoo de Ningbo (province de ZHEJIANG) en 2017
Le panneau montre la photo d’un éléphant d’Afrique alors que l’animal présent est un éléphant d’Asie. Par ailleurs, il est toujours seul dans son enclos:


Qianqian, un éléphant d’Asie. Photo prise dans un zoo de Wuxi (province de JIANGSU) en 2017
Pas encore sevrée, l’éléphante est déjà mise au travail afin de « gagner sa vie » dans un zoo de Wuxi. En outre, longtemps torturée, elle souffre de troubles comportementaux.
Dans sa « maison » de 20 m2, elle est contrainte à l’immobilité, entravée par une chaîne d’une longueur d’UN METRE:


10, Photo souvenir pour touristes. Photo prise à Pékin en 2017
Il est très souvent rapporté que frapper les éléphants avec un crochet est monnaie courant:


Note 3 : un crochet est un objet métallique qui ressemble à une faucille.

Tigres :
En l’espace d’une centaine d’années, le nombre de tigres a chuté de 100,000 à moins de 4000 individus. Les tigres chinois ont quasiment disparu de leur espace naturelle.
Depuis les années 80, plus de 6000 tigres sont « élevés » en Chine alors il n’en reste qu’une vingtaine dans la nature.

Pendant les tournées, les tigres sont enfermés dans de petites cages d’à peine 2 mètres carrés, voire moins. Ces tigres peuvent à peine y bouger. Ni nourriture, ni eau. Ils ne sont nourris qu’une ou deux fois par jour:

Ces 3 tigres que l’on a vus sur scène au mois d’août 2016 à Wuhan ont eu toutes les dents canines sciées à la racine, la pulpe dentaire exposée à l’air, suppurante et noircie. Il est facile d’imaginer la forte douleur qu’ils ressentent. Cependant ils doivent « travailler »:

Cette maltraitance est existante dans quasiment toutes les enquêtes effectuées.

Après le spectacle, les tigres sont attachés sur une planche par une chaîne métallique. Après avoir payé, les spectateurs peuvent s’assoir sur les tigres pour prendre des photos souvenir. A côté, les dompteurs sont munis de massue ou de bâton:

 

Tigres blancs:

Janvier 2017, au « Wildlife World » de HANGZHOU (province de ZHEJIANG), 8 tigres blancs donnent un spectacle.

Ces 8 tigres, faisant partie des animaux sauvages en voie de disparation, sont les fruits d’accouplement consanguin, certains montrent des difformités, les différenciant nettement des tigres « normaux ». Le zoo propage pourtant l’information que ce sont des animaux rares:

Sur la scène, 3 dompteurs sont présents, bâtons et fouets à la main, ils dirigent le « show » n’hésitant pas à lever leurs « armes » quand les tigres ne sont pas d’une obéissance totale.

N’en pouvait plus, un tigre a mordu le bâton d’un dompteur, un autre dompteur a commencé alors à frapper le tigre récalcitrant. Ce dernier a fini par tomber dans le bassin.

Un autre tigre présente une tête ensanglantée, ses dents canines ont été arrachées.

Surprise incroyable, le présentateur du spectacle annonce que les tigres souhaitent bonheur et bonne santé aux spectateurs…

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=IFm9z6GHYns
 
 

Chimpanzés:
En 2010, 3 chimpanzés ont été importés de Kenya par le zoo YANCHENG (淹城
). Nous savons tous ce qui est arrivé à un âne vivant dans ce zoo (
http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2017/06/un-ane-vivant-jete-dans-le-bassin-reserve-aux-tigres-dans-un-zoo-en-chine.html) :

En 2013, les chimpanzés captivés de la nature sont commercialisés comme chimpanzés élevés.  La falsification des documents d’exportation de chimpanzés, commise par des officiers kenyans corrompus a été révélée. Le méfait a été sanctionné par le Bureau d’administration de la C.I.T.E.S.

Selon la « Police Criminelle Internationale », presque tous les chimpanzés victimes du trafic sont des bébés. Pourquoi ? Parce que petits, ils sont plus facile à attraper, plus simple administrativement à transporter et peuvent être exploités plus longtemps.

Au moins 10 membres d’une famille chimpanzé perdent leur vie pour tenter de sauver un bébé de la capture.

Les chimpanzés, illégalement importés en Chine, ne sont pas pour autant retournés en Afrique. Au contraire, ils sont restés dans des zoos chinois, certains donnent des spectacles hautement nuisibles à leur santé :

Ils sont habillés, font des courses avec les éleveurs:


Ils font de l’équilibre sur une roue (placée en hauteur bien sûr !!)
Ils marchent sur une corde (placée en hauteur aussi !!):

Sous les coups de bâtons, sous les menaces, jour après jour, ces chimpanzés sont contraints, depuis leur plus jeune âge, à supporter ces entrainements cruels. Ils subissent d’énormes pressions psychologiques, entrainant l’effondrement de leur système immunitaire.

Il se recroqueville dans un coin, montrant son « sourire »:

 

Fin août 2016, un journal a révélé que ce même zoo avait fait rentrer illégalement 3 tigres blancs. Face à un contrôle, ces 3 tigres sont devenus « chats persans » selon les responsables du zoo:

 

Un macaque attaché contre le mur avec chaîne pour « renforcer ses jambes »:


Un singe nommé Lulu a été attaché sur la corne d’une chèvre, la tête en bas, s’efforçant de garder l’équilibre pendant que la chèvre monte sur les échelles puis reste debout sur un vase posée sur une perche fine:


Il est piqué sans cesse avec un bâton métallique. Après le « show », on tire la traîne sur son cou pour le jeter dans la cage.

Deux jeunes ours sont attachés contre le mur, cette position leur est extrêmement pénible et douloureuse. Ces oursons se débattaient sans arrêt, espérant d’y échapper:


Selon un professeur adjoint de la faculté de vétérinaire de l’Université de l’Agriculture de Chine, cette pratique peut entrainer des lésions articulaires permanentes, voire la nécrose et le paralysé.

DANS LES COULISSES DES ANIMAUX « DE SPECTACLE »
(Enquête menée par des militants dans le Zoo de Badaling (près de Pékin)

Dans deux petites pièces obscures, humides et nauséabondes, survivent trois oursons bruns, trois macaques et un tigre:

En nous voyant, un ourson s’est approché et pousse des cris… On peut voir d’évidentes blessures autour des yeux et des oreilles, une chaîne en fer au cou:

A côté de lui se trouvent trois macaques dans leurs propres excréments, sans aucune nourriture. Pour « faciliter le travail des dompteurs », ils sont enchaînés même s’ils sont dans des cages exiguës:


Ustensiles d’entraînement:


Cet ours brun a été mainte et mainte fois frappé par le dompteur:

Ce vieux lion presque sans dents mendiait sa nourriture sous un soleil de plomb:


Ce sont les pieds d’un zèbre !


Ce sont les quatre pieds d’un budorcas taxicolor. Il n’ose plus bouger!

Attirés par le gain, beaucoup de zoos, dont l’obtention de licence est plus que douteuse, poussent comme des champignons. Quand ces zoos rencontrent des difficultés financières, les animaux en font les frais, certains sont meurent de faim…


ET MAINTENANT, ILS VEULENT CONSTRUIRE UN GIGANTESQUE CENTRE AQUATIQUE SUR MER!!
Sur une île de 35 hectares créée artificiellement, il y aurait un « grand théâtre dédié à l’océan », un musée océanique, des hôtels, des appartements, des centres commerciaux, une rue commerçante dans le style local, des restaurants, des bars etc.
L’ensemble de la zone occupera 132 hectares, soit deux fois plus que le parc aquatique de Hong Kong.
L’objectif ? Propulser « Le Festival International du Cirque » chinois au sommet mondial !!


Lettre à envoyer aux :

faguichu8423@tom.com (le Ministère de la sylviculture)
zihuanchu@126.com (le Ministère de l’Agriculture)
cazgpublic@163.com (Association Chinoise des Zoos)

cin@mail.cin.gov.cn (Le Ministère du Logement)

Merci!!

Madame, Monsieur,
je suis très choqué(e) par les conditions dans lesquelles vivent les animaux « de spectacles » en Chine :
Aujourd’hui, l’interdiction totale ou partielle des spectacles avec animaux est comprise et acceptée par de plus en plus de pays. La Chine a formulé, elle aussi, la même interdiction en 2010 et 2013, ce qui est extraordinaire.
Alors pourquoi des « réserves naturelles », des « aquariums », des « zoos », dont l’obtention de licence est plus que douteuse, y poussent encore comme des champignons ?
Pourquoi des animaux sauvages continuent-ils d’être importés en Chine?
Pourquoi les animaux « de spectacles » continuent-ils d’y être maltraités?
LES LOIS EN CHINE SONT-ELLES DES LETTRES MORTES ?
Je souhaite que le gouvernement chinois fasse respecter ses propres lois ainsi que les lois et les traités internationaux concernant les animaux sauvages.
Je souhaite également que les animaux actuellement capturés soient traités avec humanité pour ainsi montrer au monde entier que la Chine est une grande civilisation.
Bien à vous.
xxx

 

xxxxx

ENGLISH VERSION:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2017/09/what-animals-in-zoos-and-shows-in-china-are-subected-to.html


 
 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 10:41

WHAT ANIMALS IN ZOOS AND «SHOWS» IN CHINA ARE SUBECTED TO

Today there are about 600 zoos in China.
Roughly 100 zoos are public and managed by the Housing Ministry.

About 500 zoos are private, the «aquatics» (including the oceanariums) are managed by the Ministry of Agriculture, the «terrestrials» are managed by the Ministry of Forestry

In 2013 the Housing Ministry passed a law forbidding shows given by captive animals in PUBLIC zoos. In fact, about 35% of the zoos in question are not in accordance with   the law.
 

An inquiry ending in 2016 shows that:
Out of the 243 zoos investigated (oceanariums not included), 95 zoos (ie 39.09%) produce shows with animals, the same for 59 zoos in the city (ie 38.5%)
Out of the 31 provinces, autonomous regions and municipalities, coming directly under the Central Authority of Continental China, only Tibet, Gansu and Ningxia do not have shows with animals.

Article 26 of the «Law for the protection of Wildlife in the Peoples' Republic of China», which came into effect on 1st January 2017 stipulates clearly that wild animals must benefit from adequate space, sanitary and reproduction conditions, and that it is «STRICTLY FORBIDDEN TO ILL TREAT WILD ANIMALS«
 
THIS IS THE «LIFE» OF SHOW ANIMALS:

 

Elephant Binebine (滨滨):


1994: Birth of Binebine in Harbin. (note 1)
1995 :Beginning of training.
1998: His mother and sister die.

2003: as from this year, Binebine was constantly lent out to other zoos to do «tours» at a sustained pace.
2009: His «companion» and son die. Binebine becomes the only elephant in the Harbin zoo.
2012 despite a serious progressive problem on a foot, he is lent out to the HENAN province to do «shows»
April 2013: A great deal thinner, and having difficulty to move, Binebine returns to Harbin


Because of long forced training, Binebine had learned to «bow» on one foot, on two feet, to walk on stakes and to play basketball.


Rain or shine, Binebine always put on a «show» on the outside
 
Since he was very young in order to have a slimmer shape, Binebine never ate his fill.

In 2009, one of his teeth broke


In 2012, He lost his complete dental roots
 
A volunteer who had seen him several times, wrote this:
He couldn't walk without pain
He wasn't able to stay standing without constantly changing feet
He wore a metal chain on his neck
He had a wound on his forehead
 
Binebine was very thin, very tired, very ill.
 
Several foreign experts wanted to treat Binebine, even for nothing, but the zoo never answered
June 2013 Binebine died, only 19 years old (note 2)
 
Note1, Everyone knows that elephants live in the tropical or subtropical zone, whereas Harbin is at 44° - 46° latitude north (The large Chinese town at the northern most part of the country ) where during the long winters, the temperature can go as low as -38°c ! !
 
Note 2, The average life span of an elephant is 60 - 70 years, and Binebine only lived (if we can call that «living») 19 years, that is, hardly A THIRD of a normal existence.
 
There are many other Binebines.
 
Beat with a hook (note 3): the feet tied with an iron chain; no family, no companion, the elephants go round in circles, roam inactive as if deranged in their concrete «boxes», before sadly dying in a country far from their homeland.

 

Elephant «working» in a Beijing circus. Tied up in a car park, it can hardly move:

Elephant in the BADALING (Beijing) reservation   Photo taken in 2014
His name is Xinxin, 16 years old. In 2014 (a year after his "coming into service" in the reservation) tourists discover his foot is infected and partially necrotized. Free medical treatment was offered to the reservation. It was ignored. He continues to suffer:

Photo taken in Changlong (Guangzhou) in 2013:


The elephants carry out an extremely harmful number, which consists in keeping one foot on a stake and keeping the rest of the body in the air.
Elephant hurt enough to draw blood, photo taken in Changlong (Guangzhou) in 2015:

Asian elephants. Photo taken in YUNNAN in 2016:


Classified in Annexe 1 of the CITES, their commercial exploitation is strictly forbidden. Nevertheless...

A sick elephant. Photo taken in XINJIANG in 2016:


His name was Feifei. He started working when he was 2 years old. He died when he was 14. (note 2)
Tied up most of the time, he developped several illnesses that dragged on for more than 500 days. His skin is covered in supperating abscesses. In 2012 the same reservation imported 2 African elephants; both died during the quarantine period.

Elephants attached with iron hooks. Photo taken in the «People's Village»
In 2014 tourists filmed the «tamers» violently beating the elephant calves with iron hooks. Today, the heads of the elephants in the «People's Village» are still covered with wounds coming from the beatings with iron hooks:

 

Photo taken in a zoo in Ningbo (province of ZHEJIANG) in 2017
The sign shows the photo of an African elephant, whereas the actual animal is an Asian elephant. Moreover, he is always alone in his pen:

Qianqian, an Asian elephant. Photo taken in a zoo in Wuxi (province of JIANGSU) in 2017
Not yet weaned, the female elephant is already put to work, in order to «earn her living» in a zoo in Wuxi. Moreover, having been tortured over a significant time, she is suffering from behavioural disorders.
In her «home» of 20 sq m. she can't move; attached to a chain 1 METER LONG:

Photo souvenir for tourists. Photo taken in Beijing in 2011

It is often reported that hitting an elephant with a hook is common practice:

Note 3: a hook is a metal object which ressembles a sickle

TIGERS:
In the space of a hundred years or so, the number of tigers has dropped from 100.000 to fewer than 4000 .Chinese tigers have practically disappeared from their natural environment

Since the 80s, more than 6000 tigers are «bred» in China, whereas there are only aboout twenty in the wild.
 
During tours, the tigers are shut up in small cages of not quite 2 sq meters, sometimes less. These tigers can hardly move. No food or water. They're fed once or twice a day.


Those 3 tigers we saw on stage in August in Wuhan all had caninteeth sawn off at the root, dental pulp exposed to the air, suppurating and blackened. Easy to imagine the great pain they were going through. And yet they have «to work»:


 
This ill treatment exists in practically all the enquiries that were carried out.
 
After the show, the tigers are attached to a plank by a metal chain. After paying, the spectators can sit on the tigers for souvenir photos. Nearby, the tamers are armed withsticks and clubs:


 
White tigers:
 
January 2017 in «Wildlife World» in HANGZHOU (ZHEJIANG province) 8 white tigers give a show.
 
These 8 tigers belonging to an endangered species, are the result of same-blood coupling, some have deformities, making them very much different from «normal» tigers. Yet the zoo spreads the information that these are rare animals.
On the stage, 3 tamers are present, sticks and whips in their hands, they lead the «show», not hesitating to raise their «weapons» when the tigers do not obey completely.
 
Not being able to take any more, a tiger bit one of the tamer's sticks, another tamer then began to hit the stubborn tiger, which ended up falling in the lake.

Another tiger has a head covered in blood, its caninteeth have been taken out.
 
Unbelievable surprise, the presenter of the show announces that the tigers wish the spectators happiness and good health...

Video: http://www.youtube.com/watch?v=IFm9z6GHYns
 
Chimpanzees:
In 2010, 3 chimpanzees were imported from Kenya by the YANCHENG (淹城) zoo We all know what happened to a donkey living in this zoo (
http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2017/06/un-ane-vivant-jete-dans-le-bassin-reserve-aux-tigres-dans-un-zoo-en-chine.html ):


 
In 2013 the chimpanzees caught in the wild are sold as farm bred chimpanzees. It was revealed that corrupt Kenyan officers had falsified the chimps' export documents, the misdemeanor was punished by C.I.T.E.S. administration bureau.
 
According to Interpol, almost all chimps victims of trafficking are babies. Why? Because when they are small, they are easier to catch, easier to transport, and can be exploited longer.
 
At least 10 members of a chimpanzee family lose their lives trying to save a baby from being captured.
 

The chimps, imported illegally in China, are not, however, returned to Africa. On the contrary, they stay in Chinese zoos, some giving «shows» which are highly damaging to their health:
They are dressed, run races with the trainers:


They balance on a wheel, (placed high up, of course!!)
They walk on a cord (placed on high, also!! )


 
With blows from sticks,  and threats, day after day, these chimpanzees are forced to go through cruel training, and this, from a very young age. They suffer terrible psychological pressure, bringing about the collapse of their immune system.
 
He curls up in a corner, showing his «smile»:


 
End of August 2016, a newspaper revealed that this same zoo had brought in, illegally, 3 white tigers. Faced with a control, these 3 tigers became «persian cats» according to the zoo managers:

A macaque chained to a wall to «strengthen his legs»:

 

A monkey called Lulu was attached, head down, to a goat's horn, forcing it to stay balanced while the goat climbed ladders then stayed standing on a vase which is placed on a slim perch:


 
It is constantly poked with a metal stick. After the «show» it is pulled and thrown into the cage.

Two young bears are attached toa wall, this position is extremely hard and painful for them. The two cubs struggled all the time, hoping to free themselves:


According to an assistant professor at the veterinary faculty of the Chinese Agricultural University, this habit can bring about permanent injury of the joints, and even necrosis and paralysis.

 
BACKSTAGE IN THE WINGS OF «SHOW» ANIMALS
The enquiry led by militants in the Badaling Zoo (near Beijing)

In two small dark, damp and evil-smelling rooms, 3 brown bear cubs, 3 macaques and a tiger:


When he saw us, a bear cub approached and cried out to us. There were obvious wounds around his eyes and ears. An iron chain around his neck:


 
Next to him, 3 macaques, without food, in their droppings. In order to «make the tamers' job easier», even in very small cages, they are chained up:


Training Tools:


The brown bear had been beaten many times by the trainer:


This old lion, practically toothless, was begging for food in the blazing sun:

These are a zebra's feet!


These are the four feet of a goat-antelope. He dare not move!

Attracted by profit, many zoos, whose licences are obtained by suspicious means, are mushrooming. When these zoos meet with financial difficulties, the animals are the first to suffer, some die of hunger.
 
NOW, THEY WANT TO BUILD AN ENORMOUS AQUATIC CENTRE, ON THE SEA!!
On a man-made island of 35 hectares (approx 86.5 acres) there would be a «big theater dedicated to the ocean», an oceanic museum, hotels, apartments, commercial centres, a typical local High Street, restaurants, bars, etc. The whole zone would fill 132 hectares, (more than 326 acres) and would be twice as big as the aquatic park in Hong Kong.
The aim? Promote rapidly the «Chinese International Circus Festival" to world number one!!

Please send the following letter to:
faguichu8423@tom.com (
Ministry of Forestry)

zihuanchu@126.com (Ministry of Agriculture)
cazgpublic@163.com (Chinese Association of Zoological Gardens)

cin@mail.cin.gov.cn (The Housing Ministry)

Thank you!!

Dear Sir / Madame
 
I am extremely shocked by the living conditions in which «Entertainment" animals live, in China:
 
Today, a total or partial ban on shows or entertainment with animals is understood and accepted by more and more countries. China also, formulated the same ban in 2010 and 2013, surprisingly enough.
 
So why are «nature reserves», «aquariums» and «zoos» whose licence obtaining is decidedly dubious, sprouting up everywhere?
Why are wild animals still being imported into China?
Why are "entertainment" animals still being ill-treated there?
 
ARE LAWS IN CHINA NOT WORTH THE PAPER THEY'RE PRINTED ON?
 
I would like the Chinese government to enforce its own laws as well as the international laws and treaties concerning wild animals.
 
I would also like the animals currently captured to be treated humanely, showing the world that China is a great civilization.
 
Yours sincerely
xxx

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 13:03

RÈGLEMENTATION « RENFORCEÉ» SUR L’ABATTAGE DES CHIENS DANS LA PROVINCE DE JILIN (吉林省), CHINE

English version below (merci à Maxine)

Chers amis,
La province de JILIN (CHINE) compte passer une nouvelle ordonnance visant à renforcer la gestion de l’abattage des « animaux de rente », parmi ces animaux, il y a les chiens:

 

 

 

Nous savons que c’est avec beaucoup de courage, de dévouement que les amis en Chine mènent un combat extrêmement dur pour la protection animale. Vous pouvez également imaginer le sort réservé aux centaines de milliers de chiens en Chine si ce genre de « règlementation » se propage…


Nous vous demandons d’envoyer la lettre suivante aux :
jlrdguo@163.com  et yanmeqian@126.com

Merci !

Modèle de lettre :
 

Madame, Monsieur,
Je suis extrêmement choqué(e)) en apprenant que les chiens « comestibles » sont intégrés dans la  règlementation sur l’abattage dans votre province. De plus, les cerfs font désormais partie des « animaux de rente ».
Dans la quasi-totalité des pays, il n’existe aucune  « règlementation » concernant la consommation canine pour des raisons d’éthiques, d’usages ou de pratiques.

 

1, Nul n’ignore le rôle si particulier que jouent, depuis toujours, les chiens auprès de l’Homme : chiens policiers, chiens guides, chiens des douanes, chiens guide d’aveugle, chiens de sauvetage, chiens aidant de malades, chiens accompagnant des enfants ou des personnes âgées…
Est-ce que la Chine, ainsi que deux ou trois pays seulement dans le monde, comptent trouver l’utilité culinaire pour les chiens ?

 

2, J’apprends qu’il existe en Chine une chaîne criminelle, opaque qui consiste à voler, empoisonner, arracher, transporter et vendre de manière illégale des chiens pour la « consommation » humaine.
Le secrétaire général adjoint de l’Association Nationale Chinoise de la Viande indique explicitement qu’« Il n’existe aucun élevage canin pour la consommation dans notre pays » :
http://p.weibo.com/show/channerWbH5/1034:77756abfb38cff86a509ff7cbff5c6d0?from=groupmessage&isappinstalled=0

Pourriez-vous me dire comment sont « fournis » vos chiens « comestibles » ?
 

3, Si j’ai bien compris, votre pays se dote d’une loi de protection de la faune. Comment se fait-il que les cerfs soient devenus « comestibles » ?
Enfin, je voudrais savoir si, en « règlementant » l’abattage puis la consommation de chiens et de cerfs, vous comptez embellir l’image de votre pays vis-à-vis du monde entier ?
Bien à vous.
xxx

+++++

 

THE REGULATIONS OF DOG SLAUGHTERING   «REINFORCED» IN THE JILIN PROVINCE (吉林省), CHINA

 

Dear Friends,
The province of JILIN (CHINA) intends to make a new ruling aiming at managing the slaughtering of livestock; among these animals, there are dogs:


We are aware that the friends in China, with much courage and dedication, are fighting the extremely hard battle of animal protection. You can therefore imagine the fate of hundreds of thousands of dogs in China if this kind of «ruling" spreads....
We are asking you to send the following letter to:

jlrdguo@163.com  and yanmeqian@126.com

Thank you!

Letter type:

Dear Sir or Madame,
I am extremely shocked to learn that «edible» dogs are included in the ruling of slaughtering in your province. Moreover, that deer are also now, counted as «livestock».
For ethical, traditional or practical reasons, virtually no country regulates «dog consumption».
 
1, None is ignorant of the special role dogs have always played with human beings: police dogs, guide dogs, customs dogs, guide dogs for the blind; rescue dogs, dogs that help sick people, dogs that accompany children or elderly people.

Does China intend, together with only two or three other countries in the world, to find a culinary use for dogs?
 
2, I hear that in China, an opaque criminal chain exists which steals, poisons, snatches, transports and sells illegally, dogs for human consumption.

The assistant secretary - general of the Chinese National Meat Association points out explicitly that «Dog breeding for consumption does not exist in our country»:

http://p.weibo.com/show/channerWbH5/1034:77756abfb38cff86a509ff7cbff5c6d0?from=groupmessage&isappinstalled=0

Can you tell me how your «edible» dogs are «supplied»?
 

3. If I have understood, your country is provided with a law on the protection of wildlife. How is it possible that deer have become «edible»?
Lastly, I would like to know if, in «ruling» on the slaughter and consumption of dogs and deer, you are counting on improving the image of your country in the rest of the world?
Sincerely

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 16:15

« WORLD DOG SHOW » à SHANGHAI (CHINE) EN 2019? NON !!
English version below (merci à Maxine)

Chers amis,
Shanghai (Chine) a été mandatée par la F.C.I. pour organiser « World Dog Show 2019».
Nul n’ignore la maltraitance animale dans ce pays, y compris bien entendu les chiens.
Nous vous invitons donc à envoyer ce modèle de lettre (en français et en anglais) aux

info@fci.be    et  cacib@fci.be
CACIB : (Certificat d'Aptitude au Championnat International de Beauté, de la FCI)
Merci.

Modèle de lettre :

Bonjour,
je suis extrêmement choqué(e) que votre organisation ait mandaté, par le biais de C.K.U. (China Kennel Union), la Chine afin d’organiser à SHANGHAI le « World Dog Show 2019» :

Ce n’est un secret pour personne qu’une chaîne criminelle et opaque de vols, d’empoisonnements, de transports illégaux, d’abattages illégaux et cruels puis de consommation illégale de chiens persiste comme une maladie chronique en Chine, tout cela, semble-t-il, dans l’indifférence gouvernementale ;

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-enquete-chinoise-sur-la-provenance-de-la-viande-de-chien-125577435.html

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/07/les-chiens-de-tianjin-trafiquants-refuge-administrations-locales.html

https://www.facebook.com/1403089906658450/videos/1600659220234850/

Ce n’est un secret pour personne qu’un trop grand nombre de chiens errants, --- engendré principalement par la « reproduction artificielle » et l’abandon --- cause des soucis insurmontables aux volontaires chinois pour leurs T.N.R., leurs besoins quotidiens dans l’attente d’une adoption éventuelle;

Ne sachant ni où dormir ni quoi manger, tous ces chiens errants doivent cependant survivre. Ils doivent également faire face à des tueries organisées ;

Le gouvernement chinois n’a rien fait jusqu’à présent pour légiférer sur la protection animale. Même une loi contre la maltraitance animale n’est pas à l’ordre du jour.

Ce que subissent les chiens en particulier, et plus généralement tous les autres animaux en Chine, et en outre le mandat attribué à la Chine pour organiser ce « World Dog Show 2019 » suscitent de vives réactions dans le monde entier. Il est inimaginable que vous n’en soyez pas informé :

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-j-etais-le-chien-d-un-s-d-f-en-chine-122917316.html
http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2016/05/je-m-appelais-hei-dan-boule-noire-j-etais-un-jeune-chien.html

https://www.facebook.com/1403089906658450/videos/1600630633571042/
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1603640969936675&id=1403089906658450

http://www.thepetitionsite.com/206/893/746/stop-the-fci-wds2019-in-china/

https://www.change.org/p/f%C3%A9d%C3%A9ration-cynologique-internationale-stop-the-fci-awarding-china-the-world-dog-show


Je me permets donc de vous poser les questions suivantes :

Selon quels critères Shanghai (Chine) a-t-elle été « qualifiée » pour organiser une telle manifestation ?
Quelles sont vos objectifs en mandatant C.K.U. pour organiser une telle manifestation?

A cette occasion, je vous prie de bien vouloir faire pression auprès du gouvernement chinois afin qu’il légifère le plus tôt possible sur la protection animale.
Bien à vous.

 

xxx

 

«WORLD DOG SHOW » in SHANGHAI (CHINA) IN 2019?

NO!!

Dear Friends,
Shanghai (China) has been mandated by the F.C.I. for the organisation of « World Dog Show 2019».
Everyone knows of the animal ill treatment in this country especially the dogs. We are asking you to send this letter (in French and English) to:

info@fci.be   and   cacib@fci.be
CACIB : (Certificat d'Aptitude au Championnat International de Beauté, de la FCI)
Thank you


Letter model :

Dear Sir,
 
I am extremely shocked that your organization has mandated SHANGHAI (P.R.C), through C.K.U. (China Kennel Union), to organize the «World Dog Show 2019»:
 
It is no secret that a criminal and opaque chain of theft, poisoning, illegal transportation, cruel and illegal slaughter and illegal «consumption» of dogs persists as a chronic disease in China and all this apparently with indifference of the government:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-enquete-chinoise-sur-la-provenance-de-la-viande-de-chien-125577435.html

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/07/les-chiens-de-tianjin-trafiquants-refuge-administrations-locales.html

https://www.facebook.com/1403089906658450/videos/1600659220234850/

It is no secret that a huge amount of stray dogs --- caused mainly by the «artificial reproduction» and abandonment --- causes real problems to Chinese volunteers for their T.N.R. their livestock and their adoption;
 
It is no secret that these stray dogs have to not only face the issue of survival --- not knowing where to sleep and having very often nothing to eat --- but also to their organized slaughters;
 
The Chinese government has done nothing so far to legislate any animal protection; even a law against animal mistreatment is not the order of the day.
 
The suffering of the dogs in particular, and in general, all the other animals in China, and moreover the mandate awarded to China to organise this «World Dog Show2019» has provoked fierce reaction all over the world. It is unthinkable that you not be informed:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-j-etais-le-chien-d-un-s-d-f-en-chine-122917316.html
http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2016/05/je-m-appelais-hei-dan-boule-noire-j-etais-un-jeune-chien.html

https://www.facebook.com/1403089906658450/videos/1600630633571042/
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1603640969936675&id=1403089906658450

http://www.thepetitionsite.com/206/893/746/stop-the-fci-wds2019-in-china/

https://www.change.org/p/f%C3%A9d%C3%A9ration-cynologique-internationale-stop-the-fci-awarding-china-the-world-dog-show

 
I would therefore like to ask the following questions:
 
On the basis of which criteria was Shanghai (China) « qualified» to organize such a meeting?
What are your goals on mandating C.K.U. of such a meeting?

In this instance, I am asking you to insist that the Chinese government make laws on animal protection as soon as possible.
Yours sincerely

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 15:00

UN ÂNE VIVANT JETÉ DANS LE BASSIN RÉSERVÉ AUX TIGRES DANS UN ZOO EN CHINE
Action à mener/Action to be taken (en bas/below)
English version below (merci à Maxine)

 

5 juin 2017, dans le zoo YAN CHENG (淹城) dédié aux animaux sauvages (ville de CHANGZHOU (常州 ) située dans la province de JIANGSU ( 江苏) ):

un camion rempli d’animaux vivants s'est garé dans la zone des tigres. Quelques hommes en sont descendus, traînant un âne vivant puis l'ont jeté dans le bassin. Les journalistes ont découvert plus tard que d'autres sortes d'animaux — tels que les chèvres — se trouvaient également dans le camion.

Mr. Li, un visiteur a raconté la « scène » aux journalistes :
Il  regardait les tigres quand soudain il a entendu plusieurs séries de cris aigus, accompagnées de rugissements de tigres. Intrigué par ces bruits, il a aperçu un animal noir dans le bassin. Des visiteurs lui ont dit qu'il s'agissait d'un âne, jeté délibérément dans l'eau.

Choqué, Mr. Li se sentait mal.

Les tigres ont immédiatement attrapé  l'âne par le cou, le traînant au bord du bassin. Nous imaginons la suite…

vidéo : (très choquante, déconseillé aux personnes sensibles)

http://www.pearvideo.com/video_1088974?st=1&from=singlemessage&isappinstalled=0


Les individus, qui ont jeté l'âne dans le bassin, ont aussi essayé d'y jeter des chèvres vivantes, heureusement empêchés par d'autres visiteurs et le personnel de sécurité du zoo.

Selon les responsables du zoo, les auteurs de cette inqualifiable barbarie ne font pas partie du personnel mais sont des actionnaires. D’ailleurs, un actionnaire a déclaré : « De toute façon ces animaux ne sont pas rentables, au moins on peut faire des économies en les utilisant comme nourriture ».

Réactions en Chine :
1, Nourrir des tigres avec des ânes vivants frôle la maltraitance animale. C'est inhumain.
2, Quoi qu'il en soit, cette scène sanglante peut choquer les gens, et surtout les enfants.
3, De toute façon, les tigres sont des bêtes féroces et carnivores, les nourrir avec les animaux vivants aide à maintenir leurs instincts bestiaux.

 

ACTION À MENER :
Chers amis,
Ce fait de barbarie, parmi tant d’autres, met en évidence la nécessité absolue d’une législation contre la maltraitance animale en Chine.
Nous vous invitons donc à envoyer le modèle de lettre ci-dessous (en français et en anglais) au Comité Permanent de l’Assemblée Nationale Populaire de Chine (organe législatif chinois) : english@npc.gov.cn       tgxx@npc.gov.cn  et au Ministère des Affaires Etrangères Chinois : liu_hang@mfa.gov.cn   webmaster@mfa.gov.cn


Les animaux de Chine vous remercient.


Lettre:

Monsieur/Madame,


Je suis profondément choqué et outré par cette barbarie envers les animaux montrée dans la vidéo : http://wxn.qq.com/cmsid/NEW2017060506495800
Il y a quelques jours dans un zoo, un animal vivant donc sensible,  a été jeté dans un bassin réservé aux tigres pour les nourrir.

Comment une telle barbarie peut-elle restée impunie au 21ième siècle, dans un grand pays civilisé tel que la Chine ?
Ne pensez-vous pas que les gens vont lier cette barbarie ---- commise certes pas quelques individus --- à l’image de la Chine ?
Existe-t-il une harmonie entre cette grande civilisation chinoise et cette cruauté inouïe?
Comment se fait-il qu’une telle horreur ne fasse pas l’objet de sanctions juridiques ?
Que deviendront les enfants de votre pays, témoins de telles scènes ?

Quelle est l’image donnée par la Chine au monde entier ?

Pour l’amour et le respect des animaux, pour l’amour et le respect des enfants chinois ou non, pour l’amour et le respect de votre pays, je vous prie de bien vouloir réfléchir sur la manière dont sont traités les animaux qui reflète la conscience, le niveau de la civilisation et la grandeur d’une nation.

Veuillez agréer, Monsieur/Madame, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

xxx

 

XXXXX


A LIVE DONKEY IS THROWN TO THE POOL RESERVED FOR TIGERS IN A CHINESE ZOO

ACTION TO BE TAKEN

 
June 5th in the wild animal zoo YAN CHENG (淹城 ) in the town of CHANGZHOU (常州) in the JIANGSU (江苏) province:

a truck full of ( live) animals parked in the tiger enclosure. Some men got out, dragging a live donkey, then threw it into the pool reserved for the tigers. The journalists discovered later that other animals, - such as goats - were also in the truck.

 

Mr Li, a visitor, described the scene to the journalists: He was looking at the tigers when suddenly he heard several shrill cries, accompanied by the roars of the tigers. Intrigued by these noises, he sighted a black animal in the pool, other visitors told him it was a donkey, deliberately thrown into the water.
 


 Mr Li was shocked and felt ill.

The tigers immediately caught the donkey's neck, and dragged it to the edge of the pool. We can imagine what followed.

Video (very graphic....not suitable for those of a sensitive disposition):

http://www.pearvideo.com/video_1088974?st=1&from=singlemessage&isappinstalled=0

The people who threw the donkey tried to throw in live goats, but were fortunately prevented by other visitors and personnel from the security department of the zoo.
According to the people in charge of the zoo, those responsible for this barbaric act are not part of the zoo staff; but they are shareholders. Moreover, a shareholder claimed that « Anyway, these animals are not profitable, at least we can save money by using them as food ».


Reactions in China :

1.Feeding live donkeys to tigers borders on ill treatment to animals.It is inhuman.
2, Be that as it may, this bloody scene can shock people, especially children.
3, Anyway, tigers are ferocious carnivorous animals ; feeding them live animals will make them keep their bestial instincts.

 

ACTION TO BE TAKEN:
Dear Friends,
This barbaric act, amongst others, makes apparent the absolute need of a law against animal ill treatment in China
 
We therefore invite you to send the following letter template to The Standing Committee of Chinese Peoples’ National Assembly (Chinese legal system): english@npc.gov.cn       tgxx@npc.gov.cn  and The Foreign Affairs Ministry:  liu_hang@mfa.gov.cn   webmaster@mfa.gov.cn

The animals of China thank you.

 Letter:
 
Dear Sir/Madame,

I am profoundly shocked and outraged by the barbarism to animals, shown in this video:
http://wxn.qq.com/cmsid/NEW2017060506495800

A few days ago, in a zoo, a live animal, having feeling and sensitivity, was thrown into a pool to feed the tigers.

How can such barbarism remained unpunished in the 21st Century in a big civilised country like China?

Don’t you think that people will link this barbarism --- admittedly committed by a few people --- to the images of China?

Is there compatibility between the great Chinese civilization and this unbelievable cruelty?

Why isn’t such horror subject to legal punishment?

What will become of the children of your country who are witnesses to such a
scene?
What’s image given by China to the whole world?
 
For the love and respect of animals, for the love and respect of all children, Chinese or not, for the love and respect of your country, I beg you to reflect on the manner the animals are treated which, in turn, shows the conscience, the level of civilization and the greatness of of a nation.
I am, yours sincerely xxx

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 15:30

DERNIÈRES VOLONTÉS ÉCRITES PAR UN COCHON AUX CONSOMMATEURS CHINOIS
(English version below. Grand merci à Maxine)

 

Je suis un cochon, un cochon qui va bientôt être massacré donc quitter ce monde. J’aurais pu ne pas écrire cette lettre, mais poussé par ma conscience et après maintes hésitations, j’ai enfin décidé de vous l’écrire : au moins, je ne serais pas passé dans ce monde pour rien.
 

Ayant passé en revue ma courte existence, je ne regrette pas d’être un cochon : nous les cochons, nous occupons une place non négligeable dans l’histoire du développement humain bien que la vie de ce dernier soit la plus « précieuse ».

Je ne regrette pas d’être un cochon, mais je regrette d’être un cochon dans la Chine d’aujourd’hui. Si jamais une existence ultérieure existe, je ne veux en aucun cas être un cochon en Chine, parce que je serais vraiment indigne de vous, les consommateurs chinois !

 

Aujourd’hui, la viande de porc n’a plus rien de délicieux, c’est tout simplement du poison qui nuit à votre santé et à votre vie ! Si vous n’y croyez pas, écoutez tranquillement ce que je vous raconte, mais écoutez attentivement !
Pourquoi vous dis-je que la viande de porc en Chine d’aujourd’hui est un poison ? Parce que la grande majorité d’entre nous grandissent et sont engraissés en mangeant de la pâture avec additifs.

 

Pourquoi écourter notre période de croissance et augmenter notre poids afin de gagner plus d’argent, on peut dire que nos « maîtres » se sont bien creusés la tête à propos de la pâture.
 

Il y a bien longtemps, nos ancêtres étaient nourris de pâture naturelle, il fallait 12 mois pour que leur poids atteignît 200 livres (100 kg). Aujourd’hui, tout est différent : nos « maîtres » nous nourrissent avec de la pâture avec additifs, pour atteindre de 100 à 150 kg en seulement 5 à 6 mois.

Quand nous sommes petits, nous mangeons en deux repas 2 à 3 livres de pâture par jour. La composition : 100 livres de pâture + plusieurs dizaine de livres d’additifs. Dès que nous pesons 10 livres et jusqu’à 50, nous grossissons de plus d’une livre par jour. Pendant cette période, nous avons encore l’envie et la force de courir un peu.
Une fois les 50 livres atteintes, nous prenons de 2 à 3 livres par jour et nous commençons à boire énormément d’eau. Alors, nous dormons pratiquement 24 heures sur 24 heures. Nous ne sommes réveillés par des coups que pour manger.

 

Quand on atteint les 100 livres, outre les additifs, (nos « maîtres ») ajoutent dans la pâture des engrais chimiques appelés urée (en principe utilités pour enrichir la terre) pour « embellir » notre poil afin de nous vendre au meilleur prix. Nous grossissons à vue d’œil : il faut nous vendre quand on pèse de 200 à 300 livres, au-delà de cette limite, nous serons trop lourds pour nous lever…
 

Maintenant, regardons ces additifs :
- hormone (bon marché),
- arsenic (hautement toxique),
- phénobarbital,
- cuivre,
La nocivité de tous ces produits envers l’Homme est énorme : elle anticipe les menstruations chez les jeunes filles, elle provoque des maladies chez les personnes âgées, elle rend l’esprit obtus, elle favorise les cancers etc.

 

SI LA VIANDE DE PORC D’AUJOURD’HUI N’EST PAS DU POISON, QU’EST-CE QUE C’EST ?
Ne pensez pas naïvement que nos « maîtres » ignorent tout cela, ils sont PARFAITEMENT au courant. C’est pour cela qu’eux-mêmes, ainsi que les fabricants et les vendeurs de cette pâture ne mangent pratiquement jamais notre chair. Souvent, ils élèvent quelques « chanceux » d’entre nous, qui grandissent en mangeant de la pâture sans additifs. Ils mangent, avec les membres de leurs familles, cette chair saine.

 

Alors, pourquoi nos « maîtres » utilisent toutes ces méthodes sachant que la pâture avec additifs nous rend toxiques ? C’est très simple : POUR LE PROFIT. Nourris de cette manière, nous leur coûtons 1,3yuan (soit environ 0,169€) par livre, le prix de vente est de 4yuan (soit environ 0,52€). Au bout de 5 mois, le bénéfice (pour nos « maîtres ») est de plusieurs centaines de yuan. Par la méthode traditionnelle, c’est sûr et certain qu’ils perdraient de l’argent.
 

De plus, il y a une chose que je voudrais vous dire, à vous tous : c’est dans notre foie, dans notre sang et dans nos poumons que se concentre le plus de toxine. Surtout, ne les mangez pas.
 

En réalité, tous les poulets, canards, poissons, bœufs et moutons sont nourris par ce genre de cette pâture avec additifs appelée « pâture associée ». Voilà où s’abrite le secret du pays, la Chine, devenu rapidement le premier producteur mondial de viande !
 

Aujourd’hui, les gens sont devenus mauvais, ils ne pensent qu’à l’argent. Je suis un simple et gentil cochon, bon à rien. Je ne veux pas vous faire de mal.  Je ne peux rien faire pour changer tout cela.
La seule chose que je puisse faire c’est de vous révéler cette réalité avant de quitter ce monde.
Adieu. Prenez soin de vous.

 

xxx


A PIG'S LAST TESTAMENT WRITTEN TO CHINESE CONSUMERS

 

I am a pig, a pig who will soon be killed, and therefore leave this world. I could have not written this letter, but driven by my conscience and after much hesitation, I have at last decided to tell you; at least I won't have passed through this world for nothing.

Having reviewed my short life, I don't regret being a pig: We pigs take up a sizeable place in the history of human development, even though the human's life is the more «precious».

It's only that, not regretting being a pig, I do regret being a pig in the China of today. If there is another life, I definitely do not want to be a pig in China, because I would not be worthy of you, Chinese consumers!

Today, pork meat is no longer delicious, it is simply a poison which is dangerous for your health and life threatening! If you don't believe it, listen to what I have to tell you quietly, but listen carefully!

Why am I telling you that pork meat in China today is a poison? Because the big majority of us are brought up on and fattened by food additives.

In order to shorten our growth development period, increase our weight and so earn more money, we can say that our «masters» racked their brains about our food.

A long time ago, our ancestors were fed natural food, 12 months were necessary for our weight to reach 200lbs (100kg). Today it's very different: our «masters» feed us with food additives and to reach 100 to 150kg, only 5 to 6 months are necessary.
 
When we're small, we eat 2 to 3 lbs of food per day, in 2 meals. Made up of: 100lbs of food + several dozen lbs of additives. As soon as we weigh 10 pounds and up to 50, we're gaining more than a lb a day. At this time, we still have enough strength and still want to run around a little.
 
Once we get to 50lbs, we're gaining 2 to 3 lbs a day and we begin to drink a lot of water. We sleep practically 24/24 and are only thumped awake to eat.
 
When we get to 100lbs, as well as the additives, we are given chemical fertilizers in the food, called urea (usually used to enrich the soil) to «embellish» our hairs in order to sell us at a good price.
 
We are getting fatter before your very eyes: we have to be sold when we reach 200 to 300 lbs; after this, we'll be too heavy to stand.

Now let's have a look at these additives:
• hormone (cheap)
• arsenic (highly toxic)
• phenobarbital
• copper

The noxiousness of all these products for humans is enormous: anticipates menstrual periods in young girls, is source of illnesses in elderly people, makes obtuse-minded, and is cancerous.
 
IF TODAY'S PORK MEAT IS NOT A POISON, WHAT IS IT?

Don't think naively that our «masters» don't know all this...they are PERFECTLY aware. That is why they, themselves, as well as the makers and people who sell the food, hardly ever eat our meat. Often, they breed a few "«lucky" ones among us who have been brought up by eating food without additives, and eat that healthy meat with family members.

So, why do our «masters» use all these methods, knowing that, being brought up with food additives, we will become poisonous? It's very simple: FOR THE PROFIT. Fed in this way, we cost them 1.3yuan (approx. 0,169€) per lb, purchasing price is 4 yuan (approx. 0, 52€), after 5 months, the profit (for our «masters» ) is several hundred yuan. With the traditional method, it's absolutely certain they would lose money.

Moreover, I must tell you something, all of you: it's in our livers and blood and lungs that most of the poison will be concentrated. Above all, do not eat them.
 
In fact, all the chickens, ducks, fish, cows and sheep are fed with this food called «associated food». There lies the secret of China having rapidly become the first producer world wide of meat!
 
Today, people have become bad, they think only of money. I am just a nice little good-for-nothing pig. I don't want to hurt you, but I can't do anything to change all that.
All I can do before I leave this world, is reveal to you the truth

Adieu. Take care.

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 14:50

ILS CONTINUENT DE PROMOUVOIR LA LÉGISLATION POUR LES ANIMAUX DE CHINE
 

English version below (merci à Maxine)


 
La 12ième assemblée nationale populaire de la R.P.C. vient de se terminer. 
 

Voici des informations concernant les animaux :
 

Plusieurs députés ont fait des propositions :

1, « Intégrer les actes de maltraitance animale dans la loi sur la gestion de l'ordre publique ». Proposée par les députés ZHU Lieyu (朱列玉) et ZHENG Xiaohe (郑孝和).

 

2, « Continuer à soutenir les produits pharmaceutiques substitutifs pour remplacer les produits « pharmaceutiques » issus de la bile d'ours ». Proposée par le grand Maître bouddhiste SHI Minghai (明海大和尚).

 

3, «  Interdiction ou contrôle rigoureux de l’utilisation des pangolins pour produire des médicaments». Proposée par le député ZHANG Dayong (张大勇).

4, «  Création d'une journée nationale végétarienne ». Proposée par le grand Maître bouddhiste (明生大和尚).

5, «Intégrer la notion de sollicitude envers les animaux dans l'éducation morale enseignée par les établissements primaires et secondaires ». Proposé par Madame le député JIANG Yuxia (蒋宇霞).

6, « Accélérer la législation sur le bien-être animal pour les animaux de rente (élevage plus humain etc.) ». Proposée par le député (directeur-adjoint de l'Institut des Sciences Agricoles de la province de Anhui) ZHAO Wanping (赵皖平).

7, « Légiférer à propos de la lutte contre la maltraitance animale le plus vite possible ». Proposée par le député JIANG Zhongpu (蒋忠仆).

 

Parallèlement, de nombreux médias nationaux ont relayé les différentes propositions et plusieurs enquêtes d'opinion sur ces propositions ont été organisées sur les sites gouvernementaux:

     

   

   

 

Sur un site, la proposition faite par les députés ZHU Lieyu et ZHENG Xiaohe s'est trouvée en première position, suivie par la proposition du Maître bouddhiste SHI Minghai puis celle du député ZHENG Dayong:

Sur un autre site, la proposition du député ZHU Lieyu, classée 27ième au début, s'est hissée en 3ième position grâce à la forte mobilisation des militants de Chine

  

  

FAIT NOUVEAU : deux sites du Ministère de la Sécurité Publique ont relayé cette proposition sous forme d'une enquête d'opinion, attirant d'innombrables soutiens et encouragements :

 

 

Les résultats (de soutien) définitifs officiels :

 

  

 

 

MERCI AUX DÉPUTÉS CHINOIS!!
MERCI AUX MILITANTS DE CHINE !!

 

XXX

 

THEY CONTINUE TO PROMOTE THE LEGISLATION FOR ANIMALS IN CHINA

The 12th national popular assembly of the PRC has just finished. Here is the information concerning animals:

Several members made propositions:  
 

1 « Include acts of ill treatment to animals in the law on the management of public order». Proposed by members ZHU Lieyu (朱列玉) and ZHENG Xiaohe (郑孝和).

  

2, « Continue the support of substitute pharmaceutical products to replace « pharmaceutical»bear bile». Proposed by the Master buddhist SHI Minghai (明海大和尚). 

3 « Ban or strict control of use of pangolins to produce medicines». Proposed by the member ZHANG Dayong (张大勇).

4, « Creation of a national vegetarian day». Proposed by the grand Master buddist SHI Mingsheng (明生大和尚).

5, « Include the notion of concern for animals in the moral education instructed in primary and secondary schools». Proposed by the member JIANG Yuxia (蒋宇霞).

6, « Accelerate the legislation on the animal well-being of livestock (more humane farming etc.) ». Proposed by the member (assistant director of the Agricultural science Institution of Anhui) ZHAO Wanping (赵皖平).

7, « Legislate as soon as possible on the fight against ill treatment to animals». Proposed by the member JIANG Zhongpu (蒋忠仆).

 

At the same time, numerous national medias passed on the different propositions and several opinion surveys on these propositions were organised on government sites:

     

   

   

 

On a  site, the proposition made by the members ZHU Lieyu and ZHENG Xiaohe  was in first position, followed by the proposition of the Master buddhist SHI Minghai then that of member ZHENG Dayong:

On another site, the proposition by member ZHU Lieyu, placed 27th at the beginning, rose to 3rd place thanks to the strong rallying of the Militants of China:

 

  

 

 

DEVELOPMENT: Two sites of the Public Safety Ministery passed on this proposition in the form of an opinion Survey. They attracted much support and encouragement:

  

 

The official definitive results of the net users who have supported it:

   

THANK YOU TO THE CHINESE MEMBERS!!
THANK YOU TO THE CHINESE VOLUNTEERS!!

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 19:41

 

PUISSANT APPEL POUR QUE SOIT ÉLABORÉE 

« LA LOI CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE »
Lancé par l’Alliance Nationale chinoise des Associations Universitaires de Protection Animale (note 1)


English version below (merci à Maxine)


Le Mahatma Gandhi a dit: « La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés à la manière dont elle traite les animaux ».


Aussi l’on peut juger si un établissement scolaire est sain, excellent et moral à la manière dont les élèves, les enseignants, les responsables et le personnel en général traitent les animaux.


Depuis plusieurs années, des actes de maltraitance animale révélés par différents médias nous sont insupportables : abandon d’animaux de compagnie, chatons torturés puis tués (exemple : usage de chaussures à talon haut), chats partiellement dépouillés, chats jetés depuis un pont dans le trafic routier, chiots tués en les jetant violemment par terre. Chiens traînés au derrière de voitures.


Plus préoccupant : des actes de cruauté envers les animaux ne cessent de se reproduire dans des établissements scolaires supérieurs :
2002 : un étudiant de l’Université de Tsinghua (
清华大学 note 2) a jeté de l’acide sulfurique sur la figure d’ours.
2005 : un étudiant en maîtrise à l’Université de Fudan (
复旦大学) a torturé puis tué 30 chatons.
2006 : un délégué étudiants de l’Université de Beijing (
北京大学) a torturé puis tué en public un chaton dans une bibliothèque.

Sans loi concernée, aucun de ces faits n’a pu être poursuivi et personne n’a fait l’objet de sanction.

Sans loi concernée, nous demeurons sans ressources face à toutes sortes de cruauté infligée aux animaux.
 

Notre pays a le besoin pressant d’une loi contre la maltraitance animale pour réprimer cette cruauté envers les animaux.
 

SEULE LE VOTE D’UNE LOI NOUS PERMETTRA D’AGIR EN TOUTE LÉGALITÉ

Cet appel sera envoyé à l’autorité juridique nationale concernée.
Cet appel a été signé par plusieurs dizaines d’associations d’universités chinoises:

Normale Sup de l'Est de la Chine
Normale Sup Hainan
Second Institut de Langues Etrangères de Pékin
L’institut des Techniciens de Transports urbains de Xi’an
Institut de Langues Etrangères de l’Université d’Economie &de Droit du Centre-Sud (WUHAN)
Université de Zhejiang
Université Shihezi
Université d'Ingénierie de Hubei
Institut de Langues Etrangères des Chinois d’outre-mer de Jilin
Institut Moderne de l’Université Nord-Ouest
Université des Sciences et Technologies de Pékin
Université de Lanzhou
Université des Sciences et Technologies de Zhejiang
Université des Sciences et Technologies de Changsha
Université Nord-Ouest
Université des Sciences et Technologies du Nord de la Chine
Institut des Arts de Jilin
Institut des beaux-arts de Chine
Université Agricole du Centre de la Chine
Institut d’Economie de Hubei
Académie de médecine de Changsha
Université de médicament traditionnel chinois de Jiangxi
Institut de sciences et ingénierie de Lanzhou
Université de Finances de d’Economie de Lanzhou
Institut Jiaying
Institut de sciences et Ingénierie de Chengdu
Institut d'éducation physique de Wuhan
Institut de Langues Etrangères de Zhejiang
Institut d’Industrie et de Commerce de Wuhan
Université du centre-sud des Minorités Nationales
Ecole d’Administration Publique de l’Université de Sichuan
Institut de la Technologie des Vêtements de Beijing
Université de Yunnan
Institut des Sciences Informatiques et des Génies de l’Université d'Ingénierie de Wuhan
Université de Sylviculture de Pékin
Université de Nanjing
Ecole de Langues Etrangères Nanshan de Shenzhen
Normale Sup du Sud de la Chine
Institut de Xiangnan de Hunan


Note 1 : l’initiateur de l’appel: Association de la protection animale de Normale Sup de Hainan (海师动保

Note 2 : les trois universités sont considérées comme les meilleures universités chinoises.

xxx

 

A STRONG CALL FOR THE DRAWING UP OF A «LAW AGAINST ANIMAL ILL TREATMENT»
Launched by the National Chinese Alliance of University Associations for Animal Protection (note 1)

Mahatma Gandhi said this « The greatness of a nation and its moral progress can be judged by the way its animals are treated ».

 

One can also judge if a school is healthy, excellent and moral by the way the pupils, teachers, those in charge and other staff, treat animals.
 
For several years, we have found unbearable, the acts of ill treatment to animals, brought to light by different medias: pets being abandoned, kittens tortured then killed with high-heeled shoes, cats partially skinned, cats thrown into traffic from a bridge, puppies killed, violently thrown down. Dogs pulled behind cars.


 


The most worrying: acts of cruelty to animals are being carried out in Universities
2002: a student at the Tsinghua University (
清华大学 note 2) threw sulphuric acid on bears face.
2005: a student studying for a master's degree at the University of Fudan (
复旦大学) tortured and killed 30 kittens
2006: a student delegate at the Beijing University (
北京大学) tortured then killed a kitten in a public Library.
 
Without an appropriate law none of those guilties of these acts could be prosecuted and no one was punished.
Without an appropriate law, and faced with all sorts of cruelty inflicted on animals, we remain helpless.
Our country has urgent need of a law against all animal ill treatment, in order to crack down on all cruelty to animals.

ONLY WITH THE VOTE OF A LAW WILL WE BE ABLE TO ACT LEGALLY

This call will be sent to the appropriate national judicial authority
This appeal has been signed by several dozen associations of Chinese universities:

East China Normal University 
Hainan  Normal University  
Second Foreign Languages Institute of Beijing
Xi'an Institute of Urban Transport Technicians
Foreign Language Institute of the Centre-South University of Economy and Law (WUHAN)

Zhejiang University
Shihezi University
Hubei Engineering University
Jilin Foreign Language Institute for Chinese overseas
Modern Institute of the North-West University
Beijing University of Science and Technology
Lanzhou University
Zhejiang University of Science and Technology
University of Science and Technology of Changsha
North West University
University of Science and Technology of North China
Institute of Art of Jilin
Fine Arts Institute of China
Agricultural University of Central China
Hubei Economy Institute
Changsha Faculty of Medicine
Jiangxi Traditional Medicine University
Lanzhou College of Science and Engineering 
Lanzhou University of Finance and Economics
Jiaying College
Changdu College of Science and Engineering
Wuhan University of Sport
Zhejiang Foreign Language Institute
Wuhan Technology and Business College
South-central University for Nationalities
School of Public Administration of Sichuan University
Beijing Institute of Fashion Technology
Yunnan University
College of Computer Science and Engineering of Wuhan Institute of Technology
Beijing Forestry University
Nanjing University
Nanshan Foreign Language School of Shenzhen
Normal University of the South of China
Xiangnan College of Hunan

Note 1: The initiator of the call:  Animal Protection Association of Hainan Teacher’s University (海师动保)
Note 2: The three universities are regarded as the best Chinese Universities

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 11:19

 

DEUX TONNES D’ANIMAUX SAUVAGES SAISIS ET PAS DE POURSUITES ?!

English version below (merci à Maxine)

 

25janvier 2017 à l’aube :

Lors d’une patrouille effectuée au marché des produits frais et vivants de Wangdingdi (王顶堤) de la ville de TIANJIN (天津), les volontaires de la protection de la faune ont découvert un magasin de distribution illégal ainsi que des véhicules.

Un comptage préliminaire montre qu’il y avait 20 sacs contenant des lièvres, des faisans sauvages et des canards sauvages dans les véhicules ainsi que des faisans sauvages congelés dans deux congélateurs du magasin.

Au total, plus de deux tonnes d’animaux sauvages.

Le véhicule transportant des animaux sauvages :

Le congélateur :

Les volontaires ont tout de suite alerté la police. Ensuite, coopérant avec les agents gouvernementaux, ils ont emmené les sacs contenant les animaux au commissariat de police pour y faire un inventaire.

Parmi ces animaux, un chat léopard, qui fait l’objet d’une protection nationale de deuxième catégorie, 26 canards sauvages de plusieurs sortes (y compris des harles bièvres, tadornes casarca, canards à bec tacheté, canards colvert), 273 lièvres, 597 faisans sauvages.

Les exploiteurs illégaux ont pris la fuite. Des membres de leurs familles ont été conduits au commissariat.

La cour du commissariat jonchée de cadavres d’animaux sauvages :

Chat léopard :

Regardez, le cercle blanc entourant le cou de ces faisans est complet :

Plusieurs sortes de canards sauvages.

Que stipulent le code pénal et « La Réglementation sur la Protection de la Faune Terrestre » de la République Populaire de Chine (R.P.C.) ?

Articles 341 et 312 du code pénal : « L’achat de plus de 50 pièces d’animaux sauvages, étant parfaitement conscient de leur provenance illégale, est reconnu coupable de dissimulation des gains illégaux et fait l’objet de peines ».

Article 26 de la Réglementation sur la Protection de la Faune Terrestre : « L’exploitation illégale d’animaux sauvages faisant partie des Trois Références (être bénéfique, avoir une haute valeur économique, avoir une haute valeur pour la recherche scientifique), avec circonstances aggravantes fera l’objet d’une poursuite pénale sur l’exploitation illégale stipulée par l’article 225 du code pénal. L’achat et la vente illégal d’animaux faisant l’objet d’une protection nationale clé de la deuxième catégorie enfreint l’alinéa 1 de l’article 341 du code pénal, constitue ainsi le crime d’achat des animaux sauvages précieux et en danger de disparition ».

Si tous ces oiseaux sont des oiseaux sauvages et qu’ils ont été empoisonnés par carbofuran, alors cette affaire doit faire l’objet d’une enquête sur l’infraction de la production et de la commercialisation des produits alimentaires toxiques.

Article 144 : définition et évaluation des peines pour la production et la commercialisation des produits alimentaires toxiques.

« Le fait d’ajouter des matières premières non-alimentaires toxiques, ou de commercialiser sciemment ces produits, pourrait entraîner une peine de 5 ans maximum d’emprisonnement ou être mis en détention, et/ou payer une amende d’une valeur correspondant à la moitié jusqu’au double du montant de la vente».

«Une peine d’emprisonnement allant de 5 ans à 10 ans et une amende d’une valeur correspondant à la moitié jusqu’au double du montant de la vente si cela entraîne de graves accidents d’intoxications alimentaires ou de maladies graves d’origines alimentaires, causant des préjudices graves pour la santé humaine».

En cas de morts humaines ou de très graves nuisances pour la santé humaine, des peines seront infligées en vertu de l’article 141 de la loi.

Membres des familles de suspects : « Tous ces animaux sont des animaux d’élevage ! »

La police : « Ces animaux ne font pas l’objet d’une protection clé, vous ne pouvez que contacter les médias».

Nous aimerions savoir : Où peut-on élever avec succès des harles bièvres, des tadornes casarca et des chats léopards ?

Le soir même, les volontaires ont été informés par la police criminelle que cette affaire n’était pas susceptible de poursuites pénales, que tous les animaux sauvages devraient être remis au service des affaires industrielles et commerciales !!

Voyez l’insolence du frère du propriétaire du magasin. Il se met dans une violente colère au sein même du commissariat (vidéo) :

https://youtu.be/PH2SUVHWrmU

https://youtu.be/PeO9DI_H-tM

Nous souhaitons que la municipalité de TIANJIN punisse sévèrement, conformément à la loi ces exploiteurs illégaux afin de dissuader (d’autres individus) pour que ne soient pas tués et trafiqués plus d’animaux sauvages.

 

TRICHE SUR LES PERMIS D’ELEVAGE DES ANIMAUX SAUVAGES EN CHINE :

Le 12 mars 2015 à JINING (province de SHANDONG), sest ouvert le procès sur un gigantesque trafic danimaux sauvages. Les criminels (dont LIU Wu刘武 et GAO Jixing 高吉星) ont été condamnés pour la falsification de tampons, lachat, le transport et la vente illégal d’animaux sauvages précieux ou en voie de disparition.

Deux éléments --- pourtant essentiels---, ont été soigneusement « ignorés » : la provenance des animaux sauvages (élevés ? capturés de la nature ?) et l’obtention du permis d’élevage et de reproduction.

Pourquoi ?

Voici quelques photos qui en disent long.

1, « Permis d’élevage et de reproduction de la faune de la province de SHANDONG » (copie : espèces autorisées) :

2, Liste des espèces autorisées :

3, Seulement deux espèces font l’objet d’une interdiction de capture dans la nature. On peut comprendre que toutes les autres espèces peuvent être capturées en pleine nature:

Or, selon des scientifiques chinois, la plupart de ces animaux NE PEUVENT PAS être élevée ou reproduite artificiellement. Techniquement impossible !!

Cas similaires en province de GUANGDONG (广东) dont des hérons pourprés en provenance de 3 « élevages et reproduction artificiels » situés dans la province dANHUI (安徽):

Début 2015, 8 tonnes danimaux sauvages ont été saisis, tous venant dun « élevage » de la province de SHANXI (陕西). Le service provincial concerné confirmait que les « éleveurs » étaient bien munis de « permis » or lon sait que ces animaux sauvages ne peuvent pas être « élevés » artificiellement. Pressé de questions, voici leur réponse : « Ce sont des secrets commerciaux ! »

 

En Chine, ce sont les services des affaires sylvicultures qui délivrent les « Permis d’élevage et de reproduction des animaux sauvages ».

En Chine, ce sont les MEMES services des affaires sylvicultures qui assurent le contrôle et la surveillance de leurs PROPRES productions.

 

xxx

 

 

TWO TONS OF WILD ANIMALS SEIZED AND NO LEGAL PROCEEDINGS?!

January 25th at dawn:

During a patrol carried out at the Wangdingdi (王顶堤) market of fresh and living products in the town of TIANJIN (天津), volunteers of wild animal protection discovered a shop of illegal supplies, as well as vehicles.

A preliminary count shows there were 20 bags of hares, of wild pheasants and ducks in the vehicles, and also frozen wild pheasants in two freezers in the shop.

A total of more than two tons of wild animals.

The vehicle carrying wild animals:

The freezer:

The volunteers immediately alerted the police. Then, cooperating with government agents they took the bags containing the animals to the police station in order to establish an inventory.

The illegal exploiters ran off and their family members were taken to the police station

Among these animals, one leopard cat which is under 2nd category national protection, 26 wild ducks of several types, (including Common Merganser, Ruddy Shelduck, Spot-billed Duck and mallard,) 273 hares, 597 wild pheasants.

The illegal exploiters fled and members of their families were taken to the police station.

The police station court yard covered with the dead bodies of wild animals:

Leopard cat:

Look, the white circle around these pheasants' necks is complete:

Several types of wild duck.

What are the stipulations of the penal code and «The regulations on the protection of terrestrial wildlife» in the Peoples' Republic of china (PRC)?

Article 341 and article 342 of the penal code: «the purchasing of more than 50 units of wild animals, being perfectly aware of their illegal origin, is recognised guilty of concealment and hiding of illegal profit and is subject to penalties. »

Article 26 of the Regulations on the protection of terrestrial wildlife: «the illegal exploiting of wild animals being part of the Three References (to be beneficial, having a high economical value, having a high value for scientific research) with aggravating circumstances, will be subject to legal proceedings on illegal exploitation stipulated by article 225 of the penal code. The illegal purchasing and sale of animals subject to national key protection of the second category contravenes the paragraph 1 of article 341 of the penal code, so constituting the crime of purchasing precious wild animals in danger of extinction».

 

If all these birds are wild birds and they've been poisoned by carbofuran then this affair must be subject to an enquiry on the production and commercialisation of toxic food products.

Article 144: definition and assessment of punishment for the production and commercialisation of toxic food products: « The fact of adding toxic non-food raw materials, or of knowingly commercialising these products, could incur a penalty of 5 years maximum of imprisonment or of being taken into custody, and/or of paying a fine corresponding to 50% or twice the sum of the sale».

«A prison sentence of between 5 and 10 years and a fine of 50% or twice the sum of the sale if it leads to serious food poisoning accidents or of serious food- related illnesses, causing serious prejudice to human health».

The sentences are imposed in virtue of article 141 of the law if it causes a human death or very serious harm to human health.

Here is the spectacular turning point of this affair:

The suspects' family members: « All these animals come from a breeding farm»!

The police: « These animals are not subject to a key protection programme, you can only contact the media».

We would like to know: where can you breed successfully Common Mergansers, Ruddy Shelducks and leopard cats?

The same evening, the volunteers were informed by the criminal police that this affair was not subject to criminal prosecution and that all the wild animals had to be handed over to the service of industrial and commercial affairs!!

Look at the rudeness of the shop owner's brother. He becomes extremely angry even in the police station (video):

https://youtu.be/PH2SUVHWrmU

https://youtu.be/PeO9DI_H-tM

We want the TIANJIN municipality to severely punish, in compliance with the law, these illegal exploiters, to dissuade (other individuals), in order to avoid further killing and trafficking of wild animals

 

STRATAGEMS FOR THE BREEDING PERMITS OF WILD ANIMALS IN CHINA

On 12th March2015 in JINING (province of SHANDONG), a trial opened on a huge traffic of wild animals. The criminals (LIU Wu刘武 and GAO Jixing 高吉星) were found guilty of the counterfeiting of stamps, the purchasing, transport and the illegal selling of precious wild animals in danger of extinction.

Two elements----though essential---- were carefully «ignored»: the origin of the wild animals (bred? caught in the countryside?) and the obtaining of the breeding and reproduction permit.

Why?

Here are a few photos which tell a story.

1, «Breeding and reproduction permit of wild animals in the province of SHANDONG» (copy: authorised species):

2, List of authorised species:

3. Only two species which are subject to a ban of capture in the wild. It can be understood that all other species can be caught in the countryside:

BUT, according to Chinese scientists, the major part of these animals CAN NOT be bred or reproduced artificially. Technically impossible!!

Similar cases in the province of GUANGDONG (广东) of which the purple herons coming from three «artificial breeding and reproduction farms» in the province of ANHUI (安徽).

At the beginning of 2015, 8 tons of wild animals were seized. They had all come from «a breeding farm" in the SHANXI (陕西) province. The provincial service concerned confirmed that the «breeders» were in possession of «permits», although we know that these wild animals cannot be «bred» artificially. Pressed for answers, their reply was: «Those are commercial secrets»!

In China, it is the forestry service which delivers the «Wild animal breeding and reproduction Permit».

In China, it is the SAME forestry service which controls and monitors its OWN deliveries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 14:30

DES COCHONS GAVES DE FANGE POUR PESER PLUS LOURDS

English version below (merci à Maxine)

Vidéo: http://v.163.com/paike/VBI02L7UJ/VC8TUQELO.html

 

Récemment il a été révélé que pour augmenter le poids des cochons, des « commerçants » sans scrupules de XIANGTAN湘潭 (ville située dans la province de HUNAN湖南) introduisaient de force de la fange dans le corps de cochons vivants pour gagner encore plus d’argent.

Le reportage montre deux hommes en train d’effectuer une opération de « transformation » sur les cochons : ils utilisent une pompe à pression pour verser de la boue jaunâtre dans l’œsophage des cochons. Ces derniers hurlent, hurlent, certains s’écroulent à terre.

Tous les soirs, des cris aigus et tristes perdurent durant plus d’une heure. Ensuite, ces cochons sont poussés dans un véhicule, ils sont devenus nettement plus « gros », leur ventres sont aussi ronds que des ballons, ils chancèlent, certains ne peuvent plus se mettre debout malgré de grands coups de fouets.

Ainsi, le poids d’un cochon peut augmenter de 10 kg soit pour 50 cochons qui remplissent un véhicule un gain de plus de 10,000 yuans (soient environs 1385 €). Coût de l’opération de « transformation » par cochon : 10 yuans (soit environ 1€38).

Voici la réponse du Service du district XIANGTAN sur ce scandale : il est vrai que si cet acte est une malhonnêteté commerciale, cela n’influe pas sur la qualité de la viande de porc présentée sur la table des consommateurs : cet acte n’introduit pas de changements pathologiques, la boue versée n’est une substance toxique.

VOILA !!!

XXX

PIGS ARE FILLED WITH MUCK IN ORDER TO WEIGH MORE 

videohttp://v.163.com/paike/VBI02L7UJ/VC8TUQELO.html

 

 

 

Recently it was revealed that in order to make pigs heavier, unscrupulous «shopkeepers» in XIANGTAN湘潭 (a town in the HUNAN 湖南 province) were pouring mud into the bodies of live pigs to make more money. 

The documentary shows 2 men making an operation of «transformation» on the pigs: they work a pressure pump to pour the yellowish mud into the pigs' oesophagus. The animals scream, some of them collapse on the ground. 

 Every evening their loud and sad cries last more than an hour. Then the pigs are pushed into a vehicle; they become distinctly «fatter», their stomachs are as round as balls, they stagger, some can't even stay upright in spite of the whip lashes. 

In this way, the pig's weight can rise by 10kg and 50 pigs (a full vehicle) can be worth more than 10.000 yuans (ie approximately 1385€). The cost of a «transformation» per pig: 10 yuans (ie approx. 1€ 38).

Here is the answer from the XIANGTAN district Service: it is true that if this act is a commercial fraud; but it does not have any influence on the pork meat itself: this act does not lead to any pathological change, the mud used is not a toxic substance.

AND THERE YOU HAVE IT!!

 

 

 



 



 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

Bragance

  • Une loi pour les animaux de Chine
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE