Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 11:37

 

TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX

English version below

Merci à Maxine, Jackie, Davide

 

grande carte de Tianjin

 

12 août 2015 :

Un incendie, suivi de deux gigantesques explosions ont détruit une partie de la ville de TIANJIN (天津), une des quatre municipalités chinoises relevant directement de l’autorité centrale, située à 138 km au sud-est de Pékin.

explosion 1

Beaucoup de pompiers, militaires, policiers ont sauvé des animaux : des chiens, des chats, même des oiseaux et ce malgré leur lourde mission de sauvetage…

Beaucoup de volontaires chinois se sont rendus sur place pour tenter de sauver des animaux et malgré le danger…

Avant de quitter leurs domiciles sinistrés, certains maîtres ont laissé de la nourriture à leurs animaux…

Voici quelques faits racontés par des militants qui se sont rendus sur place :

 

1, Il voulait à tout prix sauver son maître :

Un volontaire chinois, lors d’un repas partagé avec des soldats ayant participé au sauvetage, a vu que le corps d’un d’entre eux portait des cicatrices de  sauvetages précédents. Voici l’histoire racontée par ce soldat: Lors des recherches des survivants ou des morts, deux corps ont été retrouvés, celui d’un homme et celui desséché, d’un chien.

histoire 1 dessin 

histoire 1 dessin

Les pompiers ont vainement tenté d’ouvrir la gueule de l’animal pour le séparer de son maître. Brûlé par le feu, le chien sans poils mord encore fermement le vêtement de son maître, voulant le tirer vers la porte, ses deux pattes antérieures solidement accrochées au sol. Figé dans la mort, l’attitude du chien prouve sa volonté de sauver son maître au péril de sa vie.

On peut imaginer les scènes : les morceaux de verre pulvérisés par le choc de la première explosion ont causé la mort du maître ou l’ont grièvement blessé. Celui de la deuxième a causé la mort du chien.

 

2, Il ne voulait pas être « capturé » :

Le même soldat a raconté une autre histoire : Les pompiers se sont trouvés devant un appartement dont la porte a été soufflée par l’explosion. « Il y a quelqu’un ? »,  a demandé l’un entre eux. Ils entendent un chien aboyer. Voulant le récupérer, les pompiers frappent le sol avec un manche de pioche pour le faire reculer afin de pouvoir entrer. Mais, ne comprenant pas leur intention, le chien montrait toutes ses dents, s’obstinant à empêcher les soldats d’entrer, en vain : les pompiers ont fini par entrer l’un après l’autre.  Ne se sentant sans doute plus capable de protéger sa famille, le chien choisit de se donner la mort en se défenestrant…

 

3, Sauver les par tous les moyens:

Trois chiens errants ont été trouvés par des volontaires à environ 3 km du centre de l’explosion. Au bout de 5 jours,  les volontaires qui les nourrissaient ont mis au point  une ruse espérant les attraper: mettre de la nourriture dans quatre à cinq endroits de plus en plus proche de la volontaire allongée par terre, dans l’espoir qu’ils viennent manger dans sa main.

photo 3

Mais les chiens demeurent très méfiants : le chien blanc sur la photo savait ce qu’il voulait : après son repas pris au plus proche de la volontaire, il s’éloignait lui jetant un coup d’œil, sans doute pour lui dire : « moi, je ne vais pas plus loin, j’ai bien compris votre piège ! ».

histoire 3 4   histoire 3 5

 

La ruse ayant échoué, les volontaires n’ont d’autres choix que d’aller sur place quotidiennement pour les nourrir. 

 

4, Marcher pour les localiser :

La volontaire que l’on voit sur la photo est partie de Taida Erxiao (une école primaire du quartier de BINHAI, TIANJIN, devenue un centre provisoire d’accueil pour les sinistrés). Elle a marché pendant environ 30 heures dans le but de recenser le nombre et les endroits précis concernant les animaux sinistrés devenus errants.

Tout à fait par hasard, elle rencontre une autre volontaire qui partira du même lieu à la recherche des chiens aux abois selon un plan établi ensemble. Elles ont dû gravir une centaine d’étages… La fille sur la photo a guidé une équipe de sauvetage. Trois chiens ont été ainsi sauvés.

histoire 4 30 km

 

5, Le grand-père de « PINGGUO » (pomme) – un maître qui n’abandonne pas :

Il n’a pas pu partir avec son chien malheureusement, mais il  ne l’abandonne pas pour autant : son quartier étant dans la zone interdite d’accès, il a contacté sans cesse les volontaires, les suppliant de sortir son chien. Les volontaires et le « grand père » ont déployé tous les moyens pour y parvenir, sans succès en raison des consignes de sécurité. Le jour suivant, les habitants du quartier ont été autorisés à retourner chez eux pour récupérer leurs affaires. La première « affaire » récupérée par le vieil homme était « Pingguo » !! Par téléphone, cet adorable « Grand père » qui s’appelle An a annoncé cette nouvelle aux volontaires avec émotion, son « Pingguo » était VIVANT !! Etant donné que Pingguo ne pouvait pas monter dans un autocar, ce sont les volontaires qui l’ont emmené en lieu sûr. Respectable « grand père de Pingguo » !!

photo

 

6, « Dérober un mouton en passant » :

Le même jour, à midi, sur la route qui menait à la maison du grand père, des pompiers, ayant vu que l’on était en train de négocier l’entrée dans la zone, nous ont indiqué un endroit où se trouvait un chien enfermé dans une cage. Une fois arrivés sur place, les volontaires ont effectivement constaté qu’un chien effrayé était enfermé dans une cage fixée au sol.  Fort heureusement, la cage n’était pas verrouillée : seul un cadenas était simplement accroché. Le chien, très docile, est rentré de suite dans une autre cage. Les pompiers nous ont raccompagnés avec l’animal en lieu sûr.

Quand enfin, le chien est arrivé à Taidaerxiao (voir l’histoire ci-dessus), les gens étaient tous contents: cela prouve qu’il y a encore des êtres vivants --- humains ou animaux --- dans cette zone sinistrée !! Grâce aux pompiers et aussi au grand père de « Pomme » en quelque sorte, un chien de plus a été sauvé.

 

7, « Est-ce qu’on les sauve ? » « Bien sûr ! Ce sont deux vies ! »

Par petits groupes, des secouristes cherchaient, porte à porte, des survivants dans un bâtiment, criant sans arrêt : « Il y a quelqu’un ? ». Comme réponse, ils entendaient sans cesse des voix faibles et surtout un peu étranges,    venant d’entre les 17ième et 30ième étages: « Il y a quelqu’un ». Sans doute quelqu’un d’épuisé, pensaient-ils. En raison de l’explosion, la plupart des fenêtres du bâtiment ont été pulvérisées et on avait du mal à les localiser. Pendant trois heures, ils montèrent et descendirent les escaliers, allant d’un étage à l’autre. Finalement, ils se sont trouvés devant la porte d’où venait le bruit. La porte est intacte mais verrouillée. Après avoir évoqué plusieurs méthodes, il est décidé d’aménager une ouverture  par laquelle un policier mince va entrer. En fait de survivants, il découvre un chien et un mainate! Et c’est ce dernier qui imitait les paroles des policiers ! !

« Est-ce qu’on les sauve ? » a demandé le policier à son chef. « Bien sûr ! Ce sont quand même deux vies !! »

Le sauveteur s’apprêtait à prendre le chien quand le chef lui dit : « l’oiseau d’abord ! » Pourquoi ? Parce qu’il s’est soudain rappelé d’une histoire : un mainate reste à côté d’un dogue tibétain fermé dans une cage, chaque fois que l’on essaie de se rapprocher du chien, l’oiseau crie : Mords-le ! Mords-le !...

L’oiseau d’abord, suivi du chien, les deux animaux se trouvant dans l’appartement ont été sauvés !!

 

8, Le sang-froid et les connaissances de secours :

Le propriétaire d’un chien a contacté les sauveteurs par téléphone, leur demandant de porter secours à son chien et leur a raconté l’histoire

suivante :

Après la première explosion, le maître d'une famille a voulu fuir avec son chien, mais effrayé par le bruit de l'explosion, celui-ci s’est caché sous un lit et a refusé d'en sortir malgré les nombreux appels de son maître.

Lorsque le maître a enfin pris son chien dans les bras pour partir, un objet lourd lui est tombé dessus, le blessant grièvement. La maîtresse n’a pas pour autant laissé tomber l’animal, bien au contraire.  Elle a trouvé une autre solution pour mettre le chien à l’abri avec de la nourriture et de l’eau. 

Ne lui ayant laissé de la nourriture et de l'eau que pour un jour et n’ayant pas pu imaginer que l’évacuation pouvait durer plusieurs jours, la maîtresse à commencer à s’attrister et à s'inquiéter sur le sort de son chien… Heureusement, ce chien a été sauvé aussi.

C’est le sang-froid et les connaissances de la maîtresse qui ont rendu possible la survie du chien.

 

Durant le sauvetage, nous avons fait la connaissance de beaucoup de nouveaux amis et avons été les témoins de nombreuses histoires touchantes entre l'Homme et animal pendant les moments critiques. Nous aurions aimé tout écrire,... Que ces quelques histoires puissent être gardées comme souvenir.

les volontaires 2

Une vie animale est aussi une vie !

Connus ou non, des équipes de volontaires et des volontaires individuels groupés par deux, trois, ont participé en silence les sauvetages d'animaux. Nous réunissons toutes les forces pour poursuivre le secours d'animaux, victimes de cette catastrophe.

CAPP (中国动保力量 )

Équipe de Sauvetage d'animaux errants de Tianjin (天津流浪动物救助团队)

Plate-forme de Sauvetage d'animaux errants à Nouvelle Zone Binhai. Tianjin (天津滨海新区流浪动物救助平台)

Commune YISHAN. Tianjin (天津易善公社)

les volontaires 1

« Bio-Chimie » sauvé par des soldats :

Voici un chiot sauvé le 16 août 2015 par des soldats affectés au corps de défense contre les armes chimiques de Pékin :

biochimie 1

Ces hommes de cœur l’ont nommé avec affection Bio-Chimie.

« Bio-Chimie » est très « collant », toujours dans les pieds des soldats.

biochimie 4

 

M-E-R-C-I !!!

xxxxx

 

TIANJIN (天津):SOLIDARITY MEN - ANIMALS

  

 

grande carte de Tianjin

 

 

12th August 2015:

A fire, followed by two gigantic explosions destroyed part of the town of TIANJIN (天津), one of the four Chinese municipalities coming directly under the central authority, situated at 138 km in the south-east of Beijing.

explosion 2

Many firemen, soldiers and policemen saved animals : dogs, cats, even birds, and this, in spite of their very hectic rescue mission....

Many Chinese volunteers were on the spot to try and save the animals, and this, despite the danger.....

Before leaving their damaged homes, some masters left food for their animals....

 

Here are some of the stories told by militants who were on the spot:

 

1, He wanted, above all, to save his master:

During a meal with soldiers having taken part in the rescue, a Chinese volunteer saw that one of them had scars of earlier rescues.   This is the story told by that soldier:

During the search for survivors or dead, 2 bodies were found; that of a man and  a dried up one of a dog.

histoire 1 dessin

The firemen tried in vain to open the animal's mouth in order to separate it from its master. Burnt by the fire, the hairless dog was still gripping  its master's clothes by its teeth, wanting to pull him towards the door. Its   both fore legs firmly clutching the floor.

Rigid in death, the dog's attitude proves how much it wanted to save its master, at the risk of its own life. 

One can imagine the scenes: broken glass sprayed by the shock of the first explosion caused the death of the master or seriously wounded him. That of the second caused the death of the dog.

 

2, He didn't want to be "caught" :

The same soldier recounted another story:

The firemen firemen found themselves in front of an apartment of which the door blown off in the explosion. "Anyone there?" asked one of them. They heard a dog bark. Wanting to pick it up,  the firemen pound the ground with the handle of a pick axe to make it go back, in order to enter.  But, not understanding what they intended doing,  the dog bared its teeth, stubbornly preventing the soldiers to enter, in vain : the firemen have finally gone into the apprtment one after another. Probably no more feeling able to protect its family, the dog chose to jump out of the window !

 

3, Rescue them by any means:

Three stray dongs were found by the volunteers at 3 km from the centre of the explosion, After 5 days, the volunteers who were feeding them put together a plan hoping to catch them :   to put food in four or five places, with the idea of making them approach the volunteer lying on the ground,and  hope they come to eat out of her hand.

photo 3

But the dogs remain suspicious, the white dog in the picture  knew what he wanted:  after the meal taken closest to the volunteer, it walked off, looking at her, probably to say :" I'm not going any further, I know what you're after".  

<histoire 3 4   histoire 3 5

 

4, Walking in order to find them :

The volunteer we see in the photo left Taida Erxiao (a primary school in the  BINHAI, TIANJIN neighbourhood ,temporarily transformed into a reception centre for those who have suffered damage) She walked during almost 30 hours making an inventory of the numbers and the precise places of suffering animals which have strayed.

Completely by chance she meets another volunteer who will start from the same place, and with a common plan  to look for dogs who have strayed.They had to climb about a hundred floors...

The girl in the photo guided one of the rescue teams. Three dogs were thus saved.

histoire 4 30 km

 

5, "PINGGUO" ("apple's") grandfather - a master who doesn't give up :
Unfortunately he wasn't able to leave with his dog, but for all that, he didn't abandon it : his neighbourhood being in the forbidden zone, he  contacted the volunteers repeatedly, begging them to get his dog out.
 The volunteers and the "grandfather" used all the methods to achieve this, but without success because of the   safety instructions.
 The next day, the inhabitants were allowed to return to their homes to pick up their belongings. The first "belonging" the old man took, was his dog Pingguo !
 This charming "grand father", named An, very moved, called the volunteers to let them know: his Pingguo was alive ! Since Pingguo couldn’t get on a car, the volunteers took Pingguo to a safe place. Respectable « Apple’s grandfather » !!

photo

 

6, « Lead away the sheep by the way » :

The same day, at midday, on the road leading to the grand father's house, the firemen  having seen us negociating to enter the zone, told us of a place where there was a dog, shut in a cage.  

Once there,  the volunteers did in fact find a frightened dog in a cage which was fixed to the ground. Fortunately the cage wasn't locked : the padlock was simply attached to it. The dog, very docile, immediately went into another cage. The firemen accompanied us and the dog back to a safe place.

When at last the dog arrived in Taidaerxiao(see story above) the people were happy : that proved that there were living beings---human or animal---in that damaged zone.  

Thanks to the firemen and also  to"Pomme's" grand father, in a way,  one more dog was saved.

 

7, « Do we save them? » « Of course! That's two lives ! »
In small groups, rescuers were looking for, from door to door, survivors in a building,  shouting repeatedly, " Anyone here?" They heard all the time rather strange,weak voices answering coming from between the 17th and 30th floors "Anyone there?"
 Probably someone exhausted, they thought. Because of the explosion, most of the windows of the building had been pulverised and it was difficult to find them. For 3 hours they went up and down the stairs, going from one floor to another. In the end, they found themselves in front of a door where the voices were coming from.The door was intact but locked.  After having mentioned several methods, they decided to make a hole through which a slim policeman could get in. By way of survivors, he discovered a dog and a minah bird ! It was this, imitating the policemens' words ! "Do we save them?"  the policeman asked his superior. " Of course ! That's two lives anyway !

The rescuer was going to take the dog when the leader said : "First of all, the bird"  "Why?" Because he had suddenly remembered a story, where a minah bird  was next to a caged Tibetan mastiff ; each time someone tried to get closer to the dog, the bird shouted " Bite him, bite him !"...

First the bird, then the dog, the two animals found in the appartment were saved !

 

8, The calm and the rescue knowledge :

A dog owner contacted the rescue team by telephone, asking them to bring help to his dog and told them the following story :

After the first explosion, the head of a family wanted to escape with his dog, but the animal was so frightened by the noise of the explosion,it hid under the bed and refused to come out, in spite of its master calling to it.

When the man finally picked up his dog to leave, a heavy object fell, seriously injuring him. For all that, the wife didn't abandon the dog, on the contrary. She found another solution to leave the dog in a safe place, with food and water.

Having left only enough food and water for one day, ignoring that the evacuation could last several days, the wife began to be sad and to worry about the dog. Fortunatelly, the dog was saved too.

It was the self control and the rescue knowledge of the wife which led to the dog's survival.

 

During the rescue, we got to make a lot of new friends and were witnesses to many touching stories between Humans and Animals in critical moments. We would have liked to write them all.......Keep these few stories as souvenirs.

volontaires 3

The life of an animal is also a life !

Known or not, teams of volunteers and individual volunteers in groups of twos and threes, took part in silence in the rescuing of animals. We will continue with all our might rescuing animals , victims of this catastrophe, 

 

CAPP (中国动保力量 )

Stray Animal Rescue Team of Tianjin (天津流浪动物救助团队)

Stray Animal Rescue Centre, New Zone Binhai, Tianjin ( 天津滨海新区流浪动物救助平台)

YISHAN Commune. Tianjin (天津易善公社)

les volontaires 1

 

 

 "Bio Chemistry" saved by the soldiers

This is a dog rescued on the 16th August 2015 by soldiers of the Beijing defence corps for chemical weapons:

biochimie 3

These warm-hearted men affectionately called it "Bio Chemistry "

Bio-Chemistry" is very clingy, always under the soldiers' feet.


 

   biochimie 2 

 

THANK YOU  !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

commentaires

cinzia 15/09/2015 22:11

my heart feels lighter, thank you, thank you so much!

Bragance 17/09/2015 19:26

Your feeling is palpable Cinzia, just like many of us...
Thank you.

Norma 12/09/2015 23:00

Plaisir de vous relire, vos articles sont très intéressants et pleins d'espoir pour la défense animale en Chine.Je vous embrasse très fort et je partage votre chronique,merci!

Bragance 13/09/2015 12:40

Chère Norma, ces histoires sont si touchantes, elles montrent que partout il y a des gens qui respectent la vie, même en Chine où il faut absolument avoir une loi pour les animaux...
Je vous embrasse.

patricia 12/09/2015 17:12

Merci from France and courage

Bragance 13/09/2015 12:37

Thank you Patriscia for your encouragement. They ( volonteers, firemen, soldiers...) do deserve it !!

cloclo 12/09/2015 16:33

merci a ces personnes d avoir sauves ces animaux ,merci,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Bragance 13/09/2015 12:34

Oui Cloclo, des cœurs brillent partout dans le monde, même dans un pays où il n'y a pas ( encore ) de loi pour EUX...
Merci beaucoup pour votre soutien !

Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE