Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 23:45

(Pékin, Chine) - Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW-www.ifaw.org) félicite la Chine d’avoir rédigé sa première loi de protection animale visant à condamner et à punir les maltraitances et les actes de cruauté infligés aux animaux. Le projet de cette loi de protection animale qui définit les bases selon lesquelles les animaux doivent être traités est actuellement mis en ligne pour une consultation publique.

Récemment, plusieurs villes chinoises ont privilégié les abattages massifs de chiens sous prétexte de présence du virus de la rage, tuant ainsi brutalement des dizaines de milliers d’animaux. De tels massacres n’auront plus cours lorsque la loi sera adoptée.

Par ailleurs, en accompagnement de ce projet de loi, des modifications concernant la Loi Criminelle chinoise ont été suggérées afin de traduire les actes de cruauté envers les animaux en infractions pénales.

Des millions d’animaux souffrent horriblement chaque année que ce soit dans les zoos ou les parcs, dans les fermes, sur les marchés ou dans les rues, dans les laboratoires ou lors des transports à destination des abattoirs. Souvent ignorants de la souffrance ressentie par les animaux, les hommes les considèrent uniquement comme une “ressource” et leur infligent les pires cruautés. Les renards sont dépecés vivants pour leur fourrure. Les ours ont le corps mutilé afin d’en extraire la bile. Les tigres, dont on arrache les dents et les griffes, sont enchainés à même le sol afin de faciliter les photographies aux côtés des touristes. Les chats sont ébouillantés vivants avant d’être consommés. Les chiens sont battus à mort afin de prévenir la rage et contrôler leurs populations”.

“La Chine vient de faire un pas en avant considérable, non seulement pour les millions d’animaux victimes d’actes de cruauté mais aussi pour le pays qui véhicule ainsi une image de progrès social et d’harmonie” déclare Grace Gabriel, directrice du bureau IFAW Asie. “La cruauté envers les animaux génère de la souffrance animale mais traduit aussi une dégradation de la société. Imaginez ce que ressent un enfant témoin de ces actes brutaux…Il grandira avec l’idée que c’est la façon appropriée de traiter un être vivant .”

Le peuple chinois ressent profondément la nécessité d’avoir une législation condamnant les actes de cruauté envers les animaux. Récemment, suite au massacre de près de 40 000 chiens à Hanzhong, un sondage en ligne a révélé que sur les 63,000 participants, 89% souhaitaient la rédaction d’une loi interdisant les actes de cruauté envers les animaux.

Le projet de loi présente les lignes directrices permettant de prévenir les maladies et de prodiguer les soins médicaux adéquats aux animaux. Les animaux sauvages, les animaux de ferme, les animaux de compagnie, les animaux de laboratoire et les animaux utilisés comme outils de travail sont concernés par ces mesures. Par ailleurs, des recommandations relatives au bien-être des animaux de rente lors de leur transport et de leur abattage ont été incluses.

Le travail d’approfondissement entourant ce projet de loi est mené par une équipe spécialisée regroupant des chercheurs dirigés par le Professeur Chang Jiwen de l’Académie chinoise des Sciences sociales et appuyé par des associations de protection animale à l’image d’IFAW. Après la période de consultation publique, le projet de loi sera soumis à l’Assemblée nationale populaire, l’organe du pouvoir législatif en Chine.



IFAW ( www.ifaw.org , Fonds international pour la protection des animaux)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance - dans Législation
commenter cet article

commentaires

Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE