Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:48

ENQUETE EN ENFER…

HUXIAN (户县). SHANXI. CHINE

 

L’ENFER --- POUR LES CHIENS, POUR LES VOLONTAIRES…

Un coup de hache sur la tête d’un chien, ce dernier poussa un cri de douleur, encore quelques coups et  un ruisseau de sang jaillit…  L’homme se dirigea ensuite vers un autre chien, sa hache toujours en main…

A la suite de  la dénonciation des villageois de HUXIAN ( 户县 ) de la province de SHANXI ( à l’ouest de la CHINE ), qui ne supportaient plus les gémissements des chiens qui attendaient d’être abattus, leurs cris misérables durant leur abattage, les volontaires de PEKIN, rejoints par ceux de SHANXI se sont rendus sur place le 6 novembre 2011 pour mener une enquête dans le but de collecter des preuves pour pouvoir ensuite dénoncer cette horreur auprès de l’autorité compétente.

Découvrir ce que les chiens subissent les a plongés dans une grande détresse, ils sanglotaient, voulant même à un moment racheter ces pauvres chiens, mais ils ont tenu bon : IL FAUT A TOUT PRIX AVOIR DES PREUVES sans lesquelles d’autres chiens --- beaucoup plus nombreux --- seront de futures victimes.

 

11862289 906782[1] 

Scène de tuerie…

 Prise de photos, de vidéos, conversations avec les « commerçants »…

La presse a été ensuite convoquée.

Sur place, les journalistes ont vu l’horreur : dans une cour, des seaux, une marmite, plus d’une dizaine de chiens abattus gisant sur le sol, du sang partout… Un couple s’activaient à accrocher les chiens morts, les dépouillaient, les éventraient, coupaient leur tête, leur pattes… Chaque « opération » durait 17 minutes.

D’après le couple, les « tripes » seraient données aux cochons.

D’après les villageois, chaque soir, au moins 10 chiens sont tués, on utilise surtout des marteaux ou des haches.

D’après une volontaire de SHANXI, certains sont encore en vie quand ils sont dépouillés : « la peau entière se détache et le dépouillage est plus facile… »

D’après une volontaire de PEKIN, « quelquefois, on injecte de l’eau dans le corps des chiens. » (pour qu’ils pèsent plus lourd)

 

OU SONT PASSES CES CHAIRS DE CHIENS ?

Le lendemain, les volontaires se sont rendus dans une boucherie et sont tombés nez à nez sur la femme qui tuaient les chiens la veille !!

11865485 844554[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La patronne dans sa boucherie.

La vendeuse: « La viande vendue ici vient des moutons abattus sur place, la viande est bien fraîche, elle ne sent pas du tout le rance ».

Les volontaires : « Ici, la viande se vent à 14yuans les 500 gr, or à côté, elle se vent à 18 yuans ».

La vendeuse : « On ne vent pas du tout de chair de chien, on ne vent que du mouton ».

 

07 novembre,

07h20: dans la cour arrière, le couple tueur de chiens chargeait la viande.

 

11865484 906897[1]

Le lendemain  matin, la « patronne » qui est entrain de charger les « marchandises »…

07h30 : la femme commençait la « livraison ».

07h50 : un journaliste déguisé en acheteur ( J ) : « Combien coûte cette viande de mouton ? »

La Vendeuse ( V ) : « 16 yuans les 500 gr. » « On a tué la bête ce matin, la viande est très fraîche. »

J : comment se fait-il que ce mouton soit si petit ? ( en pointant la viande de chien pas encore coupée )

V : ça, c’est un mouton local, c’est pour ça. Ça se vent mieux.

Le journaliste a acheté « la viande de mouton » au prix de 14 yuans les 500 gr.

 

11865486 005732[1]

La patronne qui vend de la viande de chiens --- passée par celle de mouton --- au journaliste.

 

REACTION DES SERVICES CONCERNES

08h40 : ayant reçu la dénonciation du journaliste, les agents du service de l’industrie et du commerce, ceux du service de la sécurité publique se sont précipités à la boucherie :

Les agents: est-ce de la viande de mouton ?

La vendeuse commença par confirmer que c’était du mouton, mais s’est tue une fois que le journaliste a montré les photos de la tuerie. Elle a fini par avouer que c’était bien de la viande de chiens quand les agents commencèrent à inspecter le réfrigérateur.

D’après l’inspection effectuée par les agents, la licence d’exploitation du couple est déjà expirée depuis octobre 2009. La licence d’hygiène alimentaire l’est aussi depuis juillet 2009.

La boucherie, soupçonnée de fraude et d’exploitation sans permis, a été ensuite mise sous scellée, 60 kg de viande de chiens saisies.

09h20 : au moment où les personnes du service de sécurité alimentaire, celui de l’économie, celui de l’agriculture, celui de sécurité publique et celui de l’industrie et du commerce sont arrivés au repaire, l’homme avait pris la fuite, la porte principale fermée à clé. Elle a été en suite ouverte par une société de serrurerie, suivant les règles relatives.

 Dans la cour boueuse, ont été tenus à l’attache 12 chiens. Certains avaient l’air malade, d’autres tremblaient de froid. Dans la soue, on a trouvé deux congélateurs. L’un contenait des fourrures, des têtes de chiens, dégageant une puanteur ; dans l’autre il y avait des produits de viande sommairement emballés. Des notes découvertes sur place révélaient que la viande de chines tués avait été « livrée » aux restaurants du chef-lieu de HUXIAN, XIAN…

 D’après vérification, aucune formalité a été réglée, encore moins la quarantaine sur le « produit ».

 RESULTAT : Les agents de l’application de loi ont saisi, conformément à la loi,  la totalité de ces produits : 204 kg de produits issus de chair canine, 25 kg de têtes de chiens ainsi que leur pattes, leur viscéral, leurs fourrures.

 

11865487 838360[1]

Les agents du service de sécurité alimentaire, celui de l’industrie et du commerce, celui de sécurité publique sont entrain d’inspecter cette boucherie.

14h30 : une réunion sur la coordination de cette affaire a eu lieu. Le gouvernement de HUXIAN a demandé de bien résoudre cette affaire, conformément à la loi ; les services de sécurité publique, de l’industrie et de commerce, de l’agriculture doivent trouver la partie en cause (le mari ) ; mener une enquête sur l’achat, l’abattage, la vente : chaque maillon de son activité dans le but de collecter des preuves pour enfin punir le contrevenant en vertu de loi.

Parallèlement, le service de sécurité alimentaire organisera, dans tout le comté, un assainissement d’une grande envergure.

 

Nous remercions les services concernés pour leur efficacité !!

 

 

  Nous saluons ces amis courageux, intelligents, dévoués !!

 

       MERCI !!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

commentaires

Martine 21/11/2011 11:15


oui, une horreur, une enquête en enfer  comme vous le dites !! j'imagine très bien ces scènes horribles et les cris des animaux...j'ai vu un jour une vidéo sur un chien pelé....vivant....je
n'oublierai jamais !


bravo pour ces actions....les chinois ont faim, mais ils peuvent manger autre chose ? en outre , le commerce de la fourrure, alimenté par la demande des pays europées, en partie (....) est
absolument ignoble ! bravo à tous ceux qui oseront se dresser face à ces horreurs dignes d'un autre siècle.

Bragance 21/11/2011 23:38



Chère Martine,


Beaucoup d'actions ont été entreprises et de plus en plus de gens se lèvent contre toutes ces pratiques sans nom. C'est dur pour eux mais ils tiennent bon...


Merci beaucoup pour votre soutien !



Fanny 20/11/2011 15:23


Récit terrible, horrible... On imagine ces visions d'horreurs... Quel courage il faut pour faire un tel travail, sans pouvoir faire quelque chose pour ces pauvres chiens! J'admire ces personnes!!
Je vais diffuser cet article et le faire partager. Merci aux amis chinois pour tout leur dévouement à la cause animale, et merci pour cet article qui montre la prise de conscience et l'efficacité
du gouvernement chinois!!

Bragance 20/11/2011 17:31



"...Quel courage il faut pour faire un tel travail, sans pouvoir faire quelque chose pour ces pauvres chiens! ..."


Merci Fanny.



Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE