Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 20:45

ILS NOUS ONT QUITTES, MAIS LES ANIMAUX NE LES OUBLIERONT JAMAIS…

--- En mémoire de trois amis chinois des animaux ---

English version below (merci à Maxine )

 

Mme. WANG Pei (王培 ) : 16/05/1976 – 08/11/2005

 

Wangpei 2

Militante chinoise originaire de Pékin.

Diplômée de l’Université de Langues Etrangères de Pékin en 1994. En 2000, elle a quitté son travail dans une société étrangère pour se consacrer entièrement à la cause animale. Elle a successivement travaillé pour « L’Association Chinoise pour la Protection des Petits Animaux », « International Fund For Animal Welfare - IFAW» et « Compassion In World Farming – CIWF » (Représentante en chef en Chine)

Elle a mené de nombreuses enquêtes parfois avec ses propres moyens sur les conditions de vie des animaux de toute catégorie : animaux de compagnie, animaux de rente, animaux de « spectacle » dont la corrida, animaux à « fourrure », animaux destinés à la vivisection, faune sauvage. Elle mettait toute son énergie, son amour et ses compétences pour dénoncer toute sorte de maltraitance et en appelait aux autorités pour légiférer sur la protection animale.

Wangpei 1

Elle a également écrit de nombreux articles et textes sur la protection animale.

Elle nous a quitté le 8 novembre 2005...

 

Mr. HUANG Xianyin (黄先银 ) 1972 – 03/06/2012

 

HXY 2

Militant chinois originaire de la province d’ANHUI (Est de la Chine).

Dans la région du lac Poyang --- deuxième lac de Chine, premier lac d’eau douce, où d’innombrable d’oiseaux migrants venant de Sibérie, de Mongolie, de la Péninsule de Corée, du Japon et du Nord de la Chine passent l’hiver chaque année ---  considéré comme la plus grande réserve d’oiseaux du monde, Mr. HUANG Xianyin était quelqu’un de très connu: l’ange gardien des oiseaux.

Adolescent et jeune adulte, comme beaucoup, il s’amusait à tirer sur les oiseaux jusqu’au jour où il a appris que ces oiseaux faisaient l’objet d’une protection nationale. Il a rendu alors son fusil de chasse et a promis de ne plus jamais recommencer.

En 2003, devenu riche par ses activités dans la plantation et l’élevage, il a été profondément touché par une émission de télévision montrant des centaines de milliers de cygnes venant de Sibérie pour passer l’hiver sur le lac,  un paradis devenu leur enfer : beaucoup de villageois les chassant tout comme ils chassent d’autres oiseaux rares.

Il a alors décidé de s’en occuper.

L’enquête qu’il a menée l’a surpris : le nombre de « chasseurs » s’est avéré beaucoup plus important qu’il ne le pensait et les moyens de « chasse » utilisés étaient horribles : poisons, filets, laser etc. Les trafiquants en tiraient d’énormes bénéfices…

Il fit du porte à porte pour les convaincre mais on se moquait de lui : « De quoi tu te mêles ? », on l’insultait : « il est malade ce type !! »

Il essaya de s’interposer mais ça n’a pas marché non plus.

Alors il les dénonça…

Durant des années, d’octobre à avril, il lutta contre les chasseurs, coupant leurs filets installés sur le lac, enterrant les appâts empoisonnés, délivrant les cygnes coincés dans les filets et soignant ceux qui furent empoisonnés. Il les dénonça aux autorités et aux médias…

HXY 1

Ses actions commençaient à porter leurs fruits : moins de chasseurs, moins d’oiseaux tués.

En revanche, il se fit beaucoup d’ennemis jurés. Ils essayèrent de le corrompre,   il reçut des menaces ainsi que sa femme et son fils de 10 ans, il fut tabassé, sa maison et ses champs endommagés, on a même réclamé sa tête contre une récompense. Les autorités locales ne l’ont pas soutenu, bien au contraire…

Il n’a jamais reculé…

Ne supportant plus cette situation, sa femme l’a quitté.

Il continua le combat…

HXY 5


Ses actions ont finalement été reconnues par les autorités locales : il fut embauché comme gardien officiel du lac. Mais épuisé par des années de lutte, en 2012 la maladie l’a vaincu.

 

 

Mr. LIANG Liang (梁亮 ) 1983 – 04/04/2014

 

Liangliang 2

Militant chinois originaire de la province de SHANXI (Nord de la Chine)

Il a commencé en tant que volontaire dans un refuge canin. Ses amis disaient de lui : « Il s’occupe mieux des chiens que de lui-même, il vit pour les chiens. »

En effet, il participait activement aux sauvetages quelquefois reprochés par certains « illégaux ».

Il menait des enquêtes avec ses amis, découvrant des « abattoirs clandestins » de chiens. En mars 2012 avec l’aide de la police, lui et ses amis ont réussi à sauver plus de 200 chiens destinés à la boucherie.

Le jour de son 31ième anniversaire, avec ses amis ils ont sauvé plus de 70 de chiens malgré les difficultés rencontrées. « C’est mon meilleur gâteau d’anniversaire ! » a-t-il dit.

Tous les mois, la moitié de son salaire était consacrée au sauvetage et aux soins des chiens, il a renoncé à acheter des vêtements,  ne faisait plus de sorties. « Chaque fois que j’ai l’intention de dépenser de l’argent, je ne peux pas m’empêcher de penser que cela pourrait sauver un chien. » Tout son temps libre  est consacré aux animaux. Ne le comprenant pas, sa petite amie l’a quitté mais « le regard de ces chiens m’est insupportable et je ne les abandonne pour rien au monde. »


liangliang 5


18/01/2013, sur le plateau de télévision, il a dit ceci : « Je suis reconnaissant vis-à-vis du réseau internet qui m’offre l’occasion pour le sauvetage animale… Les harcèlements et les menaces ne m’arrêteront pas sur ce chemin. J’espère que de plus en plus de gens pourront accepter la bonté de sauver les animaux : les petits anges qui ont les ailes cassées. »

Les mots venant du cœur d’un volontaire ordinaire…

Comme Mr. HUANG Xianyin, l’action de LIANG Liang lui faisait aussi gagner des ennemis : on (souvent ceux qui préconisaient la consommation canine) appelait toutes les nuits pour l’empêcher de se reposer, pour l’épuiser afin qu’il renonce.

Il ne renonçait pas…

 

Liangliang 1

 

Il nous a quitté le 04/04/2014 (Journée Mondiale des Animaux)

 

REPOSEZ-VOUS EN PAIX…

 


THEY'VE GONE, BUT THE ANIMALS WILL NEVER FORGET THEM....

In memory of three Chinese friends of the animals 

 

Mme. WANG Pei (王培 ):16/05/1976 – 08/11/2005

 wangpei 1

Chinese militant from Beijing. 1994 Graduate of the Foreign Languages University in Beijing. In 2000 she left her job with a foreign firm in order to devote herself entirely to the animal cause. She successively worked for "Chinese Association for the Protection of Small Animals ", « International Fund For Animal Welfare - IFAW» and Compassion In World Farming CIWF » (Chief representative in China )

She led numerous enquiries, sometimes with her own personal resources, into life conditions of animals of all categories : pets, livestock, "show" animals, of which the corrida, fur-bearing animals, animals destined for vivisection, and wild life. She put all her energy, her love and her skills into denouncing any sort of ill treatment and calling on the authorities to legislate on animal protection.

Wangpei 3

She also wrote numerous articles and texts on animal protection.

She left us on 8th November 2005...


Mr. HUANG Xianyin (黄先银 ) :1972 –03/06/2012

 HXY 3

Chinese militant from the ANHUI province (Eastern China)

In the area around the Poyang lake (first fresh water lake in China, second Chinese lake where numerous migrating birds spend the winter every year, coming from Siberia, Mongolia, the Korean peninsula, Japan and Northern China ), the biggest bird reserve in the world, Mr HUANG Xianyin is a very well-known person: he was the birds' guardian angel.

As a youngster and like many, he had fun shooting the birds until he learnt that these birds were under national protection. So he gave up his hunting rifle and swore never to do it again.

In 2003, having become rich with his plantation and livestock farming, he was deeply moved by a program on television: hundreds and thousands of swans coming from Siberia, were spending winter on the lake which should have been their Paradise but which had become their Hell : many villagers hunt them as they hunt other rare birds. He decided to look into it.

An enquiry surprised him : the number of "hunters" was much bigger than he thought and the "hunting" means were horrible : poison, nets, laser beams, etc. and the traffickers were getting enormous benefits....


 huangxianyin

He went from door to door and he was made fun of: "What business is it of yours ?" He was insulted : "He's mad" !!

He prevented them : that didn't work either.

So he denonced them....

During the years, from October to April he would cut the nets installed on the lake by the hunters, bury the poisoned bait, take care of the swans caught in the nets or poisoned, and gave the names of the hunters to the authorities and to the media.…

Ses actions started to pay dividends : fewer hunters, fewer birds killed.

But he gained more enemies :incitations to racial hatred, threats to him, his wife and their 10 year old son, beating up, his house and fields were destroyed, and a reward was even offered for his head..... Most of the time, the local authority does not argued, on the contrary…

He didn't give up....

Not being able to take any more, his wife left him.

 HXY 4

He continued the fight...

His work was at last acknowleged by the local authority and he was hired as the official guardian of the lake. But overtired after so many years, in Juin 2012 he died from illness…

 

Mr. LIANG Liang (梁亮 ) :1983 – 04/04/2014

liangliang 6

Chinese militant from the SHANXI province (Northern China )

He began as a volunteer in a refuge and his friends used to say: "He looks after the dogs better than he looks after himself, he lives for his dogs "

 It's true, he took part in rescue operations sometimes considered "illegal" by some.

He led enquiries with his friends and blew up some dog "slaughterhouses". In March 2012, with the help of the police, he and his friends succeeded in saving more than 200 dogs who were going to be killed. 

On his 31st birthday he and his friends saved more than 70 dogs after numerous detours."It's the best birthday cake I've ever had ! " he said.

Every month,half of his salary was used for the rescue and care of dogs, he stopped buying clothes, and didn't go out anymore. "Each time I want to spend some money, I can't help thinking that it could save a dog"

All his spare time was devoted to animals. Not understanding, his girl friend left him, but " the dogs' expressions are unbearable for me and I will never abandon them." On 18/01/2013, on a television program he said : "I am grateful for the Internet network which gives me the opportunity  to rescue animals....

 

liangliang 4

The harassement and threats won't stop me. I hope that more and more people can accept the goodness of saving animals : little angels with broken wings " Words coming from the heart of an ordinary volunteer.

Like Mr HUANG Xianyin, LIANG Liang's action made him enemies : Every night he was called (often by those who encouraged canine consumption ) in order to prevent him from sleeping, to wear him out so that he would give up.

He didn't give up....

He left us on 04/04/2014 ( World Animal Day )…

 

 

REST IN PEACE…

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

commentaires

Bragance

  • Une loi pour les animaux de Chine
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE