Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 13:00

Une enquête sur la chaîne méconnue de la consommation de chiens

暗访曝光晋江狗肉市场灰色产业链内

JINJIANG. FUJIAN. CHINE

 

Malgré plusieurs poursuites, le livreur a jusqu’à présent toujours réussi à s’échapper :

 

L’enquête a débuté le  20 octobre 2011. Un journaliste est entré pour la première fois dans un abattoir clandestin.

 

U5947P911DT20111201105301[1] 

Le journaliste est entré dans le point de vente de chiens morts, un homme se préparait à livrer à de la viande de chiens fraîchement abattus, contenue dans plusieurs sacs.

 

 Journaliste : A qui destines-tu tout ça ?

L’homme en habit rayé (qui s’occupe de la préparation de la chair de chiens) : à des clients, je fais de la livraison à domicile.

J : Où sont-ils ?

L’homme : je ne sais pas trop, il y en a un peu partout (l’homme n’avait visiblement pas envie de s’étendre sur le sujet).

L’homme en habit rayé partit en moto, suivi par des volontaires, engagés dans la protection animale. Après avoir grillé un feu rouge, l’homme réussit à les semer.

 Pendant plus de 10 jours l’enquête piétina …

 

Une nouvelle occasion :  les volontaires ont vu de leurs propres yeux de la chair de chiens entrée dans un restaurant de fondue.

 

Le samedi 5 novembre 2011, des volontaires postés, à distance, dans une rue pendant deux heures, finirent par apercevoir l’homme en habit rayé et en moto. Sa tenue était similaire aux fois précédentes : panier bleu en plastique dans lequel se trouvaient plusieurs sacs rouges bien remplis. L’homme grilla une fois de plus le feu rouge mais cette fois-ci, ayant tiré leçon des expériences précédentes, le journaliste ne le lâcha plus.

 

 

U5947P911DT20111201105526[1] 

Le journaliste poursuivant et filmant le livreur de viande de chiens.

 

Le journaliste suivit l’homme en moto jusqu’à l’entrée d’un restaurant où ce dernier s’arrêta. Sur un grand panneau on pouvait lire : « spécialité viande de chiens et de moutons ».

L’homme entra dans le restaurant avec deux sacs rouges qui avaient l’air bien lourds, quelques minutes plus tard, il en sortit, les mains vides. Il restait un sac rouge sur la moto.

 

 

U5947P911DT20111201105338[1]

Livraison de viande de chiens dans un restaurant de fondue.

 

 

Suite de l’enquête : de la chair de chiens sur un rayon dans une place marchande

L’homme en habit rayé poursuivit sa route. Un peu plus tard, il arriva par le couloir de derrière sur une place marchande avec le sac rouge restant. Il en sortit quelques minutes plus tard, sans alla avec sa moto et plus rien dans son panier.

 

 

U5947P911DT20111201105406[1]

Le livreur de viande de chiens rentre par la porte de derrière de la place marchande.

 

 

Le journaliste se dirigea alors tout de suite sur cette place. Dans le secteur viande, sont posés bien en évidence deux morceaux de chairs de chiens, encore fumant, sur un congélateur. Sur l’étiquette : viande de chiens 15 yuans/1 jin (15 yuans = 1,8 euros, 1 jin = 500 grammes)

 

 

U5947P911DT20111201105459[1] 

La viande de chiens est mise en vente au supermarché.

 

 

« Vous en voulez ? C’est tout juste livré, très frais ». Le vendeur commença à promouvoir l’article.

« Il n’y en a qu’un seul ? »

« On peut en fournir autant que vous voulez. »

« 15 yuans/1 jin, vous ne trouvez pas que c’est un peu cher ? »

« Ce sera l’hiver dans deux jours et le livreur a dit que le prix serait en hausse dès demain. » Le vendeur affirma qu’avec l’arrivée de l’hiver, beaucoup achetait de la viande de chiens pour se « fortifier », le prix serait inévitablement augmenté d’au moins 2 yuans, il était donc plus avantageux de l’acheter le jour même.

 

 

Revenons sur nos pas : le restaurant de fondue évasif sur la provenance des chiens et la question de la quarantaine.

 

12h30 : le journaliste retourna au restaurant de fondue.

 

Sur la devanture sont accrochés deux chiens abattus, le patron était en train de brûler leurs poils avec un « chalumeau ».



 

U5947P911DT20111201105441[1]

 

Boum boum boum ! Sous les coups d’un couteau, la tête se sépara immédiatement du corps du chien, posé sur une planche.

 

« 35 yuans/ 1 jin pour une fondue de viande de chiens », nous proposa la patronne.

« Est-ce que la viande est bien fraîche ? »

« Bien-sûr, ça vient d’être livré »

« Est-ce qu’il y a des chiens qu’on abat sur place ? », insistait le journaliste.

« Le propriétaire foncier ne nous l’autorise pas, les chiens sont donc tués par d’autres gens,  qui nous les livrent ensuite », a répondu la patronne mais sans vouloir nous dire d’où venait ces chiens.

« Y a-t-il une quarantaine pour les chiens servant à fournir la viande ? »

« Oh ça … », la patronne s’impatientait, « tout le monde mange comme ça, ya pas de problèmes ».

  

  

Conclusion

 

  

Le journaliste a remarqué que pendant tout le processus (abattage, transport, consommation au restaurant, vente au supermarché), aucune quarantaine n’a été mise en place.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

commentaires

Fanny 27/12/2011 14:54


Terrible enquête pour les amoureux et protecteurs des animaux... Il faut beaucoup de courage et de force pour faire ce pénible travail!! La dernière photo est plus que parlante, c'est horrible.
Comme toujours, je vais diffuser et mettre un lien vers le blog. Il faut que les amis chinois continuent leur combat!! Un grand bravo et un grand merci!!! Une nouvelle année va commencer, nous ne
devons pas baisser les bras!!

Bragance 27/12/2011 22:29



Merci Fanny pour ton soutien!


Les choses avancent, comme tu le sais grâce aux efforts des amis chinois.


"... Nous ne devons pas bailler les bras"!!



Michelle 25/12/2011 15:05


Ecoeurant , j'ai envie de vomir

Bragance 25/12/2011 16:28



Oui, c'est écoeurant et révoltant...


Les amis chinois mènent ce genre d'enquête pour en suite les dénoncer auprès des services: aucune quarantaine n'a été mise en place.


Merci pour votre attention chère Michelle.



Bragance

  • Une loi pour les animaux de Chine
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE