Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 22:57

UNE BELLE VICTOIRE

--- Sauvetage de plus de mille chiens effectué par les amis de CHONGQING重庆-SICHUAN四川-CHINE

 

15/01/2012 :

Sur l’autoroute qui relie la Province de SICHUAN et de GUIZHOU, un camion rempli de chiens entassés dans des petites cages a été repéré par Mr. PENG Tao, un volontaire de l’Association de la Protection des Animaux de CHONGQING. (重庆小动物保护协会 ). Il a immédiatement alerté l’autorité locale et d’autres volontaires.

 

102954eedoldzh1eeozorv[1]

 

Aussitôt, une action de sauvetage s’est mise en place :

Le camion a été interpellé par les volontaires de l’association En même temps, l’appel aux aides fut relayé par des centaines, des milliers d’internautes chinois.

Malgré la nuit, de plus en plus de volontaires, informés, se sont rendus sur place.

Le nombre de chiens s’élève à 1,500.

 

Devant eux, des scènes horribles :

 

 

102948lxysybj3l1w3l7yw[1]

 Quatre, cinq chiens s’entassent dans de petites cages de 30 cm de hauteur…

 

 

102953n1ge0e3fz0301g9x[1]

Ils gémissaient, hurlaient de douleur, de peur…

 

 

u=3675818690,3187875741&fm=11&gp=0[1]

Beaucoup ont les membres fracturés…

 

u=648218127,1514201583&fm=11&gp=0[1]

 

 

101 9697770 08606e6368fe8b4[1]

 

 

065559625[1]

 

 

 

 102950384l091failm4l84[1]

 Ils pleurent, ils supplient...

 

Certains sont morts, leur corps raidis…

 

Aidés par des avocats, les amis ont communiqué avec l’autorité avec  sang froid : ils ont montré que ces chiens de tailles, de races différentes, n’étaient pas des chiens d’  « élevage » donc  le « certificat de quarantaine » fourni pas les trafiquants n’était pas légal.

 

Tout la nuit, les volontaires essaient par tous les moyens de soulager ces chiens.

 

16/01/2012 :

Après négociation, un trafiquant a fini par signer un accord :  SANS SE FAIRE PAYER, tous les chiens ont été donnés à l’Association de la Protection des Animaux de CHONGQING !!

 

102949h2nj52imjrccjmdm[1]

 

 

102951x6em3jihehb7z1cs[1]

 

 

u=2068397413,288421786&fm=11&gp=0[1] 

 

 

xin 523010917084029610051[1]

 

 

xin 533010917084040606173[1]

 

 

 xin 5330109170840812145214[1]

 

 

W020120118413483208429[1]

 

 

Img332619687[2]

 

Depuis trois jours, une chaîne de solidarité s’est constituée dans toute la Chine : les amis des animaux téléphonent, relayent les informations sur internet, font des dons, donnent des médicaments et d’autres matériels…

 

Une autre action s'engage. Cette fois-ci juridique : beaucoup d’amis ont contacté le Ministère de l’Agriculture qui avait publié, il y a à peine trois semaines une Directive punissant toute infraction concernant la délivrance de certificats de quarantaine et le service de la quarantaine local leur demandant d’ouvrir une enquête sur la régularité de la délivrance du "certificat de quarantaine " et de punir sévèrement --- en cas d’infraction révélée --- les auteurs.

  

 

MERCI AUX AMIS CHINOIS POUR LEUR COURAGE, LEUR INTELLIGENCE, LEUR AMOUR DE LA VIE !!!

 

 



Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:53

BEIJING - Activists are seeking the prompt introduction of legislation to protect animals in a bid to stamp out increasing abuse, such as the slaughter of strays and live shows at zoos.

The first comprehensive law to address animal welfare was expected to be submitted to the country's legislature in 2009, but "there is still no clear timetable for legislation", Chang Jiwen, a law professor at the Chinese Academy of Social Sciences, who led the drafting team, told China Daily.

 

The Law on Protection of Wild Animals is the only existing animal law in the country which prohibits trafficking and abuse. It, however, fails to protect animals already in captivity.

Meanwhile, a growing number of cases of animal abuse are being reported.

 

A group of Web users, who formed a chat group "cat torturers", constantly posted online pictures of cats being killed or suffering cruelty.

 

The group allegedly threatened to kill more than 1,000 cats on Christmas Eve across the country in what they described as an act paying tribute to the group's founder.

 

"So far, the group has not posted new photos of killing cats online, but animal lovers are trying every means to find the cat abusers to stop them," an animal activist in Beijing, who identified herself as Xiaomiao, told China Daily.

 

Animal rights groups said that the rising number of abuses stemmed from public indifference.

The lack of public awareness is part of the reason why a comprehensive animal protection law has not been enacted, said Cai Chunhong, a Beijing lawyer.

 

"Without strong public endorsement the legislature will not put legislation on the table," she said.

"Although awareness of animal welfare is rising thanks to growing pet ownership in recent years, animal lovers are still a minority," she said.

 

If a comprehensive law takes time to be drafted, introduced and passed, then specific laws or regulations to punish animal abuse should fill the vacuum, Cai said.

 

These laws could help regulate zoos, where abuse is common.

Live animal performances often involve acts of cruelty at zoos and wildlife parks, despite a government ban, Mang Ping, a professor at the Central Institute of Socialism, said.

Mang, an animal rights activist, based her conclusion on a study of animal welfare in zoos over the past 15 years.

 

The survey, China Zoo Watch, covered 21 zoos and wildlife parks in cities, including Beijing, Shanghai, Hangzhou and Shenzhen.

 

"More than 95 percent of wildlife parks and 50 percent of zoos surveyed are making profits by increasing animal performances and those animals are treated poorly," she said.

 

A ban on animal shows issued by central authorities came shortly after 11 Siberian tigers at a northeast wildlife zoo in Shenyang, capital of Liaoning province, were starved to death in 2010.  

 

A panda was also killed in 2010 by poisonous gas being used to disinfect a nearby air raid shelter in a zoo in Jinan, East China's Shandong province.

 

"Obviously the ban is poorly implemented due to the lack of harsh punishment," Mang said.

In Beijing, animal performances, such as jumping through fiery hoops, were a growing feature in some zoos, according to Guo Geng, vice-director of Beijing Elk Ecology Research Center and a local political adviser.

"In order to maximize profit most performance programs involve cruelty," said Guo, who filed a proposal to ban animal performances in Beijing zoos in December.

Guo called for the Beijing government to step up efforts to ensure animal welfare by holding zoo owners accountable.

Authorities encouraged zoos to make money to be financially self sufficient. That prompted many zoos to promote animal performances.

Statistics from the Chinese Association of Zoological Gardens showed that the country now has more than 200 zoos.

More than 30 of the zoos are designated wildlife parks, three times the number in the United States and five times that of Japan, according to Mang's survey.

"Entertainment and profit are always priorities for zoo owners. But when animal trainers torture animals in front of audiences the zoo can never fulfill its role to educate people to protect animals," she said.

China should learn from other countries, she said.

 

For instance, Toronto council voted in October to move three African elephants in the zoo to California where the climate would be better for them.

http://www.chinadaily.com.cn/china/2012-01/05/content_14382402.htm

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 13:00

Une enquête sur la chaîne méconnue de la consommation de chiens

暗访曝光晋江狗肉市场灰色产业链内

JINJIANG. FUJIAN. CHINE

 

Malgré plusieurs poursuites, le livreur a jusqu’à présent toujours réussi à s’échapper :

 

L’enquête a débuté le  20 octobre 2011. Un journaliste est entré pour la première fois dans un abattoir clandestin.

 

U5947P911DT20111201105301[1] 

Le journaliste est entré dans le point de vente de chiens morts, un homme se préparait à livrer à de la viande de chiens fraîchement abattus, contenue dans plusieurs sacs.

 

 Journaliste : A qui destines-tu tout ça ?

L’homme en habit rayé (qui s’occupe de la préparation de la chair de chiens) : à des clients, je fais de la livraison à domicile.

J : Où sont-ils ?

L’homme : je ne sais pas trop, il y en a un peu partout (l’homme n’avait visiblement pas envie de s’étendre sur le sujet).

L’homme en habit rayé partit en moto, suivi par des volontaires, engagés dans la protection animale. Après avoir grillé un feu rouge, l’homme réussit à les semer.

 Pendant plus de 10 jours l’enquête piétina …

 

Une nouvelle occasion :  les volontaires ont vu de leurs propres yeux de la chair de chiens entrée dans un restaurant de fondue.

 

Le samedi 5 novembre 2011, des volontaires postés, à distance, dans une rue pendant deux heures, finirent par apercevoir l’homme en habit rayé et en moto. Sa tenue était similaire aux fois précédentes : panier bleu en plastique dans lequel se trouvaient plusieurs sacs rouges bien remplis. L’homme grilla une fois de plus le feu rouge mais cette fois-ci, ayant tiré leçon des expériences précédentes, le journaliste ne le lâcha plus.

 

 

U5947P911DT20111201105526[1] 

Le journaliste poursuivant et filmant le livreur de viande de chiens.

 

Le journaliste suivit l’homme en moto jusqu’à l’entrée d’un restaurant où ce dernier s’arrêta. Sur un grand panneau on pouvait lire : « spécialité viande de chiens et de moutons ».

L’homme entra dans le restaurant avec deux sacs rouges qui avaient l’air bien lourds, quelques minutes plus tard, il en sortit, les mains vides. Il restait un sac rouge sur la moto.

 

 

U5947P911DT20111201105338[1]

Livraison de viande de chiens dans un restaurant de fondue.

 

 

Suite de l’enquête : de la chair de chiens sur un rayon dans une place marchande

L’homme en habit rayé poursuivit sa route. Un peu plus tard, il arriva par le couloir de derrière sur une place marchande avec le sac rouge restant. Il en sortit quelques minutes plus tard, sans alla avec sa moto et plus rien dans son panier.

 

 

U5947P911DT20111201105406[1]

Le livreur de viande de chiens rentre par la porte de derrière de la place marchande.

 

 

Le journaliste se dirigea alors tout de suite sur cette place. Dans le secteur viande, sont posés bien en évidence deux morceaux de chairs de chiens, encore fumant, sur un congélateur. Sur l’étiquette : viande de chiens 15 yuans/1 jin (15 yuans = 1,8 euros, 1 jin = 500 grammes)

 

 

U5947P911DT20111201105459[1] 

La viande de chiens est mise en vente au supermarché.

 

 

« Vous en voulez ? C’est tout juste livré, très frais ». Le vendeur commença à promouvoir l’article.

« Il n’y en a qu’un seul ? »

« On peut en fournir autant que vous voulez. »

« 15 yuans/1 jin, vous ne trouvez pas que c’est un peu cher ? »

« Ce sera l’hiver dans deux jours et le livreur a dit que le prix serait en hausse dès demain. » Le vendeur affirma qu’avec l’arrivée de l’hiver, beaucoup achetait de la viande de chiens pour se « fortifier », le prix serait inévitablement augmenté d’au moins 2 yuans, il était donc plus avantageux de l’acheter le jour même.

 

 

Revenons sur nos pas : le restaurant de fondue évasif sur la provenance des chiens et la question de la quarantaine.

 

12h30 : le journaliste retourna au restaurant de fondue.

 

Sur la devanture sont accrochés deux chiens abattus, le patron était en train de brûler leurs poils avec un « chalumeau ».



 

U5947P911DT20111201105441[1]

 

Boum boum boum ! Sous les coups d’un couteau, la tête se sépara immédiatement du corps du chien, posé sur une planche.

 

« 35 yuans/ 1 jin pour une fondue de viande de chiens », nous proposa la patronne.

« Est-ce que la viande est bien fraîche ? »

« Bien-sûr, ça vient d’être livré »

« Est-ce qu’il y a des chiens qu’on abat sur place ? », insistait le journaliste.

« Le propriétaire foncier ne nous l’autorise pas, les chiens sont donc tués par d’autres gens,  qui nous les livrent ensuite », a répondu la patronne mais sans vouloir nous dire d’où venait ces chiens.

« Y a-t-il une quarantaine pour les chiens servant à fournir la viande ? »

« Oh ça … », la patronne s’impatientait, « tout le monde mange comme ça, ya pas de problèmes ».

  

  

Conclusion

 

  

Le journaliste a remarqué que pendant tout le processus (abattage, transport, consommation au restaurant, vente au supermarché), aucune quarantaine n’a été mise en place.

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 18:27

A party for killing 1314 cats in Christmas

 

猫天使死灰复燃,虐猫群计划圣诞虐猫狂欢

 

 

Hi guys, it's a joyful time as Christmas and Spring Festival coming. However, some demons are going to challenge human consciences!

 
Previous:
Kill cats with maltreatment-- "peanuts"(one lovely homeless cat) vs "cats angel"(the killer). The killer is extremely cruel and rampant, that stimulate other conscientious people "googling him". Everybody felt so pain and angry. But cause of information asymmetry and the "untrustful web story", this mission went fail. We can only hope the "cats angel" can save his own humanity by Peanuts' death.

 

Dec.1st.2011, Cats Angel appeared again with posting photos of killing one 2years-old-male cat "Simba" by his old ID: Two Orioles. We are shocked and despaired by those sanguinary photos and describe in details.

 

~SR1N6HMLV77NY[I@Q`{$F5

 

Swing--he might know his time coming.

 

Dec.4th. 2011, a "killing cats group" QQ number was exposed by net friends: 176462696, the owner of this group number is 849723062, several anti-killing animals friend sneak into this group number, try to find something.

 

 clip image001

 

The famous " Angel of cats " in this QQ group in which

are assembled most well known cat's torturers.

 

9$@ Y5F}@CB39J@V9K2RAZG

 

Mocking animal protect volunteers and

telling each other to be alert.

 

 

Animal protection volunteers have seen plenty of bloody photos and the information about "how to maltreat and kill cats". The owner of the group emphasized many times to be a part of the group, you have to kill two cats by cam on live, one big cat should be cut apart in the stomach; the other small one should be taken the both eyes!

 

They even talked about how to "adopt" homeless cats from the groups of protecting homeless dogs and cats. Furthermore, these demons even "study" how to cheat on the identification register.

 

  [ J4CV3[[736C)QP~`6WGOU

 

Silence is smoke(165033475)

We are organized. Qualification for entry  is:

killing two cats: one is grown, the other is kitten.

 

Silence is smoke(165033475)

Our organization does not care about those cats slaves here as "James Bond".

Silence is smoke(165033475)

Every year we have events, especially this year! Ha ha...

 

 On the evening of Dec.25th, somebody announced the QQ group number accidentally, which informed the members of “killing cats”, and they made a hot discussion through the QQ group with a purpose of fighting against these animal protectors.

 

NPLM1MAR$I0[U[}9VV XO61

 

Homepage:

I want to recruit members, if you are willing to join us, just contact the...

 

Personal note: Cat slaves, animal protectors, you just have a daydream of searching for us. Although we are the cruest abusing organization, every one of us has promised that we will never hurt any other animals, even we will protect them. What caused our behaviors are the special natural instincts and reproduction of cat. It is a species which will never disappear. What’s more important, when we abuse the cats, the feeling is so cool. We are never abnormal, abusing is just a kind of belief to us.

 

It is not strange to us that she is the High-heel Hierarch. According to her words, it is so easy to kill more than 100 cats within one month, she has varieties of tools, and is keen on exposing many self-inventing ways of abusing cats in the QQ group.

 

From Dec.6th, the master of the group seldom spoke. It was on Dec.10th that her personal note read: lets have a Christmas Eve party and present a nice gift which is actually a large-scale abusing cat revelry. What's more, they plan

to use some animal protectors photos and ID as disguise in order to slander real animal protectors.

 

 

 We should never keep silent! There is no way to come to term! We will no longer let them challenge with kind people all over the country in such a rampant way!! This is not only confined to the event of cat abusing, but these people are living with us nearby or just passing by. Imagine that such hard-core psychopaths and cruel killers are distributing on different trades and fields, will they kill humans some day? Are you angry or afraid? We obtain good education and abide by ethics, how can we turn a blind eye to what they do and connive at the missequence of the net and allowing them to put on a killing party at Christmas Eve? Think about these innocent cats, they do nothing wrong. Although they have no home no food, even nothing to rely on, they have to defend being caught by humans. How can they bear so many afflictions? How can we endure the threat to ethics and conscious.

  

Let’s call for Law on the Protection of Small Animals and punish these contemptible abusers for what they did.

 

 



Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 17:44

MARCHE « REFUSONS LA CONSOMMATION DE CHATS ET DE CHIENS »

 

GUANGZHOU(广州).GUANGDONG. CHINE

 

Dans l’après-midi du 13/11/2011 un groupe de volontaires revêtus de T-shirt avec slogans,  panneaux dans la main sur lesquels on pouvait lire « GUANGDONG civilisé, refusons de manger chats et chiens » a mené une marche silencieuse pour sensibiliser les habitants sur la protection des animaux de compagnie.

 

shoushan 1 

GUANGDONG SHOUSHAN REFUSONS LA CONSOMMATION DE CHATS ET CHIENS

 

 Cette marche a attiré l’attention de nombreux passants qui , les uns après les autres,  demandaient des documents sur le sujet. Beaucoup affirmaient que c’était la première fois qu’ils entendaient cette réalité cruelle sur la consommation de chats et de chiens, que cette chaîne (capture, transport, abattage ) était sanglante, horrible. D’autres disaient que jusqu’ici, ils ignoraient totalement la provenance de beaucoup de ces animaux, volés dans d’autres provinces.  shoushan 10

 

Ces chats et ces chiens étaient en fait des animaux de compagnie, voire des membres de la famille. Devant tous ces faits, ils ont fait savoir que désormais ils ne mangeraient plus de chats, de chiens ni des animaux sauvages. Ils seraient également opposés à la maltraitance infligée aux animaux.

   

 

shoushan 8 

APPELONS LES SENTIMENTS HUMAINS, REFUSONS LA CRUAUTE

 XIYA, l’une des organisatrices a évoqué les raisons de cette démarche spontanée aux journalistes : les organisateurs observent de leur propres yeux la recrudescence de la consommation féline et canine dans la région de GUANGDONG, les préjudices qu’elle apporte sur la région, les dégâts qu’elle cause à l’ordre public et à la morale ainsi que le déchaînement de vols et de  spoliation, la cruauté et l’indifférence qu’elle engendre. Tout citoyen doit se lever pour contrer cette mauvaise habitude de consommer chats et chiens autant pour l’intérêt public que pour des raisons personnelles ou familiales.

 

shoushan 5

 

 

Une autre organisatrice SHANDAI a dit que par son travail, elle avait beaucoup de contacts avec des hommes d’affaires étrangers qui regrettent en général la consommation d’animaux de compagnie et sauvages.

 

shoushan 6 

DEVANT UN RESTAURANT "SPECIALISE" EN CONSOMMATION CANINE.

  

Commençons par le refus de la consommation de chats et de chiens. Demandons ensuite à notre entourage d’en faire autant.

 

MERCI A CES VOLONTAIRES BIEN COURAGEUX!!!

 

shoushan 4

 

 

 

 

                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

Pour visualiser le documentaire "Earthlings":

http://www.youtube.com/watch?v=qsQhQTyOKMI


Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:48

ENQUETE EN ENFER…

HUXIAN (户县). SHANXI. CHINE

 

L’ENFER --- POUR LES CHIENS, POUR LES VOLONTAIRES…

Un coup de hache sur la tête d’un chien, ce dernier poussa un cri de douleur, encore quelques coups et  un ruisseau de sang jaillit…  L’homme se dirigea ensuite vers un autre chien, sa hache toujours en main…

A la suite de  la dénonciation des villageois de HUXIAN ( 户县 ) de la province de SHANXI ( à l’ouest de la CHINE ), qui ne supportaient plus les gémissements des chiens qui attendaient d’être abattus, leurs cris misérables durant leur abattage, les volontaires de PEKIN, rejoints par ceux de SHANXI se sont rendus sur place le 6 novembre 2011 pour mener une enquête dans le but de collecter des preuves pour pouvoir ensuite dénoncer cette horreur auprès de l’autorité compétente.

Découvrir ce que les chiens subissent les a plongés dans une grande détresse, ils sanglotaient, voulant même à un moment racheter ces pauvres chiens, mais ils ont tenu bon : IL FAUT A TOUT PRIX AVOIR DES PREUVES sans lesquelles d’autres chiens --- beaucoup plus nombreux --- seront de futures victimes.

 

11862289 906782[1] 

Scène de tuerie…

 Prise de photos, de vidéos, conversations avec les « commerçants »…

La presse a été ensuite convoquée.

Sur place, les journalistes ont vu l’horreur : dans une cour, des seaux, une marmite, plus d’une dizaine de chiens abattus gisant sur le sol, du sang partout… Un couple s’activaient à accrocher les chiens morts, les dépouillaient, les éventraient, coupaient leur tête, leur pattes… Chaque « opération » durait 17 minutes.

D’après le couple, les « tripes » seraient données aux cochons.

D’après les villageois, chaque soir, au moins 10 chiens sont tués, on utilise surtout des marteaux ou des haches.

D’après une volontaire de SHANXI, certains sont encore en vie quand ils sont dépouillés : « la peau entière se détache et le dépouillage est plus facile… »

D’après une volontaire de PEKIN, « quelquefois, on injecte de l’eau dans le corps des chiens. » (pour qu’ils pèsent plus lourd)

 

OU SONT PASSES CES CHAIRS DE CHIENS ?

Le lendemain, les volontaires se sont rendus dans une boucherie et sont tombés nez à nez sur la femme qui tuaient les chiens la veille !!

11865485 844554[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La patronne dans sa boucherie.

La vendeuse: « La viande vendue ici vient des moutons abattus sur place, la viande est bien fraîche, elle ne sent pas du tout le rance ».

Les volontaires : « Ici, la viande se vent à 14yuans les 500 gr, or à côté, elle se vent à 18 yuans ».

La vendeuse : « On ne vent pas du tout de chair de chien, on ne vent que du mouton ».

 

07 novembre,

07h20: dans la cour arrière, le couple tueur de chiens chargeait la viande.

 

11865484 906897[1]

Le lendemain  matin, la « patronne » qui est entrain de charger les « marchandises »…

07h30 : la femme commençait la « livraison ».

07h50 : un journaliste déguisé en acheteur ( J ) : « Combien coûte cette viande de mouton ? »

La Vendeuse ( V ) : « 16 yuans les 500 gr. » « On a tué la bête ce matin, la viande est très fraîche. »

J : comment se fait-il que ce mouton soit si petit ? ( en pointant la viande de chien pas encore coupée )

V : ça, c’est un mouton local, c’est pour ça. Ça se vent mieux.

Le journaliste a acheté « la viande de mouton » au prix de 14 yuans les 500 gr.

 

11865486 005732[1]

La patronne qui vend de la viande de chiens --- passée par celle de mouton --- au journaliste.

 

REACTION DES SERVICES CONCERNES

08h40 : ayant reçu la dénonciation du journaliste, les agents du service de l’industrie et du commerce, ceux du service de la sécurité publique se sont précipités à la boucherie :

Les agents: est-ce de la viande de mouton ?

La vendeuse commença par confirmer que c’était du mouton, mais s’est tue une fois que le journaliste a montré les photos de la tuerie. Elle a fini par avouer que c’était bien de la viande de chiens quand les agents commencèrent à inspecter le réfrigérateur.

D’après l’inspection effectuée par les agents, la licence d’exploitation du couple est déjà expirée depuis octobre 2009. La licence d’hygiène alimentaire l’est aussi depuis juillet 2009.

La boucherie, soupçonnée de fraude et d’exploitation sans permis, a été ensuite mise sous scellée, 60 kg de viande de chiens saisies.

09h20 : au moment où les personnes du service de sécurité alimentaire, celui de l’économie, celui de l’agriculture, celui de sécurité publique et celui de l’industrie et du commerce sont arrivés au repaire, l’homme avait pris la fuite, la porte principale fermée à clé. Elle a été en suite ouverte par une société de serrurerie, suivant les règles relatives.

 Dans la cour boueuse, ont été tenus à l’attache 12 chiens. Certains avaient l’air malade, d’autres tremblaient de froid. Dans la soue, on a trouvé deux congélateurs. L’un contenait des fourrures, des têtes de chiens, dégageant une puanteur ; dans l’autre il y avait des produits de viande sommairement emballés. Des notes découvertes sur place révélaient que la viande de chines tués avait été « livrée » aux restaurants du chef-lieu de HUXIAN, XIAN…

 D’après vérification, aucune formalité a été réglée, encore moins la quarantaine sur le « produit ».

 RESULTAT : Les agents de l’application de loi ont saisi, conformément à la loi,  la totalité de ces produits : 204 kg de produits issus de chair canine, 25 kg de têtes de chiens ainsi que leur pattes, leur viscéral, leurs fourrures.

 

11865487 838360[1]

Les agents du service de sécurité alimentaire, celui de l’industrie et du commerce, celui de sécurité publique sont entrain d’inspecter cette boucherie.

14h30 : une réunion sur la coordination de cette affaire a eu lieu. Le gouvernement de HUXIAN a demandé de bien résoudre cette affaire, conformément à la loi ; les services de sécurité publique, de l’industrie et de commerce, de l’agriculture doivent trouver la partie en cause (le mari ) ; mener une enquête sur l’achat, l’abattage, la vente : chaque maillon de son activité dans le but de collecter des preuves pour enfin punir le contrevenant en vertu de loi.

Parallèlement, le service de sécurité alimentaire organisera, dans tout le comté, un assainissement d’une grande envergure.

 

Nous remercions les services concernés pour leur efficacité !!

 

 

  Nous saluons ces amis courageux, intelligents, dévoués !!

 

       MERCI !!

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:56

UNE GRANDE CAMPAGNE A L’OCCASION DE LA «  WORLD ANIMAL DAY »

XIAMEN. CHINE

 

 

 

Après deux mois de préparation, a eu lieu le 30/10/2011, une grande campagne d’information intitulée « Sortir de la maltraitance. Créer une nouvelle ville civilisée sans maltraitance d’animaux » au centre ville de XIAMEN ( une ville côtière qui se trouve au Sud-Est de CHINE ).

 

Cette campagne d’une échelle sans précédent fut organisée conjointement par plus de 30 services gouvernementaux, entreprises et organisations de protection animale, à la quelle ont participé plus de 1,000 personnes de tous horizons. Elle termine ainsi une campagne qui a débuté fin septembre.

 

 

2(154)[1] 

 

Mr. GUO Yingjun, vice-président du Comité de la Protection Animale de XIAMEN ainsi que Mr. ZHANG Jun, le Directeur du service de la société scientifique de la Fédération  des Sciences Sociales de XIAMEN y ont pris paroles.

 

On y vit plus de 20 spectacles sous une dizaine de formes (danse, chant, choral, pièces de théâtre, magies, essais, poèmes…), la majorité écrasante a pris la protection animale comme sujet. Il y eut également des démonstrations de chiens de services, football, arts martiaux …leurs spectacles ont obtenu des applaudissements chaleureux des participants, des habitants et des touristes.

  

 

1(436)[1] 

 

 

Une-grande-campagne-SHAMEN 2363 

Pendant le spectacle, plus de 40 volontaires menaient des actions de conseil sur la protection animale, consultations vétérinaires gratuites, enquêtes, ventes aux bénéfices des animaux, adoption des animaux…

 

Les étudiants de l’Ecole de Langues Etrangères de XIAMEN y ont mené une action en faveur de la protection des éléphants et des ours noirs : une pièce de théâtre intitulée « ELEPHANTS, NE LES OUBLIONS JAMAIS » tandis que d’autres étudiants, se déguisant en ours, tenant les panneaux, marchaient dans le grand hall, diffusaient les brochures. Beaucoup d’enfants ont pris des photos aux côtés des « ours »…

 

 

P1010470 

 

 

 

P1010489

 

  « NIKE », un chien policier a été amené par Mr. GUO Xinghua, le Commandant du service de chiens policiers du Bureau de Sécurité Publique de SHAMEN et Mr. CHEN, son entraîneur. Mr. CHEN a raconté les actes héroïques de NIKE, en suite, NIKE a donné de merveilleuses démonstrations aux spectateurs.

 

P1010537

 

 

« A SHENG », un Saint Bernard d’un centre de formation canine y a aussi présenté des démonstrations intéressantes. Doux et candide, « A SHENG » se mêla aux enfants, qui le caressaient, y compris ceux qui avaient peur des chiens de grande taille.

Deux « bâtards » amenés par les volontaires ont été adoptés par les habitants sur le champ.

Beaucoup d’habitants et étudiants ont fait des achats de bonne action, ont fait des dons. Mme. ZHOU, une personne à mobilité réduite de plus de 70ans a fait un don de 500yuan (soient environ 60 euros ) pour montrer son soutien à la protection animale.

  

Une-grande-campagne-SHAMEN 2396

 

5 personnalités de l’année 2011 ont été récompensées en raison de leurs activités concernant la protection animale. Mr. XIAO Bing, le président du Comité de la Protection Animale de XIAMEN demande que tout le monde suive leur exemple. Cette action va se poursuivre désormais.

Un grand panneau de signatures « Sortir de la Maltraitance, créer ensemble une société harmonieuse » a accueilli plusieurs centaines de signatures.

  

3(83)[1]

 

 

 

 

 - - - - -

 

 

 

Un projet de trois ans intitulé « Formation sur la Protection des Animaux » a démarré officiellement le 1er novembre 2011. Ce projet

  qui s’adresse aux professeurs et élèves de XIAMEN. Ila été élaboré par le Comité de l’Education de XIAMEN sur la Protection des Animaux.

Mardi, une conférence a été organisée dans une école primaire-clé, première étape du projet. Plus de 60 professeurs ainsi que le directeur de l’école ont écouté la lecture du rapport nommé « Pourquoi doit-on protéger les animaux ? » donné par Mr. XIAO Bing, président du Comité de l’Education de XIAMEN sur la Protection des Animaux.

  

P1010581[1]

 

Ensuite, une discussion a eu lieu autour de plusieurs problématiques : « Pourquoi doit-on faire attention aux animaux ? », « La relation entre l’Homme et animal », « Perception et sentiment animal », « Les fausses idées reçues sur les animaux », «  Qu’est-ce que le bien-être animal ? », « Comment doit-on procéder en matière de protection animale ? »…

  

P1010572[1]

Avant cette formation, la plupart des professeurs présentaient des connaissances assez limitées et vagues dans le domaine de la protection animale, certains pensaient même que ce genre d’activité était une perte de temps.

Grâce à cette conférence, les professeurs bénéficient désormais de connaissances précises sur le sujet. Ils ont fait savoir qu’ils montreront l’exemple à leurs élèves.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance - dans Actions
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 14:32

Depuis la fin des années 80 et  jusqu’à aujourd’hui, environ 7,000 macaques ont «  disparus », sans raisons apparentes, du zoo de Qianling  à GUIYANG, une province du Sud-ouest de la CHINE. Le nombre des disparus s’est augmenté depuis la dernière décennie.

En même temps, beaucoup de singes souffrent de contusions et de coupures. Certains se sont retrouvés les mains et pieds coupés, la bouche partiellement prélevée. D’autres présentent des traces de balle sur leur corps.

 

clip image001

  Frappé par les « outils », l’œil gauche de ce singe est complètement abîmé…

  

 

 clip image001-copie-1

Bourré de coups, ce singe est complètement aveugle, son front congestionné et tuméfié…

 

 

 

Dans la nuit du 9 aout 2011, plusieurs témoins ont vu des gens de l’administration du zoo attraper les singes sur la colline en face du zoo, avec la présence du chef du commissariat local. 

  

WO1N-IYK6K-U_---HR-BZQ6.jpg

Les gardians sous-traités qui fabriquent les « outils » pour disperser les singes et les bourrer de coups.

 

Selon certaines sources, le prix actuel d’un macaque au « marché » international est de 18,000 U.S. Dollars/pièce et le prix de gros au marché est de 3,000yuan/pièce (soient environ 400 euros ).

3 août 2011 : Des habitants, se souciant de leur sort, ont trouvé environ 30 macaques « disparus », enfermés dans des cages, cachées dans un endroit isolé/reculé du zoo.

Ayant reconnu ces habitants, les singes se ruaient vers les barreaux  en fer des cages, suppliant de l’aide avec leur propre langage, désespérés…

Les habitants et les médias locaux commençaient alors à les veiller en attendant l’explication de l’administration du zoo. Sans résultat…

  

F%CVW$0K4%[D8GZ1~$ZUE3

 Les habitants qui signalaient cette affaire auprès des policiers.

L’administration du zoo a d’emblé nié la totalité des faits, refusant catégoriquement la demande de prélever de l’A.D.N. sur ces singes, encore moins de les relâcher dans la nature.

Les habitants ont alors appelé le numéro d’urgence. Ce geste a fait venir des personnes du service de Sécurité Forêt. Ils n’y ont rien fait, sinon avoir pris quelques photos. Ils n’ont même pas pris la peine d’enregistrer la version des habitants. Ils ont quitté les lieux en disant que cette affaire n’était pas de leur compétence et qu’ils étaient venus juste pour la forme.

  

V0%I)H )D@U$S5B[6IW]GEX

Les habitants amenant les policiers des affaires de forêt au bureau du zoo pour

l’enquête sur la disparition des singes.  

 

WXX96`YWTXR8H8]G7%IM( E

Les habitants qui amènent la police sur place pour collection de preuves.

 

4 août : Les habitants, rejoints par des personnes de l’association protectrice des animaux sauvages, se sont rendus à la mairie de GUIYANG. Ils demandaient au gouvernement local de faire libérer ces macaques. La personne qui les a accueillis n’était autre que celle qui était mutée du zoo…

La mairie, le service sylviculture se déchargeaient mutuellement de leur responsabilité. Pire encore, le service facilite la capture illégale des singes en essayant de légaliser cette pratique…

Désormais, les habitants et l’Association Nationale de la Protection de Faune Sauvage demandent l’intervention du service de la sécurité publique.

 

$2OU)63@1AU16%GBQ}7(OIS-copie-1

L’ attente avec beaucoup d’espoir…

 

 

 

   

 

 

 

 

  

  

  

  

 

  

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 21:26

18 mars 2011 Mr. TIAN Jiguang, fondateur d’une association de protection des phoques de PANJIN ( une ville du province de LIAONING qui se trouve sur le péninsule de LIAODONG, au Nord-Est de la CHINE) découvrit sur internet un rapport d’évaluation environnementale sur le projet  du secteur SANDAOGOU de l’autoroute côtière de LIAONING. Il découvrit que cette route traversait précisément l’habitat des phoques de PANJIN, or cette autoroute de 1,440 km de longueur est un des projets principaux de la province, celui-ci étant critique pour le développement économique local.

 

phoques 1

 

Mr. TIAN savait pertinemment que la mise en marche du projet déplacerait l’habitat des phoques en dehors de la zone de protection et ce serait un coup fatal pour les phoques qui font l’objet d’une protection nationale.

Il écrivait  à l’entreprise de construction et à l’autorité, sans réponses.

En désespoir de cause, il lança un SOS sur le Twitter chinois et cet appel au secours a reçu plus de 10,000 de soutiens.

 

« NOUS AVONS DES CHOIX SUR LE TRACE, LES PHOQUES N’EN ONT AUCUN. » a-t-il dit.

 

Mr. TIAN Jiguang 2

 

Le gouvernement local  réagit,  Mr.TIAN et d’autres services concernés furent invités aux consultations. Mr. TIAN y proposa que le tracé de l’autoroute soit déplacé 5 à 10 km vers le Nord…

 

Fin mars 2011 le secrétaire du parti et le maire de ville de PANJIN, informés, donnèrent des instructions : « on doit attacher une grande importance à toute affaire concernant la protection des phoques et l’étudier attentivement ».

 

 

1301471430730[1]

 

 

 

8 avril 2011 un forum fut organisé à Pékin, conjointement par DARWIN-Société de la Connaissance Naturelle et l’Institut de Zoologie de l’Académie Nationale des Sciences. Deux invités Pr. HAN Jiabo, directeur du Centre de Recherche des Produits Aquatiques et Mr. TIAN Jiguang, venant spécialement du LIAONING, y ont fait d’excellentes démonstrations à ce sujet.

 

Entre temps, un photographe s’est rendu à PANJIN, y a pris de belles prises de vues de phoques. Ces images furent ensuite transposées sur les cartes postales envoyées aux différentes autorités locales et nationales depuis la Chine et l’étranger.

 

 

 

phoques 6 

 

Mi octobre 2011 la 4ième modification  déplace le tracé de 6km,  les phoques sont donc sauvés !!

 

phoques 1

 

 

 Les phoques remercient les amis américains, anglais, français, irlandais et mexicain pour les cartes postales qu’ils ont  envoyées à PANJIN, LIAONING, PEKIN !

 

phoques 7

 

Les phoques remercient l’autorité de PANJIN pour sa décision responsable !!

 

 

 

phoques 3 

 

  Les phoques remercient les amis chinois pour leur combat !!!

 

 

 

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 21:34

ZIGONG – SICHUAN – CHINE

6 mois jour après jour…

Il y a deux jours, un millier de chiens, trafiqués par les trafiquants destinés à la « consommation » ont été interpellés par les volontaires de SICHUAN ( une province du sud de Chine ). Depuis, les amis chinois n’ont cessé de se mobiliser : ils sont allés sur place pour essayer de « discuter »avec les trafiquants, ils essayent de porter un peu de secours aux chiens qui n’en peuvent plus --- certains n’ont pas pu tenir… ; Ils téléphonent aux différents services, média…

Affamés, assoiffés, face à la détresse des chiens, les volontaires sur place sont épuisés et les trafiquants sont très agressifs, arrogants…

Avec « l’intervention » des représentants de certains services du gouvernement local, les volontaires sont dans l’obligation d’ « affranchir » ces chiens malgré des oppositions de certains entre eux: Acheter ces chiens serait d’offrir une voie royale aux trafiquants…

 

4a6b0721jw1dm55zu3wj7j[1]

Les chiens entassés dans des cages...

 

 

4dc760ddjw1dm52bvshbdj[1]

Des chiens de grandes tailles, volés...

 

549f108bjw1dm4z9rlppxj[1] 

Il n'en peut plus...

 

 

13843328[1] 

Nous ne sommes pas vies, nous sommes argent...

 

 

13843327[1]

  Terrifiés, ils n'osent ni manger, ni boire...

 

 

b8ac6f30e5ac1003ca815e[1]

"Certificat de la quarantaine" obtenu en UN SEUL JOUR...

 

 

b8ac6f30e5ac1003ca8203[1]

Un volontaire qui montre un "outil" pour attraper les chiens.

 

 

b8ac6f30e5ac1003ca8161[1]

Sur le panneau derrière cette volontaire est écrit: "L'achat de chiens"...

 

 

b8ac6f30e5ac1003ca8204[1]

Une volontaire essayant tant bien que mal à abreuver les chiens...

 

 

COMBIEN D'ACTIONS SEMBLABLES DOIVENT-ILS ENCORE PRENDRE . . . ?

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE