Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:10

 


DEUX INFORMATIONS

English version below ( merci à Maxine )

 

Comme vous le savez déjà, les amis en Chine sont en train de se battre d'arrache-pied pour que le projet de révision de la loi relative à la protection du faune de la R.P.C. --- fortement controversé ---, porte de véritables changements en faveur des animaux:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2016/01/progres-ou-regression.html
 

Leur combat a été relaté par le quotidien "Le Monde". Voici l'article écrit par le journaliste Simon LEPLATRE, correspondent en Chine, paru dans l'édition du vendredi 26 février 2016:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/02/25/la-chine-maintient-la-legalite-des-fermes-d-animaux-sauvages_4871322_3244.html

IMG_4430

 

IMG_4425  IMG_4426

 

La Chine maintient...

UN GRAND MERCI !!

 

Comme vous le savez peut être, un scandale a été révélé le mardi 23 février 2016 par L214 (association "spécialisée" entre autre dans la protection des animaux de rente).
En effet, l'enquête menée par l'association dans un abattoir "bio" se trouvant au Vigan (Gard) révèle des actes de barbaries infligés aux animaux; images insoutenables...

http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/

 

IL FAUT QUE CELA CESSE !!

Nous vous demandons de signer et de diffuser massivement cette pétition:
http://www.l214.com/pages/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/?utm_source=Association+L214&utm_campaign=67ffc4cd59-Lettre_abattoir_du_Vigan2_23_2016&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-67ffc4cd59-194992181#petition-block

ainsi que cette lettre ouverte à Monsieur Le Foll (Ministre de l’agriculture) pour une enquête parlementaire sur les usage en abattoirs:
http://www.mesopinions.com/petition/animaux/lettre-ouverte-monsieur-foll-enquete-parlementaire/18405

MERCI POUR LES ANIMAUX !!!

 

xxxxx

 

 

TWO PIECES OF INFORMATION

 

As you already know, the friends in China are fighting tooth and nail so that the highly controversial project of revision for the law concerning animal protection in the P.R.C brings real changes in favour of the animals:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2016/01/progres-ou-regression.html

The newspaper " Le Monde " dedicated an article to their fight.

Here is the article written by the correspondent in China, journalist Simon LEPLATRE, which appeared in the Friday 26th February edition:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/02/25/la-chine-maintient-la-legalite-des-fermes-d-animaux-sauvages_4871322_3244.html

IMG_4429

 

IMG_4425   IMG_4426

 

La Chine maintient...

 

A BIG THANK YOU !!

 

 

As you probably also know, a scandal was revealed on Tuesday 23rd February by L214 (an association moreover "specialised" in the protection of livestock).

The enquiry in fact led by the association in an"organic" slaughterhouse, which is in Vigan in the French Gard region, shows barbaric acts carried out on animals; unbearable scenes...

http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/

THIS MUST STOP!!

We ask you to sign and transmit massively this petition:

http://www.l214.com/pages/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/?utm_source=Association+L214&utm_campaign=67ffc4cd59-Lettre_abattoir_du_Vigan2_23_2016&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-67ffc4cd59-194992181#petition-block


as well as this open letter to Monsieur Le Foll (Minister of Agriculture), for a parliamentary enquiry into slaughterhouse customs:

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/lettre-ouverte-monsieur-foll-enquete-parlementaire/18405

 

THANK YOU FOR THE ANIMALS!!

 

 

  

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 11:33

PROGRES OU REGRESSION ?

Avis des experts chinois de la faune, de la protection de la faune, de la protection animale, de l’éthique, du juridique et des universitaires

(English version below merci beaucoup à Maxine)

Un grand merci à L214 (  http://www.l214.com/ et

https://fr-fr.facebook.com/l214.animaux ) pour son aide précieuse.

 

26 ans après la parution de la « Loi Relative à la Protection de la Faune de R.P.C », a commencé enfin, grâce aux efforts inlassables des amis chinois (certains ne sont plus…) et étrangers des animaux, des spécialistes, sa PREMIERE révision.

Fin décembre 2015, a été rendu public le projet de cette révision, accompagné d’une enquête d’opinion publique qui prendra fin le 29 janvier 2016.

Ce projet de révision n’est que régression par rapport à la loi actuelle qui comporte déjà d’innombrables failles : la notion de « protection » n’y est pas mise en avant alors que celle de l’exploitation (sous certaines conditions tout de même !!) et d’utilisation s’y est trouvée bien renforcée. A tout cela s’ajoute l’ « élevage de certaines espèces » dans le but de les « protéger ».

Les experts chinois qui travaillent sur le terrain avaient pourtant tenté de faire entendre leurs réserves, voire leurs profonds désaccords. Malgré cela, ce projet hautement controversé a pu quand même « voir le jour ».

 

Conscients des conséquences catastrophiques tant sur la faune, son habitat que sur l’environnement qu'engendrera cette loi, conscients que la situation de la faune en Chine ne concerne pas seulement ce pays, mais aussi les pays limitrophes ainsi que les autres continents bref, notre planète toute entière, ces experts chinois ont décidé de faire entendre leurs voix de manière publique :

Mercredi 27 janvier 2016, a eu lieu à Pékin une conférence de presse internationale à laquelle ont assisté de nombreux médias.

IMG_4048

IMG_4051

IMG_4098

Voici quelques extraits des interventions du Communiqué de Presse :

Pr. ZHOU Ke (周珂 professeur à la Faculté de Droit de l’Université de RENMIN) :

« Il existe en Chine des besoins médicaux et pharmaceutiques sur les produits issus de la faune, or ces besoins se sont développés et transférés, de manière inappropriée voire absurde, dans les domaines de la diète voire de l’alimentation, formant ainsi une structure de profit du marché de la faune… Compte tenu ce fait qui existe depuis longtemps dans notre pays, la législation doit prendre en considération l’acception des groupes d’intérêt, une chose est néanmoins claire, …La législation doit prendre la bonne direction : il faut restreindre par le biais législatif les intérêts du marché de la faune avant de les supprimer de manière radicale. On doit aussi, par la législation, conduire les gens à évoluer au fur et à mesure sur l’idée d’utiliser la faune ».

IMG_4096

Mme. YU Fengqin (于凤琴 membre senior de l’Association Nationale de la Protection de la Faune de Chine) :

« La loi de la protection de la faune devrait être une loi qui protège la vie de la faune, qui garantit la sureté de son habitat et restreint tout comportement qui puisse menacer la faune, il sera bien difficile de protéger la faune si l’exploitation domine sur la protection… Il ne faut surtout pas inclure les notions de « nourriture » et de « chasse » dans la loi sous quelques formes que ce soient puisque la faune n’est pas un objet de première nécessité dans la vie des gens. Manger la faune est aussi un mépris vis-à-vis de la sureté de l’hygiène publique ».

IMG_4092

Mme. XIE Yan (解焱 chercheuse associée de l’Institut Zoologie de l’Académie des Sciences de Chine) :

« L’extinction des espèces est la plus grave crise que traverse le monde actuellement : chaque jour, près de mille espèces disparaissent. Le brouillard peut disparaître sous conditions, mais la disparition d’espèces est irréversible. Cette disparition va affecter chacun de nous. Une politique d’exploitation raisonnable stimulerait l’utilisation de la faune, la loi de protection de la faune ne doit donc avoir aucune tendance à encourager cette utilisation… »

Elle s’est également posé la question sur la chasse : «Si l’on interdit uniquement la chasse de la faune qui fait l’objet d’une protection particulière, cela vaudrait dire que la chasse aux autres animaux est ouverte ? »

IMG_4054

Mme. HU Chunmei (胡春梅 Chargée de projet de sauvetage des animaux de spectacle) :

« Déjà en 2010, le Ministère du logement et de la construction avait fait arrêter tous les spectacles utilisant des animaux dans les zoos citadins, alors que l’on les inclue désormais spectacles utilisant la faune dans l’article 26 de la loi, c’est de la régression pure et simple… ». « La tendance historique dans le monde est de supprimer les spectacles utilisant des animaux, alors que nous, nous tentons de légiférer… ».

« Une autre affaire doit attirer notre attention: en 2013, une enquête d’opinion qui classait les objectifs de l’élevage de la faune en 5 catégories : sauvetage, recherche scientifique, expositions, cirque et production/commercialisation a fait aussitôt l’objet d’une discussion. Contestée, elle a avorté… Cependant, elle a été inclue dans le projet de révision de la loi actuelle, pourquoi ? »

Mr. ZHOU Haixiang (周海翔 membre du Comité National l’Homme et la Biosphère. MAB):

« Il existe dans le projet de révision des problèmes évidents tels que l’objectif de la législation, la définition de la faune, ainsi que celle faisait l’objet de la protection. La faune ne devrait pas être considérée comme un objet d’exploitation et d’utilisation. L’objectif de la législation n’est pas d’exploiter ou d’utiliser les ressources, mais de protéger le système écologique. Je suggère que l’expression de « ressource de la faune » soit évitée dans l’objectif de la nouvelle loi».

« … La nouvelle loi de protection de la faune doit couvrir davantage d’espèces de profit/bénéfice, protéger plus généralement l’environnement dans lequel vit la faune. »

« …Une vraie gestion efficace de la protection doit… étrangler le marché ».

IMG_4050

 

Mr. ZHENG Boju (张伯驹 secrétaire général de Des Amis de la Nature) :

« Déjà en 2003, Mr. LIANG Congjie (梁从诫 ancien président de l’association) avait avancé l’idée de faire une révision sur l’actuelle loi le plus vite possible, de rompre cette limite qui ne protège que des animaux rares, d’étendre la limite de protection jusqu’aux animaux ordinaires… ». « Mr. LIANG Congjie a également proposé à ce que soit interdit explicitement la capture de toute espèce de faune dans un motif commercial ou d’exploitation… L’interdiction sur le marché de toute sorte de produit issu de la faune. Ces propos sont toujours d’actualité et donne matière à réflexion».

IMG_4100

Maître AN Xiang (安翔 Avocat. Directeur adjoint du Comité Professionnel des Affaires Juridiques et du Bien Public de l’Association des Avocats de Pékin) :

« L’entreprise de légiférer la protection de la faune doit établir fermement la priorité de la protection ; la voix venant de l’industrie peut être intégrée mais ne doit pas être le point de vue principal. Il faut changer les pratiques erronées qui consistent à dépasser la constitution en considérant la faune comme ressources. L’élaboration des articles doit mettre en application le principe de la priorité à la protection, préciser/une restriction stricte sur l’utilisation de la faune et non baisser l’exigence, la pratique contraire engendrerait une loi qui ne sera pas digne de ce nom ».

photo

 

Pr. MANG Ping (莽萍 Professeur de l’Académie de la Culture Chinoise) :

« La révision de la loi relative à la protection de la faune sauvage est la concrétisation de la systématisation de la protection du système écologique présentée lors du 18ième Congrès du P.C.C. Cette révision doit respecter les avis présentés lors de chaque séance par des membres du N.P.C. et de la C.C.P.C. qui sont « priorité à la protection, interdiction d’utilisation commerciale, protection de la faune et de son habitat, préservation de la biodiversité », or l’actuel projet de révision considère toujours la faune comme ressource et élargi de manière encore plus pressante le champ de son « utilisation » ».

IMG_4055 IMG_4078


Pr. GUO Peng (郭鹏Professeur Agrégée de l’Institut de Philosophie et du développement social de l’Université de SHANDONG. La coordonnatrice de la conférence) :

« Un rapport de la WWF, datant de mai 2013, sur les conditions de vie de la faune en Chine et les menaces qui pesaient sur elle montre que l’exploitation commerciale de la faune et de la flore est l’une des principales causes de menace d’extinction des espèces. La pratique (en Chine) depuis 30 ans montre que l’exploitation commerciale (y compris l’élevage et la reproduction dans un but commercial) de la faune a joué un rôle négatif dans la protection des espèces sauvages »…

« L’activité commerciale est non seulement influencée par les besoins du marché, elle stimule aussi artificiellement les besoins dans le but d’accroitre les bénéfices».

photo 1

 

Mme. QIN Xiaona (秦肖娜«présidente de l’Association de la Protection Animale de la Capitale et l’un des organisateurs du Conférence) :

« … Le projet de la révision souligne sur l’exploitation et la consommation culinaire de la faune, cela agît contre la conception du développement présentée par le gouvernement et empêche la protection de l’environnement et de la faune de notre pays. Ce genre de loi serait une loi d’une force opposée ».

IMG_4093

 

xxxxx

 

PROGRESS OR RETROGRESSION?

The opinion of Chinese experts of wildlife, wildlife protection, animal protection, ethics and legal aspects by the academics

A great thank to L214 (http://www.l214.com/ and

https://fr-fr.facebook.com/l214.animaux ) for its valuable assistance.

 

At last, 26 years afterwards, and thanks to the untiring efforts of Chinese and foreign friends of animals, (some of whom are no longer with us....) the FIRST revision of the actual «Law Pertaining to Wildlife Protection in the P.R.C. » has begun.

At the end of December 2015, the revision project was made public, accompanied by a public opinion enquiry which will end on 29th January, 2016.

This revision project is a pure retrogression compared to the current law which already has many flaws: the notion of «protection» is not emphasised whereas that of «exploiting» (under certain conditions nevertheless!!) and that of «use» can be found well reinforced, added to which, « the breeding of certain species» in order to «protect» them.

Yet, Chinese experts who work in the field had tried to make their reservation and even their great disagreements heard. In spite of that, this highly controversial project has nevertheless «seen the light of day».

 

Aware of the catastrophic consequences, as much on the wildlife and its habitat as on the environment, that this law could bring about; aware that the wildlife situation in China does not only concern the country, but also the neighbouring countries and the other continents, and, in a nutshell, our whole planet, these Chinese experts have decided to make their voices heard publicly:

On Wednesday 27 January 2016, an international press conference was organised, attended by numerous media.

IMG_4052

IMG_4099

IMG_4094

 

Here are some extracts from the press release:

Pr. ZHOU Ke (周珂 Professeur at the Faculty of Law at the RENMIN University):

« In China, medical and pharmaceutical needs exist which are of animal origin,but these needs have been developped and transferred in an inappropriate and even absurd manner into the diet or even food, and thus creating a profit structure for the animal market...Seeing that this fact has existed for a very long time in our country, the law must consider the acceptance of the groups of interest; one thing, nevertheless, is clear...The law must go in the right direction : the interests of the animal market must be restrained by legal means, before doing away with them completely. We must also, by the law, gradually guide people into having second thoughts about using animals».IMG_4095

Mme. YU Fengqin (于凤琴 senior member of the National Association for the Protection of Chinese Wildlife): «The law for the protection of wildlife should be a law which protects wildlife, guarantees the safety of its habitat and limits any behaviour which could be threatening, it will be very difficult to protect it if exploitation prevails over protection… Above all, notions of «food» and "hunting" should not, in any form, be included in the law, since wildlife is not an essential product in peoples' lives. Eating wildlife is also disregarding the safety of public hygiene».

photo (1)

 

Mme XIE Yan (解焱 researcher with the Zoology Institute of the Science Academy of China):

«The extinction of species is the most serious crisis the world is going through at the moment: every day, almost one thousand species disappear. Under certain conditions, our smog can be controlled, or even disappear, but animal species which disappear are gone forever, and their disappearance will affect every one of us.

A policy of reasonable exploitation would stimulate the using of wildlife, the law for the protection of wildlife must not, therefore, have any tendancy to encourage «use».

She is also wondering about hunting: « If we only forbid the hunting of specially protected wildlife that would mean that the hunting of other animals would be open»?

Ms. HU Chunmei (胡春梅 In charge of the project of the rescue of performing animals):

«Already in 2010, all entertainment given by animals in the city zoos was stopped by the ministery of housing and construction, whereas shows given by wild animals are now included in article 26 of the law; it's retrogression, pure and simple... ».

«The tendancy in the world is to eliminate entertainment given by animals, whereas we try to legislate.... ».

« Another affair which must be brought to our attention: in 2013 an opinion poll which classified the aims of the breeding of wildlife into 5 categories: rescue, scientific research, exhibition, circus and production/marketing, was immediately an object of discussion and opposition. Contested, it was aborted. However, it has been included in the project of revision of the current law....why? ».

Mr. ZHOU Haixiang (周海翔 member of the National Committee Man and the Biosphere MAB):

« In the project of revision there are obvious problems such as the aim of the legislation, the definition of wildlife, and the definition of the animals which are to be protected. Animals should not be considered as objects to be exploited and used. The aim of the law is not to exploit or use the resources, but to protect the ecological system. I suggest the expression «animal resource» be avoided in the new law's objective».

«The new law for the protection of wildlife must cover more species for profit/ advantages, protect more the general environment in which the animals live»

«A real efficient management of protection must...choke the market».

IMG_4090

 

Mr. ZHENG Boju (张伯驹 general secretary of Friends of Nature)

«Already in 2003, Mr LIANG Congjie (梁从诫 ex-president of the association) had suggested making a revision of the current law as quickly as possible, breaking this limit which only protects rare animals, to extending the protection to ordinary animals...Mr. LIANG Congjie also suggested an explicite ban on the capture of all species of wildlife for commercial or exploitation purposes......The ban on the selling of all products of animal origin».

«These remarks are still topical and are food for thought».

IMG_4101

 

Mr. AN Xiang (安翔 lawyer. Assistant director of the Professional Committee of Legal Affairs and of Public Interest, of the Beijing Lawyers' Association):

«The undertaking of the legislation of animal protection must firmly establish the priority of the protection; Opinion coming from industry can be integrated but must not be the principal point of view. Erroneous practices which consist in going beyond the constitution by considering animals as resources, must be changed. The drafting of the articles must implement the principle of the priority of protection, clarify a strict restriction on the use of animals and not to decrease the requirement; to do the opposite would bring about a law which is not worthy of the name».

IMG_4087

Pr. MANG Ping (莽萍Professor from the Academy of Chinese Culture)

«The revision of the law about wildlife protection is the fulfillment of the systemisation of the protection of the ecological system, presented during the 18th PCC Congress. This revision must respect the opinions presented by the members at each session of the N.P.C. (National Peoples' Congress) and of the C.C.P.C. (Chinese Communist Party Congress), which are "priority to protection, a ban on a commercial use, protection of wildlife and its habitat, the preservation of biodiversity, " whereas the current project of revision still considers animals as a resource and widens even more the domain of «use»».

IMG_4055  IMG_4080

Pr. GUO Peng (郭鹏 Specialist from the Institute of Philosophy and of social development from the University of SHANDONG. The coordinator of the conference )

«A report from the WWF back in May 2013 on the state of animal life in China and the threat which weighed upon it shows that the commercial exploitation of the fauna and flora is one of the principal causes of the threat of extinction of species. The practice (in China) for the past 30 years shows that the commercial exploitation of animals (including the breeding and reproduction for a commercial purpose) did not play a positive part in the protection of wild species... ».

« Commercial activity is not only driven by the needs of the market, it also stimulates artificially the needs with the aim of developing a benefit».

photo 3

 

Ms. QIN Xiaona (秦肖娜 President of Capital Animal Welfare Association, one of the organisers of the conference)

«The project of revision emphasises the exploitation and culinary consumption of animals; this acts against the concept of development presented by the government and prevents protection of the environment and of the wildlife of our country. This sort of law would be a law of an opposing force».           IMG_4088    

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 12:57

English version below (merci à Maxine)

PETITION A SIGNER ET A DIFFUSER :

http://www.change.org/p/moe-moe-edu-cn-ministère-de-l-éducation-de-chine-pour-le-bien-être-des-enfants-et-des-animaux-for-the-well-being-of-children-and-animals

 

Cette action a été conjointement préparée et lancée par

Béatrice Becker  https://www.facebook.com/Manuel.Forever.In.My.Heart ,

« Une loi pour les animaux de Chine »

https://www.causes.com/uneloipourlesanimauxdechine » et

« Guardians of Chinese animal protection »

https://www.facebook.com/Guardians-of-Chinese-Animal-Protection-1403089906658450/?fref=ts

 

Chers amis,

24 décembre 2015 :

L’école primaire de Yudaishan (玉带山小学) de la ville de CHONGQING (重庆市), Chine a organisé une tuerie devant des enfants âgés de 7 à 8 ans. Certains ont trouvé cela très amusant tandis que d’autres semblaient traumatisés. Un cochon avait été accroché à un arbre. Le tueur « montrait » l’anatomie d’un cochon au fur et à mesure de sa tuerie: ( http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/12/c-est-ainsi-qu-ils-fetent-noel.html )

 

Nous vous demandons de réagir :

1, en signant et en diffusant la pétition destinée au Ministère de l’éducation de Chine.

2, en demandant à vos enfants de faire de petits dessins, signés de leurs prénoms,en précisant leurs pays, montrant leur amour des animaux. Ces dessins seront intégrés dans la pétition et donc envoyés aux enfants de Chine. Veuillez photographier ces dessins et envoyer les photos à bragance@ymail.com

Merci beaucoup pour votre soutien.

xxxxx

 

ACTION TO DO AWAY WITH THIS "ACTIVITY"

PETITION TO SIGN AND SHARE:

http://www.change.org/p/moe-moe-edu-cn-ministère-de-l-éducation-de-chine-pour-le-bien-être-des-enfants-et-des-animaux-for-the-well-being-of-children-and-animals

This action was prepared and is launched, jointly, by

Béatrice Becker https://www.facebook.com/Manuel.Forever.In.My.Heart,

« Une loi pour les animaux de Chine »

https://www.causes.com/uneloipourlesanimauxdechine  and

« Guardians of Chinese animal protection »

https://www.facebook.com/Guardians-of-Chinese-Animal-Protection-1403089906658450/?fref=ts

 

Dear friends,

The Yudaishan primary school (玉带山小学 ) in the town of Chongqing ( 重庆市) organised the killing of a pig in front of a group of 7 and 8 year old children. Some of whom found the spectacle very amusing whereas others seemed traumatized. The pig was tied to a tree. Its killer 'showed' the animal's anatomy as he slaughtered it: ( http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/12/c-est-ainsi-qu-ils-fetent-noel.html )

We ask you to react:

1 by signing and sharing the petition for the Chinese Minister of Education

2. By asking your children to make some small drawings signed with their first name and their countries, showing their affection for animals; these drawings will be added to the petition and sent to children in China. Please take a photo of the drawings and send the photos to: bragance@ymail.com

Thank you very much for your support.

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 18:10

C’EST AINSI QU’ILS FÊTENT NOEL !!!

English version below (merci à Karin et Maxine)

7751614832_carte-de-localisation-de-chongqing

 

 

24 décembre 2015 :

L’école primaire de Yudaishan (玉带山小学) de la ville de CHONGQING (重庆市) a organisé une tuerie devant des enfants âgés de 7 à 8 ans dont certains ont trouvé cela très amusant. Un cochon a été accroché à un arbre. Le tueur « montrait » la structure d’un cochon au fur et à mesure de la tuerie:

14510466926735765

2015122417204596a6e

 

14510466617384061 (1)

 

HONTE A L’EDUCATION CHINOISE !!

HONTE A LA CIVILISATION CHINOISE !!

HONTE AUX ETRES « HUMAINS » !!

 

xxxxx

 

THIS IS HOW THEY CELEBRATE CHRISTMAS !!!

7751614832_carte-de-localisation-de-chongqing

 

24th December 2015:

The Yudaishan primary school (玉带山小学) in the town of Chongqing (重庆市) organised the killing of a pig infront of a group of 7 and 8 year old children, some of whom found the spectacle very amusing. The pig was tied to a tree. Its killer 'showed' the animal's anatomy as he slaughtered it:

14510467236770059

2015122417204330dc8

 

SHAME ON CHINESE EDUCATION!!

SHAME ON CHINESE CIVILISATION!!

SHAME ON “HUMAN” BEJING!!

     

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 15:32

LES COMPLICES ADMINISTRATIFS DANS LE TRAFIC DE CHIENS !!!

COMBAT RUDE MENÉ PAR LES AMIS DE CHINE

English version below (merci à Maxine et Audrey)

275px-Hebei_in_China_(+all_claims_hatched).svg


04/12/2015 vers 10h00:

Un camion de trafic de chiens a été interpellé par des volontaires à la ville de HEJIAN间市, (province de HEBEI河北省):

IMG_3504

IMG_3505

Une fois de plus, la provenance des chiens est inconnue, aucun certificat de quarantaine, de plus, le certificat du contrôle annuel a expiré. Mais les trafiquants ont tenté de redémarrer de force le véhicule et ont failli écraser une dame:

IMG_3511

Le véhicule a été provisoirement saisi par la police criminelle.

Les volontaires ont contacté le service de la quarantaine local, leur demandant d’aller sur place pour effectuer le contrôle, mais ce dernier tardait de se présenter…

photo 4

La bouche de ce chien est attachée fermement par un fil de fer, regardez les larmes dans ses yeux:

 

IMG_3481

04/12/2015 à 23h00 :

Sur place, les trafiquants ont rassemblé une soixantaine de véhicules, une centaine de trafiquants ont essayé de renverser les voitures de volontaires, une volontaire enceinte a été traînée par terre et frappée : le propriétaire du véhicule a tué des chiens sur place, menaçant de tuer tous ceux l’en empêcheraient. Ils essaient par tous les moyens de provoquer des conflits. 

IMG_3507

IMG_3508

Les chiens ont été déchargés de force puis « répartis » par les trafiquants :

IMG_3488

Ne voulant pas partir, les pauvres chiens en pleurs résistaient de toute leur force, en vain : ils ont été traînés de force par les trafiquants :

Une fois les chiens partis, une dizaine de voitures de trafiquants ont encerclé les volontaires pour les empêcher de réagir. On a dit à ces derniers que les trafiquants étaient munis de couteaux…

Le personnel du service de la quarantaine s’est caché on ne sait où…

IMG_3512

TOUS CES ACTES CRIMINELS ONT ÉTÉ COMMIS SOUS LES YEUX DE LA POLICE.

05/12/2015 à 10h00 :

Des membres de « Les Vieilles de Pékin Anti-Maltraitance 北京老太太反虐» et autres volontaires se sont rendus au Bureau de Représentation de Province de HEBEI à Pékin. Ils requièrent des explications sur le manquement très grave au devoir commis par les services locaux:

IMG_3474

Ils ont attendu, dans le froid, toute la journée mais le personnel s’est enfui, refusant de les recevoir.

IMG_3477

Les volontaires comptent y retourner lundi 07/12.

07 décembre 2015 :

Les amis sont retournés au Bureau de Représentation de Province de Hebei à Pékin. Cette fois, ils ont été reçus par une dame se nommant Tian.

IMG_3517

IMG_3518

 

IMG_3535   IMG_3533   IMG_3536

08 décembre 2015 :

Des volontaires de Hebei se sont rendus au Service d’élevage de leur province et y ont déposé un dossier. La personne qui a réceptionné le dossier promet de le transmettre aux dirigeants pour « voir ce que ces derniers en pensent ». Elle a également gardé le numéro de téléphone d’un volontaire.

D’autres volontaires de Shijiazhuang (石家庄, ville se situant dans la même province) sont allés de nouveau au service d’élevage et au gouvernement provincial. 

Pendant plusieurs jours, beaucoup de volontaires ont contacté par téléphone les services d’élevage et d’agriculture de la Province de Hebei pour dénoncer les infractions et la violence commises par les trafiquants.

 

ILS SONT DETERMINES A ALLER JUSQU'AU BOUT...

 

xxxxx

 

THE ACCOMPLICES IN DOG TRAFFICKING!!!
A HARD FIGHT LED BY OUR FRIENDS IN CHINA
images
 
04.12.2015 around 10h00:
A truck of dog traffick was intercepted by volunteers in the town of HEJIAN河间市, in the province of   HEBEI河北省):
IMG_3504
   
Once more, the dogs' provenance is unknown, no veterinarian certificates, moreover, the annual control certificate has expired. But the traffickers tried to restart the vehicle by force, and almost ran down a woman:
IMG_3511
The vehicle was seized temporarily by the crime squad. The volunteers contacted the local quarantine service, asking them to come and carry out a control, but they took a long time in coming...
IMG_3485
 
This dog's mouth is firmly attached by wire, look at the tears in its eyes:
 
IMG_3481
 
 04/12/2015 11.00pm:
On the spot, the traffickers got together about 60 vehicles,about a hundred traffickers tried to turn over the volunteers' cars, a pregnant volunteer was dragged on the floor and hit. The owner of the vehicle killed the dogs on the spot, threatening to kill anyone who tried to stop him. They tried by any means to provoke fights.
 IMG_3507
 
IMG_3509
 
The dogs were unloaded by force, then "shared out" between the traffickers:
IMG_3488
 Not wanting to go, the poor howling dogs resisted as much as they could, but in vain: they were pulled away by force, by the traffickers.
Once the dogs were gone, a dozen or so traffickers' cars surrounded the volunteers to prevent them doing anything. They were told that the traffickers had knives...
The quarantine service's personnel were hiding somewhere...
IMG_3513
 
ALL THESE CRIMINAL ACTS WERE COMMITTED IN FRONT OF THE POLICE...
 
5th December/2015 / 10.00 am:
Members of the "Old Ladies of Beijing anti-ill-treatment 北京老太太反虐团" and other volunteers went to the Hebei Provincial Representation bureau in Beijing. They demand explanations on the very serious lack of duty shown by the local services.
They waited all day in the cold, but the personnel had run off, refusing to see them.
IMG_3478
IMG_3479
 
7th December 2015:
The friends retourned to the Hebei Provincial office of Representation in Beijing. This time, they were seen by a lady named Tian.
IMG_3517
IMG_3534   IMG_3536   IMG_3533
8th December 2015:
The Hebei volunteers went to their provincial breeding department and lodged a complaint. The person who took delivery of the file promises to hand it over to the directors to "see what they think of it". She also took the telephone number of one of the volunteers.
Other volunteers from Shijiazhuang ( a town in the same province ) went again to the breeding department and the provincial government.
 
For several days, many volunteers phoned the breeding and agricultural departments in the Hebei province to denounce the illegal actions and the violence committed by the traffickers.
 

THEY ARE DETERMINED TO GET TO THE BOTTM OF THIS..

 

 

                    

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 12:10

English version below (merci à Maxine)

Dans le jardin de BEIHAI (北海公园) de la ville de Pékin, vivent, heureux, plusieurs dizaines de chats errants, pris en charge avec soin par de vieilles dames et de jeunes volontaires de Pékin. Jour par jour, mois par mois, année par année, ils leur donnent à manger, à boire, les font vacciner, stériliser : 

{L9SK2ZRBL_JX14PH_2LDQ5

81f6173ejw1exytmalhycj218g0oydrx

Comment ces chats --- tout comme d’autres qui survivent dans différents quartiers de Pékin --- passent-ils l’hiver bien rigoureux ?

Ils se mettent sur des plaques d’égout de canalisation qui émettent un peu de chaleur, sur des lampes enterrées, sur les feuilles tombées, là où il y a du Soleil...

Bref, ils font comme ils peuvent…

X)WEFTMQF3$PKDJNA)J24AP

81f6173ejw1exytlyfrtrj218g0oy14y

81f6173ejw1exytqtb2iij218g0oygvx

Les premiers temps, les personnes s’occupant d’eux prenaient des matériaux qu’elles trouvaient sur place --- des boites en papier, en mousse, en plastique, des sacs en plastique, des vieux vêtements, de vieux meubles--- pour leur construire des « nids »:

(MY4EC[7XIAK[G7Z8_UEEUP

(510@T][([A)@GF}_FV(EH9

NIRY`ES}JV4JUSRQ0D~HGN0

Ces abris ont contribué à améliorer le confort de vie de ces chats. Néanmoins, ces constructions de fortune présentent de nombreuses failles: elles prennent l’humidité et l’eau, sont inflammables, très fragile, pas belles et vite rendues insalubres.

Pire, par mesure de sécurité incendie, l’administration du jardin ordonne souvent la démolition de ces abris, ce qui provoquent des conflits …

Depuis l’hiver du 2011 et ce pendant 4 ans consécutifs, « Anges de protection animale » (天使动保-动物关爱中心 : http://www.weibo.com/loveanimalaid ), avec d’autres organisations, ont fait fabriqué et installé environ mille « nids de chats » dans des zones de résidences, des jardins publics, des hôpitaux, des écoles etc. Couvrant ainsi plus de 200 « points » (là où l’on donne de la nourriture et de l’eau) de chats errants.

81f6173ejw1exytfiidjkj20u00i0n2l

81f6173ejw1exytqncq5kj20qe0zk0wh

Ces « nids » sont constitués de trois couches :

- Du bois anti-humidité, anti-usure peint avec du produit anti-inflammatoire.

- Une couche isolante très épaisse.

- A l’intérieur, du contre-plaqué 3 plis.

Un espace a été laissé libre autour de la « porte » pour mettre un rideau.

Un toit un peu plus large évite l’accumulation d’eau.

On peut ouvrir les « nids » pour le nettoyage, l’aération, changement de matelas…

Ces « nids » sont installés 2 cm au-dessus du sol pour limiter les problèmes d’humidité.

2 à 3 chats peuvent rester ensemble dans un même « nids ». Les « loups solitaires » se débrouilleraient eux-mêmes !!

81f6173ejw1exytrc1n2pj20oy18g12l

La couleur verte des « nids », discrète et écologique, s’intègre totalement aux environs.

Les « publicités » affichées sur les « nids » et incitant les habitants de prendre soin des animaux frappent la vue.

Autrefois rejetées, ces constructions sont désormais acceptées voire soutenues, faisant maintenant partie intégrante du paysage.

4I[B_[@~Q[5$((2ANHWS2DJ

12 novembre 2015 :

Installation de « nids » au Jardin de Beihai :

Les « Vieilles de Pékin » (北京老太太反虐团http://www.weibo.com/bjlaotaifannuetuan ) avaient loué un véhicule pour transporter les « nids ». Elles-mêmes se sont déplacées en transports en commun pour ne pas gaspiller de l’argent. Il a fait très froid (3 jours de fortes chutes de neige entre les 6 et 8 novembre), ils(les vieilles dames et les jeunes) tremblaient de froid mais heureux comme des enfants en fête !!

~$Z`8U6YSMI4F`JAH7@QM(O

81f6173ejw1exytmmg7csj20xc18gwk5

81f6173ejw1exytqz1ctij20oy18gn5c

ZTFS8CFM[6APY~R4@UPZ}17

Sans pouvoir attendre, un chat entre dans un « nid » pour y faire une inspection :

photo 1

Les chats dont l’état de santé est satisfaisant, s’amusent, font des allers-retours dans les « nids » installées l’année dernière, ou l’année d’avant.

Certains, affectueux, se promènent, réclamant des câlins, attirant des touristes qui prennent des photos avec eux.

81f6173ejw1exytr7ftu5j218g0oy486

IMG_3315

IMG_3297

La plupart de ces chats portent une marque à une oreille, signe qu’ils sont stérilisés.

Sans aucune aide financière, sans la moindre obligation, ces vieilles dames s’occupent tous les jours de ces chats, y compris les jours fériés et même le jour du réveillon de Nouvel An chinois...

IMG_3310

IMG_3313

Menant une vie frugale, vêtues d’habits tout simples, elles dépensent sans hésiter la plupart de leur pension de retraite pour ces chats en frais de nourriture, vaccination, et stérilisation.

IMG_3311

Elles font preuve de la ponctualité: quelque soient les circonstances, elles ne tardent pas à aller nourrir les chats.

Elles « mobilisent » aussi les membres de leurs familles : maris, enfants ainsi que leurs véhicules pour transporter le matériel ou les chats pour les soins, alors qu’elles-mêmes se déplacent en bus ou métros bondés…

Elles luttent avec force et détermination pour le droit de ces chats, elles font du « lobbying », elles disputent.

Pas plus loin que le 27 octobre 2015, ayant appris qu’une trentaine de « nids » du Jardin de Beihai avaient été démolis et jetés, elles se sont immédiatement rendues sur place pour entamer des discussions avec l’administration concernée. Après maintes négociations, cette dernière a enfin accepté la présence des « nids ».

 

CHERS AMIS DE PEKIN, VOUS ETES DE VERITABLES ANGES GARDIEN DES ANIMAUX !!!

 

D’innombrable amis en Chine ont condamné les crimes commis à Paris et à Saint-Denis le vendredi 13 novembre 2015 et pleurent la mort de DIESEL…

}K[[4RU9PA$99YT7~TUPT~P

_Q`M0KVTC1ZOO{J7~(IRCZY

 

Au lendemain de la mort de DIESEL, CCTV (chaîne télévision chinoise équivalent de TF1) a publié la nouvelle.

En très peu de temps, elle a été rediffusée  par 9637 personnes (sans compter ceux qui ont relayé la rediffusion), commentée par 2458 personnes et "aimée" par 37369 personnes:

}VS1[(8B5)ZW1B~KZ}9]773

 

0019b91eca5717b3d2c35c

images

0019b91eca5717b3d2c360

0019b91eca5717b3d2c35d

37d00cd9ee700ebd_600_9999

e9328fab3cceafb4_600_9999

V0Y{CSEP(]XI5DOEU9X1`WY

 

xxxxx

 

 

IT'S COLD IN BEIJING, BUT HEART-WARMING FOR THE CATS

 

In the BEIHAI (北海公园) garden in Beijing, live several dozens of happy, stray cats, looked after lovingly by elderly ladies and young Beijing volunteers. Day after day, month after month, year after year, they give them food and water, get them vaccinated and neutered:

81f6173ejw1exytmd0v6gj218g0oythe

IMG_3308

How do these cats, as those from other parts of Beijing, get through the hard winter?

They go on the manhole covers which give off a little heat, on underground lamps, on fallen leaves, where there's a little sun......in short, they do what they can....

8)ZX[IU%00O@3QI~0UTF6UL

81f6173ejw1exytm2s7ahj218g0oytfw

At the beginning, the people looking after them used the stuff they found on the spot......cardboard boxes, polystyrene, plastic bags, old clothes, old furniture.....to build them little « nests »:

81f6173ejw1exytm0dlcuj218g0oywo5

M~$ODW2BXG}ISNZZ2PY0[WE

This suited the cats fine. Nevertheless, these structures have many draw backs: They don't stand up to water, are easily damp or inflammable, are not resistant or clean, and unattractive. Even worse, because of the fear of fire, the park administration often insists on their destruction, provoking in this way conflict.....

Since the winter of 2011, and during 4 consecutive years, «Animal Protection Angels» (天使动保-动物关爱中心 : http://www.weibo.com/loveanimalaid ) together with other associations, have had made and installed about 1000 «cat nests » in residential zones, public gardens, hospitals, schools, etc. Covering in this way more than 200 places where stray cats are given food and water:

81f6173ejw1exytj68qvpj218g0oyguz

photo 1

These « nests » have 3 layers:

Wood painted with an anti - inflammatory product, damp-proof and resistant.

A thick layer of insulation.

Inside, 3sheets of plywood.

Enough room is left around the entrance to put a curtain.

The roof of the « nest » is a little wider to prevent water gathering.

They can be opened to clean and air and to change the mattress......

These « nests» are installed at more than 2cm from the ground: no damp.

T1ZTKP_953OETCLA6W25RCT

2 or 3 cats can stay together in the same « nest ». The « lone wolves» will work something out for themselves!!

The colour green, discreet and ecological, fits in completely with the surroundings.

Posters placed on the « nests», encouraging inhabitants to look after the animals, can easily be seen.

Although in the past they were rejected, these structures are now accepted and even welcomed, becoming part of the scenery.

4I[B_[@~Q[5$((2ANHWS2DJ

 

November 12 2015:

Installing the « nests » in the Beihai garden:

The « Old Ladies of Beijing» (北京老太太反虐团 : http://www.weibo.com/bjlaotaifannuetuan) had rented a vehicle to transport the « nests». They, themselves, took public transport so as not to waste money. It's very cold, (3 days of big snow between 6 & 8 November) They were shivering with the cold, but happy as children going to a party!

81f6173ejw1exytkqd6jmj218g0oyajx

81f6173ejw1exytrig4x3j218g0oygv9

81f6173ejw1exytqvj7ecj218g0oy4af

IMG_3297

IMG_3315

Impatiently, a cat goes into the « nest » to inspect:

}OA3)V7GS9W(@0DCC`U(X8U

The cats in good health have fun, going in and out of the « nests », installed last year, or the year before.

Some of the affectionate ones walk around, asking to be stroked, attracting the tourists who take photos with them.

Most of these cats have a mark on their ears, showing they've been neutered.

TGFVCLXDGV@)[[K]Y[$62GK

With no financial help, and without being forced, these elderly ladies look after the cats every day, even on holidays and feast days, even on the Eve of Chinese New Year...

IMG_3314 IMG_3312

Living frugally, and wearing simple clothes, without hesitating, they spend most of their retirement pension on food, vaccination and the neutering of the cats.

IMG_3309

They are punctual: whatever the circumstances, they are never late in going to feed the cats.

They also « rally » their family members, husbands, children and their vehicles, to transport material or cats for treatment; whereas they themselves travel in crowded buses and underground trains.

In order to obtain more rights for these cats, they fight, they « lobby », they argue. Only last October 27th, having learned that 30 odd «nests » in the Beihai Garden had been destroyed and thrown away, they were on the spot immediately to talk with the administration concerned. After a lot of negotiating, the « nests » were again allowed to remain.

 

DEAR FRIENDS OF BEIJING, YOU ARE TRULY THE ANIMALS' GUARDIAN ANGELS!!!

 

Many friends in China deplore the crimes committed in Paris and Saint Denis on Friday 13th November 2015 and mourn the death of Diesel...

}K[[4RU9PA$99YT7~TUPT~P

_Q`M0KVTC1ZOO{J7~(IRCZY

 

The day following the death of DIESEL, the news was broadcast by the Chinese television channel CCTV. In a very short time, it was repeated by 9637 people (not counting those who had broadcast the news), commented on by 2458 people and "liked" by 37369 people:

}VS1[(8B5)ZW1B~KZ}9]773

 

0019b91eca5717b3d2c35c

    images

  0019b91eca5717b3d2c360

0019b91eca5717b3d2c35d

 

37d00cd9ee700ebd_600_9999

      

 e9328fab3cceafb4_600_9999

V0Y{CSEP(]XI5DOEU9X1`WY  

 

 

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 21:46

 

ENQUETE ET REPONSE SUR LA « TRADITION »

DES BŒUFS DONT ON TRANCHE LE COU

English version below

(Merci à Maxine, Béatrice Becker et Albert Ebrahimzadeh)

Chers amis,

l'autorité de la province de GUIZHOU (贵州省) a vraisemblablement entendu l'indignation tant en Chine que dans le reste du monde, suscitée par une « tradition » sanglante et archaïque qui se déroule chez la minorité de Baiku Yaozu (白裤瑶族) consistant à trancher violemment le cou d'un bœuf avec un couperet jusqu'à ce que ce dernier s'écroule :

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/03/une-horreur-au-nom-de-la-tradition.html

Pétition lancée mars 2015:

https://www.change.org/p/info-cits-com-cn-mettre-fin-%C3%A0-cette-pratique-cruelle-end-this-cruel-practice?just_created=true

Compte rendu:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/06/comte-rendu-de-la-petition-mettre-fin-a-cette-pratique-cruelle-end-this-cruel-practice.html

 

photo 1

 

photo 3 (1)

 

Voici quelques extraits d'une réponse venue du Conseil des Affaires Ethniques et Religieuses de Province de GUIZHOU:

« ...nous attachons une grande importance sur cette affaire et le sentiment de l'opinion publique suscité. »

photo 1

« ...Une enquête sur le lieu où il y a une concentration de la population concernée a été immédiatement ordonnée et effectuée. ... »

« Couper le cou d’un Bœuf est un culte légué relayant une autre tradition cannibale...Aujourd'hui, cette pratique n'existe PRATIQUEMENT plus. Pour répondre aux besoins de certains touristes qui cherchent quelque chose pour son étrangeté, quelques commerçants organisent ce genre de spectacle, ils font face alors aux condamnations des Locaux et les autorités locales interdisent le spectacle. »

« ...Un groupe de travail a organisé des réunions avec les anciens de villages et a recueilli les avis de la population qui pense que Couper Le Cou d’un Bœuf est une mauvaise habitude que ne doit pas subsister. ... »

«… Les responsables locaux répondent que cette affaire sera prise en compte comme un avertissement, … qu'il faut renforcer l'éducation auprès des différentes ethnies pour mettre fin à toutes ces coutumes malsaines et faire avancer les bonnes cultures nationales. ... »

 

Nous sommes contents de ces annonces mais nous restons vigilants.

 

AU NOM DE CES BŒUFS INNOCENTS, MERCI A TOUS LES AMIS !!

 

xxxxx


THE ENQUIRY INTO, AND THE ANSWER TO THE "TRADITION"OF CHOPPING THE NECKS OF OXEN

Thank you Béatrice Becker and Albert Ebrahimzadeh

 

Dear Friends,

The authorities of the GUIZHOU (贵州省) province have apparently heard the outrage in China and also in the rest of the world, caused by a bloody and ancient "tradition" which takes place in the Baiku Yaozu minority (白裤瑶族) which consists in violently striking the neck of an ox with a cleaver until the animal drops:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/03/une-horreur-au-nom-de-la-tradition.html

Petition launched March 2015:

https://www.change.org/p/info-cits-com-cn-mettre-fin-%C3%A0-cette-pratique-cruelle-end-this-cruel-practice?just_created=true

Report:

http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/2015/06/comte-rendu-de-la-petition-mettre-fin-a-cette-pratique-cruelle-end-this-cruel-practice.html

 

photo 2

Here are some extracts of an answer coming from the Ethnic and Religious Affairs Counsel of the GUIZHOU Province :

« ...we attach great importance to this affair and to the feelings it arouses in the public opinion »

« …an enquiry has been ordered and carried out onsite where there is a concentration of the population concerned... »

photo 2

« Chopping the Neck of an Ox is a cult which has been handed down to replace another barbaric cannibalistic tradition... Today, this custom has ALMOST disappeared. In order to respond to the needs of certain tourists who are looking for something for its strangeness, some tradespeople organise this sort of performance; they are then faced with the closing of the premises and it is stopped by the local authorities »

« …A work group has organised meetings with the elders of the villages and has noted the population's opinion that Chopping the Neck of an Ox is a bad habit which must not continu to exist. »

« …The local people in charge say that this affair will be considered as a warning.... that it is necessary to reinforce the teaching to different ethnic groups in order to put a stop to all these unwholesome traditions and to further the good national culture… »

photo 3

We are content with this announcement but we remain watchful.

 

IN THE NAME OF THESE INNOCENT OXEN, THANK YOU TO ALL OUR FRIENDS !!

 

 

 

   

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 15:50

English version below (merci à Maxine)

photo 35

 

28/09/2015 :

Ayant reçu un appel d'aide de volontaires, les volontaires de Chengdu, Chongqing, Tangshan, Hebei, Guangdong etc. se sont dépêchés à DALI (大沥) de FOSHAN (佛山) : Le plus grand centre de « distribution » de chiens et de chats volés de Chine.

 

photo 5

 

Tous les jours, au moins 10,000 animaux venant des provinces de HENAN, de HEBEI, de SICHUAN et de JIANGSU sont abattus ici. Plusieurs points d'abattage hébergeant de grande quantité de chats et de chiens « dispersés » autour d'un lac : un élevage de poissons. Beaucoup sont des animaux de races.

IMG_3046

photo 4

photo 2

Nous sommes arrivés. A l’arrivée de nous (les Étrangers), la plupart des points d’abattage ferment leurs portes.

Photo 1

Nos volontaires se sont interposés pour empêcher un ouvrier de déplacer des chats.

Lors de notre quête nocturne auprès d’un repaire, un petit chat blanc est passé devant nous, d'une démarche chancelante, son dos aussi mince que celui d'un couteau. Dans nos bras, on a découvert ses quatre pattes infectées, pleines de pus. De tout son corps émane une odeur infecte.

photo 9

On l’a ramenée dans notre hôtel pour lui donner à manger et à boire, mais trop faible pour avaler quoique ce soit, il est mort dans l'hôtel…

Dans des cages, on découvre des chats morts, de femelles enceintes, la plupart déshydratés, frappés d'insolation, haletant, bouches grande ouvertes : ça fait longtemps qu'ils n'ont pas bu:

photo 11

Par des portes entrouvertes, on a photographié les « responsables » de points d'abattage en train d’attraper à toute vitesse les chats avec des pinces avant de les entasser dans des sac en lin pour les transférer. 10 sacs se remplissent en peu de temps:

photo 13

Ils ont ensuite pris la fuite, laissant 4 sacs, les chats sont tous morts asphyxiés.

Sous la lumière, on voit un chat noir, momifié. Il avait échappé à la tuerie. Epuisé, sans eau, ni nourriture, il est mort en silence:

photo 14

En permanence, les trafiquants nous ont insultés, nous traitant de bandits, de Falungong, disant que la Chine disparaîtrait à cause de nous. Mais nous avons gardé notre sang froid, sans répondre, évitant ainsi tout conflit.

Chaque fois que la tristesse devenait insupportable, nous nous disions qu'il fallait d'abord bosser, pas le temps de pleurer, pas d'énergie à être tristes, on devait sauver le plus de chats possible. Sur place, un policier incitait dans son dialecte, des villageois locaux à détruire nos voitures.

IMG_3054

Plusieurs milliers de chats ont été relâchés par les trafiquants pour ne pas laisser de preuves…

Effrayés, certains chats ont sauté dans l'eau.

D'autres s’approchaient quand on les appelait, puis retournaient dans les cages:

photo 31

photo 32

 

Voulant boire, certains chats sont tombés à l'eau:

photo 18

Le chat blanc, extrêmement faible que l'on voit dans un carton était en train de mourir. Il nous regardait quand même, miaulant faiblement vers nous, sans doute pour demander de l'aide:

photo 19

Sur place, il y a beaucoup de chats dans le même état:

photo 16

photo 17

Sans aucune communication avec les volontaires, le service local de la quarantaine a pris la décision concernant ces mille chats:

« TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理 »

Interdit d’entrer, interdit de photographier. Les lieux du « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理 » ont été masqués par de grosses toiles. Mais les cris d’épouvante des chats s’écharpent sans cesse:

photo 20

Des volontaires ont tenté de franchir la ligne de sûreté pour y entrer, en vain…Alors que plus tôt, des trafiquants eux pouvaient entrer.

photo 28

Ne supportant plus cela, une volontaire désespérée s’est jetée à l’eau. Elle a été sauvée plus tard par d’autres volontaires :

photo 21 A

photo 21 C

Quand on a enfin pu entrer, voici ce que l’on a vu de ce « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理 » :

IMG_3023

IMG_3022

Malgré les traces de nettoyage, on a découvert plein de sang frais sur le sol :

photo 22  photo 25

Des bâtons brisés :

photo 26 IMG_3030

IMG_3032

photo 24

Voilà le « TRAITEMENT INOFFENSIF 无公害处理 » :

plus d’un millier de chats ont été massacrés !!

Nous sommes allés au Bureau de Visite de Masse pour avoir une explication :

photo 34

Le soir même, 50 à 60 chiens ont été massacrés par les trafiquants, « soucieux » de détruire les pièces à conviction :

Des trafiquants nous ont insultés et menacés avec des couteaux :

Plusieurs voitures de volontaires ont été saccagées :

photo 1 (1)

Deux personnes qui dénonçaient des actes illégaux ont été blessées par les trafiquants et les policiers:

 

 IMG_3043 IMG_3042

Une centaines de policiers ont encerclés les volontaires:

IMG_3035

IMG_3060

IMG_3057

Tous les volontaires ont été emmenés au commissariat, parmi eux, deux sont maintenus en détention:

IMG_3055

 

10/10/2015 :

Les militants sont libérés aujourd’hui. Mais 

( Merci au Centre de secours d'animaux de XUZHOU )

 

 

24 /12/ 2015 :

Des « Vieilles de Pékin Anti-Maltraitance » se sont rendues avec d’autres amis au Ministère de l’Agriculture chinois pour dénoncer une très grave défaillance des services locaux sur cette affaire :

photo 2

Elles ont remis des preuves au ministère et ont exigé une enquête afin de punir les personnes contrevenantes. Le service vétérinaire du ministère a accepté le dossier. Le ministère a ensuite contacté le service des affaires agricoles de Guangdong, lui demandant de mener une enquête.

A(OTHHZW6R4EB3XV~)0Z)$F

A la sortie du ministère, les « Vieilles de Pékin » ont formé avec leurs mains un cœur en hommage aux chats sauvagement massacrés…

photo 3

 

MERCI AUX AMIS DE CHINE POUR CES CHATS !!!

x x x x x

 

WHAT HAPPENED IN FOSHAN (佛山).GUANGDONG (广东省)?

WHAT IS « INOFFENSIVE TREATMENT 无公害处理 » ?

 

28.09.2015:

Having received a call for help from the volunteers, the volunteers of Chengdu, Chongqing, Tangshan, Hebei, Guangdong etc. hurried to DALI (大沥). FOSHAN (佛山) : the biggest disposal centre of stolen cats and dogs in China.

photo 7

Every day at least 10.000 animals coming from the HENAN, HEBEI, SICHUAN and JIANGSU provinces are slaughtered here.Several slaughtering points of big numbers of cats and dogs are « scattered » around a lake : a fish breeding farm. Among these animals, many are pedigrees.

IMG_3046

photo 3

We arrived near the slaughtering places. At our arrival, (strangers) most of the slaughterhouses closed their doors.

A worker was moving the cats and our volunteers were interposed to stop him.

photo 12

During our nocturnal search in a hideout, a little white cat ran in front of us, very unsteady, and thin as a rake. When we picked him up we discovered his 4 paws were infected, full of pus, and his little body was giving off a terrible smell.

We took him back to the hotel, and tried to give him food and water, but being too weak to swallow anything, he died at the hotel:

photo 10

In the cages we found dead cats, pregnant cats, most of them dehydrated, suffering from heatstroke. They pant, mouths open : They haven't drunk for a long time:

photo 8

Through the doors ajar, we took photos of the people "in charge" of the slaughtering, quickly grab hold of the cats with tongs before pushing them into linen bags to transport them elsewhere. 10 bags are filled in record time:

photo 13

Then, they ran off leaving 4 bags, the cats were all dead, suffocated.

In the light we see a black cat already mummified. He escaped the killing, but without water or food, he died in silence, completely exhausted:

photo 14

All the time the cat traffickers insulted us, calling us crooks, "Falungong", saying that because of us, China will disappear. And all the time, we kept our self control, without answering, avoiding possible fights.

Each time we were overcome with sadness, we told ourselves that first of all, we must work, we don't have time to cry, or the energy to be sad, we have to save as many cats as possible.

On the spot, a policeman, speaking in the local dialect, was encouraging the villagers to smash our cars.

IMG_3059

Several thousand cats were set free by the traffickers : to avoid leaving any proof.....

In shock, some of the cats leapt into the water.

Others came close when we called, then went back into the cages:

photo 33

Wanting to drink, some cats fell in the water:

photo 18

The white cat we can see in the box was dying : he was very weak. Even so, he looked at us, mewing softly, probably asking for help:

photo 19

On the spot, there are many cats in the same state:

photo 15

 

With no communication with the volunteers, the local quarantine service decided to call this event concerning a thousand cats :

« INOFFENSIVE TREATMENT 无公害处理 »

 

Entrance forbidden, taking photos forbidden, the places of « Innofensive treatment 无公害处理 » were masked by huge sheets. Where the terrified cries of cats "being treated" continued to come from inside:

photo 20

The volunteers tried to cross the safety line in order to go in, but in vain.....Whereas, earlier, the traffickers were able to..

Not being able to stand this, a desparate volunteer threw herself into the water, and was saved later by other volunteers:

photo 21 B

photo 21

photo 21 E

When at last, we were able to enter, this is what we saw of the « INNOFENSIVE TREATMENT 无公害处理 »

IMG_3023

IMG_3025

Despite traces of cleaning, we discovered lots of fresh blood on the ground:

IMG_3029

photo 29

photo 23

Broken sticks :

photo 26 IMG_3031

 

This is the « INNOFENSIVE TREATMENT 无公害处理 » :

more than a thousand cats were massacred !!

IMG_3028

photo 27

We went to the Public Visit and Petition Office to have some explanations:

photo 34

The same evening, 50 to 60 dogs were slaughtered by the traffickers, "anxious" to destroy evidence :

The traffickers insulted us, threatening us with knives :

Several volunteers' cars were wrecked:

IMG_3010

Two people who reported illegal acts were injured by the traffickers and policemen :

 IMG_3043  IMG_3044

A hundred or so policemen surrounded the volunteers:

IMG_3038

IMG_3061

All the volunteers were taken to the police station, two of whom were detained:

IMG_3055

 

10/10/2015:

The militants were freed today.  BUT ...

 

( Thanks to  Animal Rescue Center of XUZHOU )

 

 

24 /12/ 2015:

 

The "Old Ladies of Beijing Anti-Ill treatment", together with friends, went to the Chinese Ministry of Agriculture in order to denounce the very serious default of the local services in this matter.

A(OTHHZW6R4EB3XV~)0Z)$F

They handed over proof to the ministry and demanded an enquiry in order to punish the wrongdoers. The veterinary service of the ministry accepted the case file. The ministry then contacted the service of agricultural affairs, asking that an enquiry be carried out.

photo 2

With their hands, they made the shape of a heart, in tribute to the cats that were so brutally killed:

~TM@S20OQ%S87H920XB_E6K

 

 

                           THANK YOU FOR THESE CATS , FRIENDS IN CHINA! ! ! 

 

           

 

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 11:37

 

TIANJIN (天津): SOLIDARITE HOMMES-ANIMAUX

English version below

Merci à Maxine, Jackie, Davide

 

grande carte de Tianjin

 

12 août 2015 :

Un incendie, suivi de deux gigantesques explosions ont détruit une partie de la ville de TIANJIN (天津), une des quatre municipalités chinoises relevant directement de l’autorité centrale, située à 138 km au sud-est de Pékin.

explosion 1

Beaucoup de pompiers, militaires, policiers ont sauvé des animaux : des chiens, des chats, même des oiseaux et ce malgré leur lourde mission de sauvetage…

Beaucoup de volontaires chinois se sont rendus sur place pour tenter de sauver des animaux et malgré le danger…

Avant de quitter leurs domiciles sinistrés, certains maîtres ont laissé de la nourriture à leurs animaux…

Voici quelques faits racontés par des militants qui se sont rendus sur place :

 

1, Il voulait à tout prix sauver son maître :

Un volontaire chinois, lors d’un repas partagé avec des soldats ayant participé au sauvetage, a vu que le corps d’un d’entre eux portait des cicatrices de  sauvetages précédents. Voici l’histoire racontée par ce soldat: Lors des recherches des survivants ou des morts, deux corps ont été retrouvés, celui d’un homme et celui desséché, d’un chien.

histoire 1 dessin 

histoire 1 dessin

Les pompiers ont vainement tenté d’ouvrir la gueule de l’animal pour le séparer de son maître. Brûlé par le feu, le chien sans poils mord encore fermement le vêtement de son maître, voulant le tirer vers la porte, ses deux pattes antérieures solidement accrochées au sol. Figé dans la mort, l’attitude du chien prouve sa volonté de sauver son maître au péril de sa vie.

On peut imaginer les scènes : les morceaux de verre pulvérisés par le choc de la première explosion ont causé la mort du maître ou l’ont grièvement blessé. Celui de la deuxième a causé la mort du chien.

 

2, Il ne voulait pas être « capturé » :

Le même soldat a raconté une autre histoire : Les pompiers se sont trouvés devant un appartement dont la porte a été soufflée par l’explosion. « Il y a quelqu’un ? »,  a demandé l’un entre eux. Ils entendent un chien aboyer. Voulant le récupérer, les pompiers frappent le sol avec un manche de pioche pour le faire reculer afin de pouvoir entrer. Mais, ne comprenant pas leur intention, le chien montrait toutes ses dents, s’obstinant à empêcher les soldats d’entrer, en vain : les pompiers ont fini par entrer l’un après l’autre.  Ne se sentant sans doute plus capable de protéger sa famille, le chien choisit de se donner la mort en se défenestrant…

 

3, Sauver les par tous les moyens:

Trois chiens errants ont été trouvés par des volontaires à environ 3 km du centre de l’explosion. Au bout de 5 jours,  les volontaires qui les nourrissaient ont mis au point  une ruse espérant les attraper: mettre de la nourriture dans quatre à cinq endroits de plus en plus proche de la volontaire allongée par terre, dans l’espoir qu’ils viennent manger dans sa main.

photo 3

Mais les chiens demeurent très méfiants : le chien blanc sur la photo savait ce qu’il voulait : après son repas pris au plus proche de la volontaire, il s’éloignait lui jetant un coup d’œil, sans doute pour lui dire : « moi, je ne vais pas plus loin, j’ai bien compris votre piège ! ».

histoire 3 4   histoire 3 5

 

La ruse ayant échoué, les volontaires n’ont d’autres choix que d’aller sur place quotidiennement pour les nourrir. 

 

4, Marcher pour les localiser :

La volontaire que l’on voit sur la photo est partie de Taida Erxiao (une école primaire du quartier de BINHAI, TIANJIN, devenue un centre provisoire d’accueil pour les sinistrés). Elle a marché pendant environ 30 heures dans le but de recenser le nombre et les endroits précis concernant les animaux sinistrés devenus errants.

Tout à fait par hasard, elle rencontre une autre volontaire qui partira du même lieu à la recherche des chiens aux abois selon un plan établi ensemble. Elles ont dû gravir une centaine d’étages… La fille sur la photo a guidé une équipe de sauvetage. Trois chiens ont été ainsi sauvés.

histoire 4 30 km

 

5, Le grand-père de « PINGGUO » (pomme) – un maître qui n’abandonne pas :

Il n’a pas pu partir avec son chien malheureusement, mais il  ne l’abandonne pas pour autant : son quartier étant dans la zone interdite d’accès, il a contacté sans cesse les volontaires, les suppliant de sortir son chien. Les volontaires et le « grand père » ont déployé tous les moyens pour y parvenir, sans succès en raison des consignes de sécurité. Le jour suivant, les habitants du quartier ont été autorisés à retourner chez eux pour récupérer leurs affaires. La première « affaire » récupérée par le vieil homme était « Pingguo » !! Par téléphone, cet adorable « Grand père » qui s’appelle An a annoncé cette nouvelle aux volontaires avec émotion, son « Pingguo » était VIVANT !! Etant donné que Pingguo ne pouvait pas monter dans un autocar, ce sont les volontaires qui l’ont emmené en lieu sûr. Respectable « grand père de Pingguo » !!

photo

 

6, « Dérober un mouton en passant » :

Le même jour, à midi, sur la route qui menait à la maison du grand père, des pompiers, ayant vu que l’on était en train de négocier l’entrée dans la zone, nous ont indiqué un endroit où se trouvait un chien enfermé dans une cage. Une fois arrivés sur place, les volontaires ont effectivement constaté qu’un chien effrayé était enfermé dans une cage fixée au sol.  Fort heureusement, la cage n’était pas verrouillée : seul un cadenas était simplement accroché. Le chien, très docile, est rentré de suite dans une autre cage. Les pompiers nous ont raccompagnés avec l’animal en lieu sûr.

Quand enfin, le chien est arrivé à Taidaerxiao (voir l’histoire ci-dessus), les gens étaient tous contents: cela prouve qu’il y a encore des êtres vivants --- humains ou animaux --- dans cette zone sinistrée !! Grâce aux pompiers et aussi au grand père de « Pomme » en quelque sorte, un chien de plus a été sauvé.

 

7, « Est-ce qu’on les sauve ? » « Bien sûr ! Ce sont deux vies ! »

Par petits groupes, des secouristes cherchaient, porte à porte, des survivants dans un bâtiment, criant sans arrêt : « Il y a quelqu’un ? ». Comme réponse, ils entendaient sans cesse des voix faibles et surtout un peu étranges,    venant d’entre les 17ième et 30ième étages: « Il y a quelqu’un ». Sans doute quelqu’un d’épuisé, pensaient-ils. En raison de l’explosion, la plupart des fenêtres du bâtiment ont été pulvérisées et on avait du mal à les localiser. Pendant trois heures, ils montèrent et descendirent les escaliers, allant d’un étage à l’autre. Finalement, ils se sont trouvés devant la porte d’où venait le bruit. La porte est intacte mais verrouillée. Après avoir évoqué plusieurs méthodes, il est décidé d’aménager une ouverture  par laquelle un policier mince va entrer. En fait de survivants, il découvre un chien et un mainate! Et c’est ce dernier qui imitait les paroles des policiers ! !

« Est-ce qu’on les sauve ? » a demandé le policier à son chef. « Bien sûr ! Ce sont quand même deux vies !! »

Le sauveteur s’apprêtait à prendre le chien quand le chef lui dit : « l’oiseau d’abord ! » Pourquoi ? Parce qu’il s’est soudain rappelé d’une histoire : un mainate reste à côté d’un dogue tibétain fermé dans une cage, chaque fois que l’on essaie de se rapprocher du chien, l’oiseau crie : Mords-le ! Mords-le !...

L’oiseau d’abord, suivi du chien, les deux animaux se trouvant dans l’appartement ont été sauvés !!

 

8, Le sang-froid et les connaissances de secours :

Le propriétaire d’un chien a contacté les sauveteurs par téléphone, leur demandant de porter secours à son chien et leur a raconté l’histoire

suivante :

Après la première explosion, le maître d'une famille a voulu fuir avec son chien, mais effrayé par le bruit de l'explosion, celui-ci s’est caché sous un lit et a refusé d'en sortir malgré les nombreux appels de son maître.

Lorsque le maître a enfin pris son chien dans les bras pour partir, un objet lourd lui est tombé dessus, le blessant grièvement. La maîtresse n’a pas pour autant laissé tomber l’animal, bien au contraire.  Elle a trouvé une autre solution pour mettre le chien à l’abri avec de la nourriture et de l’eau. 

Ne lui ayant laissé de la nourriture et de l'eau que pour un jour et n’ayant pas pu imaginer que l’évacuation pouvait durer plusieurs jours, la maîtresse à commencer à s’attrister et à s'inquiéter sur le sort de son chien… Heureusement, ce chien a été sauvé aussi.

C’est le sang-froid et les connaissances de la maîtresse qui ont rendu possible la survie du chien.

 

Durant le sauvetage, nous avons fait la connaissance de beaucoup de nouveaux amis et avons été les témoins de nombreuses histoires touchantes entre l'Homme et animal pendant les moments critiques. Nous aurions aimé tout écrire,... Que ces quelques histoires puissent être gardées comme souvenir.

les volontaires 2

Une vie animale est aussi une vie !

Connus ou non, des équipes de volontaires et des volontaires individuels groupés par deux, trois, ont participé en silence les sauvetages d'animaux. Nous réunissons toutes les forces pour poursuivre le secours d'animaux, victimes de cette catastrophe.

CAPP (中国动保力量 )

Équipe de Sauvetage d'animaux errants de Tianjin (天津流浪动物救助团队)

Plate-forme de Sauvetage d'animaux errants à Nouvelle Zone Binhai. Tianjin (天津滨海新区流浪动物救助平台)

Commune YISHAN. Tianjin (天津易善公社)

les volontaires 1

« Bio-Chimie » sauvé par des soldats :

Voici un chiot sauvé le 16 août 2015 par des soldats affectés au corps de défense contre les armes chimiques de Pékin :

biochimie 1

Ces hommes de cœur l’ont nommé avec affection Bio-Chimie.

« Bio-Chimie » est très « collant », toujours dans les pieds des soldats.

biochimie 4

 

M-E-R-C-I !!!

xxxxx

 

TIANJIN (天津):SOLIDARITY MEN - ANIMALS

  

 

grande carte de Tianjin

 

 

12th August 2015:

A fire, followed by two gigantic explosions destroyed part of the town of TIANJIN (天津), one of the four Chinese municipalities coming directly under the central authority, situated at 138 km in the south-east of Beijing.

explosion 2

Many firemen, soldiers and policemen saved animals : dogs, cats, even birds, and this, in spite of their very hectic rescue mission....

Many Chinese volunteers were on the spot to try and save the animals, and this, despite the danger.....

Before leaving their damaged homes, some masters left food for their animals....

 

Here are some of the stories told by militants who were on the spot:

 

1, He wanted, above all, to save his master:

During a meal with soldiers having taken part in the rescue, a Chinese volunteer saw that one of them had scars of earlier rescues.   This is the story told by that soldier:

During the search for survivors or dead, 2 bodies were found; that of a man and  a dried up one of a dog.

histoire 1 dessin

The firemen tried in vain to open the animal's mouth in order to separate it from its master. Burnt by the fire, the hairless dog was still gripping  its master's clothes by its teeth, wanting to pull him towards the door. Its   both fore legs firmly clutching the floor.

Rigid in death, the dog's attitude proves how much it wanted to save its master, at the risk of its own life. 

One can imagine the scenes: broken glass sprayed by the shock of the first explosion caused the death of the master or seriously wounded him. That of the second caused the death of the dog.

 

2, He didn't want to be "caught" :

The same soldier recounted another story:

The firemen firemen found themselves in front of an apartment of which the door blown off in the explosion. "Anyone there?" asked one of them. They heard a dog bark. Wanting to pick it up,  the firemen pound the ground with the handle of a pick axe to make it go back, in order to enter.  But, not understanding what they intended doing,  the dog bared its teeth, stubbornly preventing the soldiers to enter, in vain : the firemen have finally gone into the apprtment one after another. Probably no more feeling able to protect its family, the dog chose to jump out of the window !

 

3, Rescue them by any means:

Three stray dongs were found by the volunteers at 3 km from the centre of the explosion, After 5 days, the volunteers who were feeding them put together a plan hoping to catch them :   to put food in four or five places, with the idea of making them approach the volunteer lying on the ground,and  hope they come to eat out of her hand.

photo 3

But the dogs remain suspicious, the white dog in the picture  knew what he wanted:  after the meal taken closest to the volunteer, it walked off, looking at her, probably to say :" I'm not going any further, I know what you're after".  

<histoire 3 4   histoire 3 5

 

4, Walking in order to find them :

The volunteer we see in the photo left Taida Erxiao (a primary school in the  BINHAI, TIANJIN neighbourhood ,temporarily transformed into a reception centre for those who have suffered damage) She walked during almost 30 hours making an inventory of the numbers and the precise places of suffering animals which have strayed.

Completely by chance she meets another volunteer who will start from the same place, and with a common plan  to look for dogs who have strayed.They had to climb about a hundred floors...

The girl in the photo guided one of the rescue teams. Three dogs were thus saved.

histoire 4 30 km

 

5, "PINGGUO" ("apple's") grandfather - a master who doesn't give up :
Unfortunately he wasn't able to leave with his dog, but for all that, he didn't abandon it : his neighbourhood being in the forbidden zone, he  contacted the volunteers repeatedly, begging them to get his dog out.
 The volunteers and the "grandfather" used all the methods to achieve this, but without success because of the   safety instructions.
 The next day, the inhabitants were allowed to return to their homes to pick up their belongings. The first "belonging" the old man took, was his dog Pingguo !
 This charming "grand father", named An, very moved, called the volunteers to let them know: his Pingguo was alive ! Since Pingguo couldn’t get on a car, the volunteers took Pingguo to a safe place. Respectable « Apple’s grandfather » !!

photo

 

6, « Lead away the sheep by the way » :

The same day, at midday, on the road leading to the grand father's house, the firemen  having seen us negociating to enter the zone, told us of a place where there was a dog, shut in a cage.  

Once there,  the volunteers did in fact find a frightened dog in a cage which was fixed to the ground. Fortunately the cage wasn't locked : the padlock was simply attached to it. The dog, very docile, immediately went into another cage. The firemen accompanied us and the dog back to a safe place.

When at last the dog arrived in Taidaerxiao(see story above) the people were happy : that proved that there were living beings---human or animal---in that damaged zone.  

Thanks to the firemen and also  to"Pomme's" grand father, in a way,  one more dog was saved.

 

7, « Do we save them? » « Of course! That's two lives ! »
In small groups, rescuers were looking for, from door to door, survivors in a building,  shouting repeatedly, " Anyone here?" They heard all the time rather strange,weak voices answering coming from between the 17th and 30th floors "Anyone there?"
 Probably someone exhausted, they thought. Because of the explosion, most of the windows of the building had been pulverised and it was difficult to find them. For 3 hours they went up and down the stairs, going from one floor to another. In the end, they found themselves in front of a door where the voices were coming from.The door was intact but locked.  After having mentioned several methods, they decided to make a hole through which a slim policeman could get in. By way of survivors, he discovered a dog and a minah bird ! It was this, imitating the policemens' words ! "Do we save them?"  the policeman asked his superior. " Of course ! That's two lives anyway !

The rescuer was going to take the dog when the leader said : "First of all, the bird"  "Why?" Because he had suddenly remembered a story, where a minah bird  was next to a caged Tibetan mastiff ; each time someone tried to get closer to the dog, the bird shouted " Bite him, bite him !"...

First the bird, then the dog, the two animals found in the appartment were saved !

 

8, The calm and the rescue knowledge :

A dog owner contacted the rescue team by telephone, asking them to bring help to his dog and told them the following story :

After the first explosion, the head of a family wanted to escape with his dog, but the animal was so frightened by the noise of the explosion,it hid under the bed and refused to come out, in spite of its master calling to it.

When the man finally picked up his dog to leave, a heavy object fell, seriously injuring him. For all that, the wife didn't abandon the dog, on the contrary. She found another solution to leave the dog in a safe place, with food and water.

Having left only enough food and water for one day, ignoring that the evacuation could last several days, the wife began to be sad and to worry about the dog. Fortunatelly, the dog was saved too.

It was the self control and the rescue knowledge of the wife which led to the dog's survival.

 

During the rescue, we got to make a lot of new friends and were witnesses to many touching stories between Humans and Animals in critical moments. We would have liked to write them all.......Keep these few stories as souvenirs.

volontaires 3

The life of an animal is also a life !

Known or not, teams of volunteers and individual volunteers in groups of twos and threes, took part in silence in the rescuing of animals. We will continue with all our might rescuing animals , victims of this catastrophe, 

 

CAPP (中国动保力量 )

Stray Animal Rescue Team of Tianjin (天津流浪动物救助团队)

Stray Animal Rescue Centre, New Zone Binhai, Tianjin ( 天津滨海新区流浪动物救助平台)

YISHAN Commune. Tianjin (天津易善公社)

les volontaires 1

 

 

 "Bio Chemistry" saved by the soldiers

This is a dog rescued on the 16th August 2015 by soldiers of the Beijing defence corps for chemical weapons:

biochimie 3

These warm-hearted men affectionately called it "Bio Chemistry "

Bio-Chemistry" is very clingy, always under the soldiers' feet.


 

   biochimie 2 

 

THANK YOU  !!!

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 21:31

 

LES CHIENS DE TIANJIN 天津

TRAFIQUANTS → REFUGE → ADMINISTRATIONS LOCALES ?

English version below (merci à Maxine)

 

 

07 juillet 2015 :

Un camion roulant sur l’autoroute de TIANJIN (L’une des quatre municipalités chinoises relevant directement de l’autorité centrale) a provoqué un accident, en heurtant d’autres véhicules. On a découvert qu’il était rempli de chiens entassés dans de petites cages !!!

le camion 1

Très rapidement, des militants locaux, d’autres de Pékin ou d’ailleurs se sont rendus sur place.

militants sur place 5jpg mur de policiers 1

Parmi ces chiens se trouvaient des bergers allemands, des dogues du Tibet, des Huskies, des golden retrievers. Certains portant des colliers…

les chiens 3 les chiens 2  Pe

 

les colliers

Pendant ce temps, de nombreux amis ont décroché leurs téléphones. Les « Vieilles de Pékin » (http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-vous-n-etes-pas-vieilles-car-vous-etes-dans-l-action-125334114.html ) se sont rendues au Bureau représentant la ville de Tianjin à Pékin.

Vieilles de Pékin 2 Vieilles de Pékin 1 Vieilles de Pékin 5

Me. CAI Chunhong (http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-qui-a-tue-mars-109585359.html ) s’est rendue sur les lieux de l’accident.

Tous ont demandé aux services concernés d’appliquer TOUT SIMPLEMENT la loi et les règles corrélatives. Les directives sont données mais sur place, on refuse de les appliquer…

Les chiens attendent dans leurs cages…

militnats sur place 1

 

08 juillet 2015 :

  Une dame et son enfant retrouvent leur golden retriever, mais ils n’ont pas de droit de le récupérer :

https://www.youtube.com/watch?v=1c0HJuWA5ho&feature=youtu.be

La dame et son enfant 1

 

Les représentants du service de la quarantaine et la police locale rejettent le lieu de dépôt des cages proposé par les militants, emmenant de force le camion vers un endroit choisi par les trafiquants, à plusieurs dizaines de km de là et à seulement 3km7 d’un abattoir clandestin.

dongjian Wang suozhang 2

Durant tout le trajet, le camion a été escorté par environ 30 voitures de police, l’isolant ainsi des voitures des militants:

camion escorté par la police 2

A l’arrivé de tous, l’employé du service de la quarantaine refuse de descendre de sa voiture. Quand les militants l’invitent à présenter sa carte de travail, celui-ci montre son dégoût en gesticulant puis ôte son brassard sans mot dire.

Devant les questions posées par l’avocate, le directeur du service de la quarantaine ne répond pas franchement, se contentant de propos évasifs.

A la suite de durs échanges entre les différentes parties, il est décidé de ramener le camion au point de départ, mais les trafiquants commencent à manifester leur refus par de grandes scènes théâtrales. Le N°1 de la police locale ordonne alors le maintien de ce lieu choisi par les trafiquants et menace d’arrêter les militants contrevenants.

militnats sur place 1

Est-il apeuré à l’idée qu’une fois arrêtés, les trafiquants ne fassent des révélations compromettantes ?!!

Les militants lui demandent le document officiel justifiant l’ordre donné. « Les bureaux sont fermés », leur répond-on. …

 

Le n° 1 de la police locale avait promis aux militants qu’au nouvel endroit, ces derniers pourraient surveiller l’application de la loi mais une fois arrivés sur place, les militants se sont trouvés empêchés d’entrer par un mur de policiers dressé devant eux. Quant aux trafiquants, ils avaient libre accès !!

 

  Voici les vidéo qui montrent les militants violentés :

https://youtu.be/KXE-NzdJTzU

https://youtu.be/wYOxqBLsT7o

https://youtu.be/4WVUz81_u9E

Le responsable du Bureau représentant la ville de Tianjin à Pékin s’oppose sans ambiguïté à ce que les chiens soient déposés à l’endroit choisi par les trafiquants, mais le responsable du service local de la quarantaine n’a jamais répondu à ses appels. Et finalement, il a tout simplement éteint son portable.

Les représentants des militants ont tenté à plusieurs reprises d’établir une discussion avec le directeur du service de la quarantaine. Toutes leurs tentatives ont été vaines, le chef de la police locale prétendant que les militants n’avaient pas les compétences légales pour veiller à l’application de loi/des règles.

dongjian Wang suozhang

Des militants de Hong Kong se sont également rendus sur place et ont communiqué avec le directeur du service de la quarantaine. Ce dernier leur a demandé de contacté le service destiné à traiter les affaires concernant les Etrangers : ignorait t-il que la rétrocession de Hong Kong à la Chine a eu lieu en 1997 ?!!

Voici la nouvelle « installation » : une structure métallique, pas d’air, pas d’eau, pas d’isolation, il y règne une forte chaleur.

lieu de déchargement 1

 

Le directeur du service de la quarantaine reste coi devant les demandes d’explication des militants. Quand on lui demande quels intérêts il défend, il s’échappe soi-disant pour faire pipi puis s’enferme dans sa voiture.

 

Et les chiens attendent toujours dans leurs cages…

09 juillet 2015 :

Voici comment les chiens sont « déposés » par le personnel du service de la quarantaine :

Ils les frappent à l’aide de gros gourdins, ils frappent également les militants qui tentent d’empêcher cette cruauté. Finalement tous les militants ont été évacués de force.

Quelques militants ont toute même réussi à voir ce qui se passe :

D’une hauteur de 5 mètres, le personnel frappe violemment les chiens pour les forcer à sauter. Parfois, ils les jettent à terre. Tous ces chiens qui n’ont rien mangé et rien bu depuis 3 jours n’ont plus de force. La plupart tombe lourdement, causant de multiples fractures. Certains sont morts, d’autres tombent sur eux.

De cette « installation » ne parvient que cris et gémissements…

  Vidéo montrant le " déchargement ":

https://youtu.be/H4i5pxWsEi8

 

INTERROGEONS-NOUS :

TRAFIQUANTS → REFUGE → ADMINISTRATIONS LOCALES ???

 

XXXXX

 

DOGS OF TIANJIN 天津

TRAFFICKERS SHELTER  LOCAL ADMINISTRATION?

 

July 7th 2015 :

A truck travelling along the TIANJIN motorway ( One of the four municipalities directly under the Central Authority )was the cause of an accident, having hit other vehicles and it was discovered full of dogs squeezed into small cages !!

police sur place

Very quickly, the local militants, those from Beijing and elsewhere, went there. Among these dogs, there were alsatians, Tibetan mastiffs, Huskies, golden retrievers. Some were wearing collars...

militants sur place 3 militants sur place 4jpg les chiens 4 les chiens 2

les colliers

→ A video showing a lady and her child found their golden retriever, but they're not allowed to take it:

https://www.youtube.com/watch?v=1c0HJuWA5ho&feature=youtu.be

La dame et son enfant 2

After a long wait (the staff of the local quarantine service and the police were slow to arrive....) harsh negociations started between the militants' representatives and the local services involved.

In the meantime, numerous friends called the services involved.

The "Old Ladies of Beijing"  (http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-vous-n-etes-pas-vieilles-car-vous-etes-dans-l-action-125334114.html  )went to the Bureau which represents the town of Tianjin in Beijing.

Vieilles de Pékin 2 Vieilles de Pékin 3 Vieilles de Pékin 4

The lawyer Ms. CAI Chunhong (http://urgence-animaux-de-chine.over-blog.com/article-qui-a-tue-mars-109585359.html) went to the place of the accident.

All asked one thing:  SIMPLY ENFORCE THE LAW and the correlative rules. Orders are given , but on the spot, they refuse to carry them out...

The dogs wait in the cages...

 

8th July 2015 :

The quarantine service representatives and the local police refuse the place for unloading suggested by the militants, obliging them to go to a place chosen by the traffickers, at several dozens of kilometers away and at only 3.7 km from a clandestine slaughterhouse...

camion escorté par la police 3

During the trip, the truck was escorted by around 30 police cars, isolating it in this way from the militants' vehicles...

militnats sur place 1

Once everyone had arrived, the quarantine service employee refused to get out of his car. When the militants asked him for his work permit, he waved his ( arms? mot manque en fr. ! )) disgustedly and took off his arm band without speaking.

At the lawyer's questions, the quarantine service director wouldn't answer frankly, being satisfied with vague remarks.

dongjian Wang suozhang

After very difficult exchanges between the different parties, it was decided o take the truck back to its starting point, but the traffickers show their refusal by making a big scene.  The head of the local police ordered then to maintain the place chosen by the traffickers and and threaten to arrest the offending militants. 

Is he worried that, once arrested, the traffickers would reveal something compromising ?  !!

Le bénéficiaire de la chaîne

The militants asked him for the official document which would justify his command, they were told that the offices were already closed. 

The head of the local police had promised the militants, that at the new place, they could check that the law was enforced by the quarantine service, but once arrived, the militants were forbidden to enter : The police blocked the way. As to the traffickers had free access ! !

mur de policiers 2

 The videos showing the activists assaulted:

https://youtu.be/KXE-NzdJTzU

https://youtu.be/wYOxqBLsT7o

https://youtu.be/4WVUz81_u9E

 

09 July 2015:

This is how the dogs are "unloaded" by the staff of the quarantine service :

They   beat them with large sticks, they hit the militants who try to prevent their cruel gestures. Finally, all the militants were thrown out.

A few militants however,managed to see what was happening.

From the height of 5 meters, the staff hit the dogs to force them to jump. Sometimes, they throw them from the truck. All these dogs, who haven't eaten or drunk for 3 days, have no strength. Most of them fall heavily, causing lots of broken bones; some of them are dead. The others fall on top of them. This "facility" is full of cries and whimpers. 

→ A video shouwing how the dongs are "unloaded":

https://youtu.be/H4i5pxWsEi8

 

WE WOULD LIKE TO ASK THIS QUESTION :

 

TRAFFICKERS →SHELTER → LOCAL ADMINISTRATION???

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE