Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 15:30

DERNIÈRES VOLONTÉS ÉCRITES PAR UN COCHON AUX CONSOMMATEURS CHINOIS
(English version below. Grand merci à Maxine)

 

Je suis un cochon, un cochon qui va bientôt être massacré donc quitter ce monde. J’aurais pu ne pas écrire cette lettre, mais poussé par ma conscience et après maintes hésitations, j’ai enfin décidé de vous l’écrire : au moins, je ne serais pas passé dans ce monde pour rien.
 

Ayant passé en revue ma courte existence, je ne regrette pas d’être un cochon : nous les cochons, nous occupons une place non négligeable dans l’histoire du développement humain bien que la vie de ce dernier soit la plus « précieuse ».

Je ne regrette pas d’être un cochon, mais je regrette d’être un cochon dans la Chine d’aujourd’hui. Si jamais une existence ultérieure existe, je ne veux en aucun cas être un cochon en Chine, parce que je serais vraiment indigne de vous, les consommateurs chinois !

 

Aujourd’hui, la viande de porc n’a plus rien de délicieux, c’est tout simplement du poison qui nuit à votre santé et à votre vie ! Si vous n’y croyez pas, écoutez tranquillement ce que je vous raconte, mais écoutez attentivement !
Pourquoi vous dis-je que la viande de porc en Chine d’aujourd’hui est un poison ? Parce que la grande majorité d’entre nous grandissent et sont engraissés en mangeant de la pâture avec additifs.

 

Pourquoi écourter notre période de croissance et augmenter notre poids afin de gagner plus d’argent, on peut dire que nos « maîtres » se sont bien creusés la tête à propos de la pâture.
 

Il y a bien longtemps, nos ancêtres étaient nourris de pâture naturelle, il fallait 12 mois pour que leur poids atteignît 200 livres (100 kg). Aujourd’hui, tout est différent : nos « maîtres » nous nourrissent avec de la pâture avec additifs, pour atteindre de 100 à 150 kg en seulement 5 à 6 mois.

Quand nous sommes petits, nous mangeons en deux repas 2 à 3 livres de pâture par jour. La composition : 100 livres de pâture + plusieurs dizaine de livres d’additifs. Dès que nous pesons 10 livres et jusqu’à 50, nous grossissons de plus d’une livre par jour. Pendant cette période, nous avons encore l’envie et la force de courir un peu.
Une fois les 50 livres atteintes, nous prenons de 2 à 3 livres par jour et nous commençons à boire énormément d’eau. Alors, nous dormons pratiquement 24 heures sur 24 heures. Nous ne sommes réveillés par des coups que pour manger.

 

Quand on atteint les 100 livres, outre les additifs, (nos « maîtres ») ajoutent dans la pâture des engrais chimiques appelés urée (en principe utilités pour enrichir la terre) pour « embellir » notre poil afin de nous vendre au meilleur prix. Nous grossissons à vue d’œil : il faut nous vendre quand on pèse de 200 à 300 livres, au-delà de cette limite, nous serons trop lourds pour nous lever…
 

Maintenant, regardons ces additifs :
- hormone (bon marché),
- arsenic (hautement toxique),
- phénobarbital,
- cuivre,
La nocivité de tous ces produits envers l’Homme est énorme : elle anticipe les menstruations chez les jeunes filles, elle provoque des maladies chez les personnes âgées, elle rend l’esprit obtus, elle favorise les cancers etc.

 

SI LA VIANDE DE PORC D’AUJOURD’HUI N’EST PAS DU POISON, QU’EST-CE QUE C’EST ?
Ne pensez pas naïvement que nos « maîtres » ignorent tout cela, ils sont PARFAITEMENT au courant. C’est pour cela qu’eux-mêmes, ainsi que les fabricants et les vendeurs de cette pâture ne mangent pratiquement jamais notre chair. Souvent, ils élèvent quelques « chanceux » d’entre nous, qui grandissent en mangeant de la pâture sans additifs. Ils mangent, avec les membres de leurs familles, cette chair saine.

 

Alors, pourquoi nos « maîtres » utilisent toutes ces méthodes sachant que la pâture avec additifs nous rend toxiques ? C’est très simple : POUR LE PROFIT. Nourris de cette manière, nous leur coûtons 1,3yuan (soit environ 0,169€) par livre, le prix de vente est de 4yuan (soit environ 0,52€). Au bout de 5 mois, le bénéfice (pour nos « maîtres ») est de plusieurs centaines de yuan. Par la méthode traditionnelle, c’est sûr et certain qu’ils perdraient de l’argent.
 

De plus, il y a une chose que je voudrais vous dire, à vous tous : c’est dans notre foie, dans notre sang et dans nos poumons que se concentre le plus de toxine. Surtout, ne les mangez pas.
 

En réalité, tous les poulets, canards, poissons, bœufs et moutons sont nourris par ce genre de cette pâture avec additifs appelée « pâture associée ». Voilà où s’abrite le secret du pays, la Chine, devenu rapidement le premier producteur mondial de viande !
 

Aujourd’hui, les gens sont devenus mauvais, ils ne pensent qu’à l’argent. Je suis un simple et gentil cochon, bon à rien. Je ne veux pas vous faire de mal.  Je ne peux rien faire pour changer tout cela.
La seule chose que je puisse faire c’est de vous révéler cette réalité avant de quitter ce monde.
Adieu. Prenez soin de vous.

 

xxx


A PIG'S LAST TESTAMENT WRITTEN TO CHINESE CONSUMERS

 

I am a pig, a pig who will soon be killed, and therefore leave this world. I could have not written this letter, but driven by my conscience and after much hesitation, I have at last decided to tell you; at least I won't have passed through this world for nothing.

Having reviewed my short life, I don't regret being a pig: We pigs take up a sizeable place in the history of human development, even though the human's life is the more «precious».

It's only that, not regretting being a pig, I do regret being a pig in the China of today. If there is another life, I definitely do not want to be a pig in China, because I would not be worthy of you, Chinese consumers!

Today, pork meat is no longer delicious, it is simply a poison which is dangerous for your health and life threatening! If you don't believe it, listen to what I have to tell you quietly, but listen carefully!

Why am I telling you that pork meat in China today is a poison? Because the big majority of us are brought up on and fattened by food additives.

In order to shorten our growth development period, increase our weight and so earn more money, we can say that our «masters» racked their brains about our food.

A long time ago, our ancestors were fed natural food, 12 months were necessary for our weight to reach 200lbs (100kg). Today it's very different: our «masters» feed us with food additives and to reach 100 to 150kg, only 5 to 6 months are necessary.
 
When we're small, we eat 2 to 3 lbs of food per day, in 2 meals. Made up of: 100lbs of food + several dozen lbs of additives. As soon as we weigh 10 pounds and up to 50, we're gaining more than a lb a day. At this time, we still have enough strength and still want to run around a little.
 
Once we get to 50lbs, we're gaining 2 to 3 lbs a day and we begin to drink a lot of water. We sleep practically 24/24 and are only thumped awake to eat.
 
When we get to 100lbs, as well as the additives, we are given chemical fertilizers in the food, called urea (usually used to enrich the soil) to «embellish» our hairs in order to sell us at a good price.
 
We are getting fatter before your very eyes: we have to be sold when we reach 200 to 300 lbs; after this, we'll be too heavy to stand.

Now let's have a look at these additives:
• hormone (cheap)
• arsenic (highly toxic)
• phenobarbital
• copper

The noxiousness of all these products for humans is enormous: anticipates menstrual periods in young girls, is source of illnesses in elderly people, makes obtuse-minded, and is cancerous.
 
IF TODAY'S PORK MEAT IS NOT A POISON, WHAT IS IT?

Don't think naively that our «masters» don't know all this...they are PERFECTLY aware. That is why they, themselves, as well as the makers and people who sell the food, hardly ever eat our meat. Often, they breed a few "«lucky" ones among us who have been brought up by eating food without additives, and eat that healthy meat with family members.

So, why do our «masters» use all these methods, knowing that, being brought up with food additives, we will become poisonous? It's very simple: FOR THE PROFIT. Fed in this way, we cost them 1.3yuan (approx. 0,169€) per lb, purchasing price is 4 yuan (approx. 0, 52€), after 5 months, the profit (for our «masters» ) is several hundred yuan. With the traditional method, it's absolutely certain they would lose money.

Moreover, I must tell you something, all of you: it's in our livers and blood and lungs that most of the poison will be concentrated. Above all, do not eat them.
 
In fact, all the chickens, ducks, fish, cows and sheep are fed with this food called «associated food». There lies the secret of China having rapidly become the first producer world wide of meat!
 
Today, people have become bad, they think only of money. I am just a nice little good-for-nothing pig. I don't want to hurt you, but I can't do anything to change all that.
All I can do before I leave this world, is reveal to you the truth

Adieu. Take care.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bragance
commenter cet article

commentaires

Bragance

  • Bragance
  •  Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.
  • Promouvoir une législation chinoise en faveur des animaux du pays.

Causes

no dog meat blog bragance urgence animaux de chine

Rejoignez notre groupe Causes sur face book

Poroposition de loi pour les animaux de Chine

LIRE